La Passion Vintage

www.LaPassionVintage.net
 
AccueilRechercherS'enregistrerMusiquesConnexion

Partagez | 
 

 Gamma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sir-Scorpios
Administrateur Pope
Administrateur Pope
avatar

Messages : 5956
Date d'inscription : 31/12/2004
Age : 32
Localisation : Dans mon donjon

MessageSujet: Gamma   Ven 25 Aoû 2006 - 18:45



Thor de Phecda

Guerrier Divin de Gamma


Date de production: 1988
Nbre de pièces: 21 avec la planche d'autocollants








Comparatif avec un bootleg ici.




Dernière édition par stapsy2 le Lun 25 Déc 2006 - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corsaire.be
AquariusVintage
.
.
avatar

Messages : 10641
Date d'inscription : 29/12/2006
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Gamma   Lun 27 Oct 2014 - 11:35


__________________________________________________________

Gamma (ガンマ) Thor (トール)



-

Ce colosse se sert de sa force pour le bien de son peuple. Sa foi en Hilda le persuade que se battre en tant que Guerrier Divin de Gamma permettra à ce peuple de connaître des jours meilleurs. C’est cette dévotion envers les siens qui l’amène à combattre nos héros. A l’instar de ces derniers, lui aussi se verra édité par Bandai parmi les figurines Saint Cloth Series.

Lorsqu’il débarque sur le marché, certains de ses compagnons d’arme sont déjà présents dans les rayons. En effet, Siegfried et Syd puis Hagen et Fenrir l’ont tour à tour précédé. C’est donc maintenant au tour de ce Guerrier Divin de l’étoile de Phecda (フェクダ) de venir renforcer la troupe des guerriers nordiques. Sont lancement se fait en septembre 1988 et il est accompagné de Eta, Delta et Zeta blanc.

Sa sortie reste cloisonnée au seul pays du Japon. Point de Gamma dans nos magasins européens donc. Ceci en fait une figurine inédite en dehors du Japon et donc une figurine plus difficile à se procurer que certains de ses collègues.

D’habitude, quelqu’un qui cherche une figurine en état proche du neuf sera attentif aux pièces en grappe tels que les éperons. Ici aucune pièce n’est en grappe à l’origine. Peut-on en déduire qu’il est donc plus simple à trouver en état quasi neuf ? Pas forcément ! La particularité de Gamma est qu’il dispose des deux petits autocollants à placer sur le socle. D’origine ils sont placés sur une feuille autocollante et sont donc à décoller pour mettre sur le socle. Au final, la recherche des pièces grappées est remplacée par la recherche d’autocollants non utilisés afin de se rapprocher du neuf.

Hanken

Ci-dessous, on trouve le celluloïd ayant servi à l’élaboration de la face avant de la boite. Celui-ci s’est vendu mi-octobre 2009 pour 2067 euros auprès de Mandarake. Celui ayant servi pour la tranche a été vendu à environ 570 euros en avril 2010.

-

Prototype

Là où certaines figurines disposes de différences assez visibles par rapport à leur prototype, on est en droit de se demander si Gamma comporte, lui, quelques différences notables tellement le prototype semble identique à la version commercialisée.

Dès l’épisode 74 daté du 14 mai 1988, on peut apercevoir ce géant dans l’animé. Dans les épisodes qui suivent il est placé au premier plan en tant qu’adversaire de Seiya jusqu’à l’épisode 77 diffusé en début juin. Peu de temps après, son équivalent en figurine est présenté lors d’une exposition. Difficile de se faire une idée bien précise de ce prototype sur base des images disponibles, mais il semblerait malgré tout que l’armure soit plus détaillée que la version définitive en termes de couleur. En effet, les pointes sur les épaulettes et l’avant-bras droit possèdent des détails en bleu alors qu’au final on a droit à un violet foncé uni pour l’ensemble de ces pièces. D’ailleurs le plastron parait être colorié du même bleu, plus proche d’une couleur chromée que du bleu ciel auquel on a droit sur l’armure finalisée. Autre point qui varie : les pieds. Le prototype se tient sur des pieds tout ce qu’il y a de plus classique dans la gamme. Or on a finalement eu des pieds à semelles compensées pour lui donner un peu plus de hauteur. Ces caractéristiques se retrouvent également sur l’image présente dans le Jump Gold Selection.

--

Pour corroborer ces dires, l’image de Gamma sur le Shitajiki de Poséidon, nous montre le prototype avec également ces couleurs bleues plus intéressantes que ce à quoi on a eu droit. Et on peut même voir que cette fameuse couleur est également présente sur les jambières au niveau des malléoles. Le bleu sur les pointes des épaulettes et sur l’avant-bras droit se remarque mieux sur le socle.


Dans la publicité télévisée, point d’image du socle. Mais malgré la luminosité peu adéquate, on remarque que la figurine a bel et bien un bleu différent de ce qu’on connait.

-

Grâce au magazine Saint Cloth Chronicle on a un visuel des plans de la figurine. A nouveau, on peut voir que les pieds sont tout à fait classiques.


Voici quelques croquis préparatoires de ce personnage. Selon la Cygnus Box Japonaise, c’est Kōji Yokoi de chez Bandai qui s’est occupé du design de cette God Robe ainsi que de celle de Delta. Araki et Himeno ont ensuite ajusté ce design. On remarque que le prototype était plutôt fidèle à ces croquis au niveau des couleurs puisque le bleu est bien présent sur les piques des épaulettes, sur l’avant-bras droit et sur les malléoles.

---



-

Pour cette partie, comment ne pas parler de Midgard ? Celui-ci apparait dans le film « L'ardent combat des dieux » se déroulant à Asgard et qui a précédé cette partie de la série puisque sorti en mars 1988. Bien que la protection qu’il porte soit orange, on ne peut s’empêcher de noter des similitudes au niveau de la forme. Le casque est différent et les piques sur les épaulettes ne sont pas présentes, mais le reste est assez semblable.

-


Figurine et socle

Le froid régnant à Asgard justifie le fait que Thor ait des manches longues dans l’animé. Mais ce n’est pas le cas sur le personnage du jouet à son effigie. La couleur des vêtements est assez proche de ce qu’on aperçoit dans l’animé. On pourrait dire de même pour les cheveux, mais par contre pas pour les yeux qui sont bleus alors qu’ils sont verts dans l’animé.

-

L’armure est bien d’un violet foncé dominant avec quelques ornements bleus ciel. Mais c’est ce fameux bleu qui est tant différent du prototype. On regrettera cet effet chromé qui aurait été plus indiqué. A première vue, ce bleu ciel pourrait être limite pris pour du plastique.

-


-





--

Bien que le socle de Gamma ait peu de temps d’antenne dans l’animé, on peut malgré tout voir que la production de Bandai est plutôt ressemblante. Ou devrait-on plutôt dire que l’équipe de l’animé a su retranscrire la forme du jouet dans l’animé ?

-

La pilosité de Thor en fait un personnage à part puisqu’il est le seul parmi les figurines à avoir de la barbe. Cette barbe assez stylisée et les longs cheveux qui accompagnent sont à nouveau assez ressemblant à l’animé (pour autant qu’on puisse dire qu’une si petite figurine puisse être ressemblante à un personnage animé). Petit bémol, le bandeau rouge ceignant le front de cette montagne humaine n’existe pas sur la figurine.

-


Ci-dessous, on peut voir les pieds énormes permettant de rentre Thor plus grand que ses compères. Au passage, on note bien la présence de la protection des malléoles en violet plutôt qu’en bleu.

-

Le casque :

Le casque représente une tête de serpent (si l’on oublie la présence de piques sur le crâne) dont la mâchoire inférieure sert de protection allant jusqu’au menton de Thor. L’arrière est plutôt relevé au niveau de la nuque laissant passer les cheveux.

-

La mâchoire inférieure est articulée de haut en bas permettant d’ouvrir ou fermer la bouche du reptile. Ceci permettra à tout un chacun de présenter le socle mâchoire fermée ou ouverte avec une amplitude de son choix. Ceci permet également un peu de liberté en plaçant le casque sur la tête du personnage. On pourra par exemple abaisser le casque jusqu’à avoir les dents supérieures qui tombent devant les yeux.

-



Les épaulettes :

Pourquoi parler des épaulettes ? Parce que le système de fixation est particulier et unique dans la gamme. La God Robe dispose de protection sous les épaulettes qui protègent le dessus des bras. La figurine a bien retranscrit ce détail et l’a fait de bien belle manière car ces pièces permettent de fixer les épaulettes sur le personnage tout en octroyant une liberté de mouvement à celui-ci.

-

-

-

Les avant-bras :

Sur les images ci-dessous tirées de l’animé, on peut voir que les deux avant-bras sont identiques. Or, la figurine a deux avant-bras différents et donc asymétriques.

-

--

D’où provient cette incohérence ? Simplement d’un épisode de l’animé qui a fait l’erreur de temps à autres de dessiner deux fois la même protection pour l’avant-bras. On l’a bien vu précédemment sur les croquis, Gamma dispose bien de deux avant-bras différents.
Pourtant, lorsqu’on regarde la réédition HK scellée, on a deux avant-bras identiques, non ? Cette fois-ci, c’est simplement le moulage du blister qui est identique pour les deux avant-bras. Cependant les pièces à l’intérieur sont bien différentes et donc fidèles aux originales japonaises.

-


Le saphir d'Odin :

Le saphir d’Odin présent sur la God Robe de l’étoile de Phecda se trouve au centre de la ceinture. C’est lors de l’affrontement face à Thor que la nécessité de réunir les saphirs de chaque guerrier est expliquée. Celui de Gamma sera le tout premier saphir obtenu par les chevaliers de bronze.


On retrouve bien un ornement en forme de saphir d’Odin à l’endroit où celui-ci est présent dans l’animé. Cependant cet ornement est de la même couleur violette que la majorité de l’armure du jouet. Bandai n’avait pas pensé que les saphirs d’Odin auraient un rôle d’une telle importance dans l’animé et n’a donc pas mis l’accent sur les détails de ceux-ci.

-

Colossal :

Thor est immense dans l’animé et dès l’arrivée d’Hilda et ses défenseurs face à Saori et les siens cette silhouette immense se démarque. Ses collègues arrivent à peine à sa taille et certains pourraient même passer entre ses jambes sans devoir se baisser.



-

-

Bien sûr les proportions n’ont pas été respectées sur la figurine produite par Bandai. On est loin du personnage Saint Cloth Myth plié en deux dans sa boite, mais malgré tout on a eu droit à un personnage plus grand que tous les autres. Et on peut s’en réjouir quand on voit que le prototype avait une taille normale. L’idée employée en son temps pour Aldébaran a été remise à l’ordre du jour afin de doter Thor de pieds à semelles compensées. Par cet artifice, Thor est donc au dessus de la mêlée tout en ayant un corps normal, évitant à Bandai d’en produire un différent rien que pour lui.

-


Jörmungandr :

La God Robe de Gamma sous sa forme objet est singulière en ce sens qu’elle est composée de deux parties bien distinctes : un tronc humanoïde et un énorme serpent qui l’entoure. Ce serpent représente Jörmungandr, le serpent géant qui entourait Midgard, la terre des hommes dans la mythologie nordique. Dans cette même mythologie, Thor s’est confronté à ce serpent.


Ces deux parties sont prévues pour être attachées ensemble, mais rien ne nous empêche de les séparer. Le serpent est assez impressionnant au niveau du nombre d’articulations qu’il possède. Il s’agit principalement d’articulations sous forme de charnières mais une grand partie sont accompagnées d’articulations « ball jointed » (qu’on pourrait adapter en français par « articulation sphérique ») permettant de faire pivoter les diverses parties du monstre dans tous les sens.

-
-

Liberté de mouvement :

On a déjà pu voir que le système de fixation des épaulettes entrave peu les mouvements des bras. Il en va de même pour ceux de la jupe. Les pans latéraux gênent peu le déplacement de chacune des jambes. Pour peu qu’un colosse au format Saint Cloth Série puisse être gracieux, ce qui est loin d’être le cas, il y a donc moyen de faire prendre quelques poses à cette figurine.

-

-

Mjolnir hammer :

Dans la mythologie, Thor possède un marteau (« hammer » en anglais) dénommé « Mjolnir » et dont il se sert lors du combat contre le serpent Jörmungandr. Pour faire référence à cela, le personnage animé possède deux haches à la mesure de sa taille. Que serait Thor sans ses gigantesques haches ? Quelqu’un de toujours aussi dangereux, mais malgré cela ses fidèles armes sont emblématiques. Dès le départ elles ont été prévues pour s’intégrer à la God Robe au niveau des hanches. C’est ce qui a été prévu sur les croquis de l’animé et c’est également ce qu’on peut voir dans ce-dit animé lorsqu’Hilda défie Saori. Malheureusement, à l’instar de Delta et son épée, Bandai n’a pas doté la figurine de Gamma de haches semblables.

-

-

-

-
(pour info, les haches présentes sur la photo de Thor à côté de son socle sont simplement des haches de Playmobil)

Les problèmes :

De manière générale, peu de problèmes sont à déplorer sur cette figurine. Le point auquel il faut faire attention est classique : les protections des cuisses ont souvent un éclat de peinture là où les genouillères viennent frotter. Autre problème classique avec les socles déposés sur une base, la tige qui se fixe dans cette base soufre d’éclats à la longue. Rien de tout cela n’est insurmontable si l’on souhaite exposer la figurine montée puisque ces parties sont cachées une fois l’armure mise en place correctement.


Peut-être pourrait-on aussi mentionner le risque d’éclats au niveau de la mâchoire inférieure du casque étant donné que celle-ci est fine, mobile et frotte contre le visage du personnage. Mais ce n’est pas vraiment un problème que l’on rencontre souvent. Il faut donc être attentif.

Version japonaise (Jap)


La figurine de Gamma est sortie uniquement au Japon en aout 1988. Il était commercialisé pour 2400 yens dans une boite de grand format. Sur la face, on retrouve Thor nous toisant et tenant une de ses haches à la main gauche. On note peut-être une petite erreur de couleur sur le coude de ce même bras gauche qui n’est pas censé être bleu. A côté se trouve la forme objet de la protection portée par ce guerrier. La phrase d’accroche mentionne à peu près ceci : « Thor, l’homme qui détient la hache Mjolnir qui est capable de briser même les glaces éternelles ».
A l’arrière de la boite, on a la disposition classique de la figurine de plein pied avec la statue d’Odin en arrière plan. Rien de bien particulier n’est à noter.

L'armure et la figurine sont maintenues dans le poly par un blister transparent avec l’inscription "GA" sur la case inférieure droite. Un morceau de poly se place sur les chevilles de la figurine. On remarque bien les semelles compensées creuse sur la photo du copyright situé sous les pieds.

-



-

-

-

Comme mentionné précédemment, point de pièces en grappe pour cette figurine. Mais cette fois la case réservée habituellement à ces pièces est utilisée pour stocker les autocollants à coller à l’arrière du socle.

-

Les scotchs permettant de sceller le blister au poly sont placés sur les flancs inférieurs et supérieurs. Mais il semblerait qu’il soit aussi possible d’en trouver sur les flancs latéraux comme sur l’image ci-dessous.


Rééditions

La réédition de cette figurine en version HK est sortie le 12 juillet 2004, à une époque où la figurine originale se négociait à plus de 300 euros dans un état pas forcément irréprochable. Comme pour ses compères, il souffre des sempiternels problèmes de peinture qui s’écaille et s’effrite.

La boite fait écho à la couleur dominante de l’armure avec son violet. Dès qu’on retourne la boite pour voir les illustrations à l’arrière, on remarque la grosse différence qu’il y a par rapport à l’originale : la mâchoire inférieure du casque. Cette mâchoire se fixe à l’extérieur du casque alors qu’auparavant Bandai l’avait fixée à l’intérieur du casque. S’en suit une apparence plus disgracieuse.

-

-

--



-

Même scellée dans son blister, l’armure peut souffrir au niveau de la peinture comme on peut le voir ci-dessous. Les pièces plastiques sont bien entendu difficiles à garder en bon état si on ne les traite pas.

-

Voici la réédition Brazil/Mexico qui ne souffre pas de ce problème de peinture. Ces photos proviennent d’un site aux enchères, désolé pour cette mauvaise qualité.

--

Customisation et recolo :

On a pu voir que le bleu de l’armure portée par cette figurine n’est pas forcément fidèle à l’animé. Certains bouts d’armure devraient être colorés mais ne le sont pas. C’est ainsi que Roukine a repeint ces quelques zones (avant-bras droit, piques des épaulettes) ainsi que le saphir d’Odin, mais surtout les yeux.


On a aussi vu que le bleu utilisé pour la figurine s’éloigne de celui qui semble être utilisé pour le prototype. Voici la recolo de Hagen du forum SaintSeiyaVintage.


Notons toutefois que ces deux recolos sont faites sur des rééditions. Il est clair qu’à l’époque de leur réalisation, se procurer un Gamma original pour le customiser n’était pas ce qu’il y avait de meilleur marché.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.LaPassionVintage.net
 
Gamma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» de la 78ème planète de la nébuleus Gamma: les Féloron
» Vos photos de la Myth Cloth de Gamma
» World War Hulk : Gamma Corps, qui est Eliot Franklin ?
» Etalonnage de l'écran - Adobe gamma
» 4. CORRELATION GAMMA : Running

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Passion Vintage :: Le coin vintage bandai 86 :: Figurines Guerriers Divins-
Sauter vers: