La Passion Vintage

www.LaPassionVintage.net
 
AccueilRechercherS'enregistrerMusiquesConnexion

Partagez | 
 

 Alpha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sir-Scorpios
Administrateur Pope
Administrateur Pope
avatar

Messages : 5956
Date d'inscription : 31/12/2004
Age : 32
Localisation : Dans mon donjon

MessageSujet: Alpha   Ven 25 Aoû 2006 - 18:38



Siegfried de Duhbe

Guerrier Divin d'Alpha


Date de production: 1988
Nbre de pièces: 23









Revenir en haut Aller en bas
http://www.corsaire.be
AquariusVintage
.
.
avatar

Messages : 10641
Date d'inscription : 29/12/2006
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Alpha   Ven 6 Nov 2015 - 19:41


__________________________________________________________

Alpha (アルファ) Siegfried (ジークフリート)



-

Si on devait caractériser Siegfried par une qualité, on aurait l’embarras du choix. Et la loyauté en ferait partie. Loyal envers sa souveraine et envers son peuple au point de se sacrifier pour leur bien, loyal également au combat, ce combattant quasiment invincible fut le dernier rempart à se dresser face à nos héros. A l’inverse, il fut le premier de sa caste à se dresser en figurine de la gamme Saint Cloth Series.

Siegfried, Guerrier Divin de l’étoile de Dubhe (ドゥベ) a été accompagné de Syd pour représenter les protecteurs d’Asgard en jouet dès juin/juillet 1988 au Japon pour un prix de 2400 yens. Cette figurine comprenait la single sheet numéro 7 comportant un coupon pour avoir une entrée gratuite pour aller voir le film Abel. Ce film étant sorti le 23 juillet 1988, on peut déduire que Siegfried est sorti avant cette date.

Alpha est sorti au Japon puis en Europe (version française, espagnole et italienne). Il n’est donc pas trop difficile de se le procurer. Par contre, il y a une chose à laquelle faire attention si l’on achète cette figurine pour l’exposer (surtout en forme objet), ce sont les mâchoires. Tout comme pour Zeta, Siegfried possède un casque ayant une mâchoire amovible. Mais il y en a également une seconde qui sert uniquement pour le socle. Cette seconde mâchoire est différente de la première au niveau de son système de fixation : l’une se fixe au casque, l’autre se fixe au socle. Or ces deux petites pièces sont facilement perdues et il arrive régulièrement de voir des ventes où l’une ou l’autre, voire les deux mâchoires sont manquantes. De base la mâchoire du casque est déjà montée, et l’autre est mise dans la case des éperons. Il est donc normal de n’en voir qu’une au premier coup d’œil vu que la première est cachée sous le casque dans le polystyrène.

Prototype

Encore une figurine qui ne semble pas fort différente du prototype. Surtout quand on voit la photo du salon ci-dessous : toutes les figurines sont présentes, mais seule la boite d’Alpha est montrée. C’était donc bien lui le plus abouti à ce moment (juin 1988). Et c’est normal puisqu’il n’allait pas tarder à sortir. Malheureusement cette photo ne nous montre pas Siegfried en entier, on ne peut donc pas s’en servir pour comparer à la figurine qu’on connait.


Voici deux images publicitaires. Pas grand-chose à se mettre sous la dent si ce n’est que les rivets des épaules du personnage ont la même couleur que ses vêtements. On remarque également que les yeux semblent plus expressifs que pour la figurine finale. En effet, on y distingue une touche de blanc. On peut aussi voir que les protections des chevilles ne sont pas présentes.


Les deux images suivantes nous permettent de faire le même constat que précédemment. Profitons-en pour signaler qu’ils ont inversé les deux protections des avant-bras. La troisième image nous donne une meilleure idée de la forme objet lorsqu’on la God Robe est sur le socle.


Bref pas grand-chose à se mettre sous la dent comme différence. Et pourtant, quand on y regarde de plus près il y en a une. Peut-être l’avez-vous déjà remarquée sur les précédentes photos, mais servons-nous de ces deux images zoomées pour mieux voir. Sur l’épaulette gauche de Siegfried, il y a une sorte de petite pique. Au départ on pourrait penser qu’il s’agit de l’attache de l’aile dans le dos qui dépasse, mais non. Il y a donc bel et bien une caractéristique présente sur le prototype mais absente sur la version commercialisée.

L'hypothèse proposée par TaggyRoukine est que cette pique pouvait servir à fixer la tête de dragon sur l'épaulette. L'idée est intéressante, surtout qu'à y regarder de plus près, on ne voir pas l'articulation de la tête de dragon sur l'épaulette. Elle pourrait donc très bien être fixée avec une telle tige.


Dans la publicité télévisée, cette caractéristique est également présente.

 

Sur l’image publicitaire ci-dessous, on a bien la même figurine que celle qu’on connait. Mais on constate tout de même que la couleur de l’armure est plus claire et plus brillante. Ce détail est à retenir pour quand nous parlerons de la version Japonaise un peu plus loin.



Et pour finir, voici quelques croquis préparatoires illustrant ce que Araki et Himeno ont réalisé à partir des idées de Bandai. Profitons-en pour toucher un mot sur ce qui était prévu au départ pour Siegfried et qui n’a finalement pas été retenu pour l’animé : selon le livret de la Cygnus Box Japonaise, citant des notes de Koyama, Siegfried était un guerrier prisonnier d’un bloc de glace. Grâce à l’anneau des Nibelungen il a pu être libéré de cette glace. Depuis il est reconnaissant et fidèle envers Hilda qui l’a libéré.






Figurine et socle

Vu le temps qu’il fait à Asgard, il est recommandé de porter des longues manches. Dans l’animé, c’est ce que Siegfried porte. Mais la figurine n’est pas fidèle sur ce point car elle a des manches courtes. Ses yeux d’un bleu clair sont retranscrits avec une couleur allant plutôt vers le vert.



L’armure de la figurine est noire avec comme seule nuance les yeux jaunes des deux têtes de dragon. Or dans l’animé, cette God Robe n’est pas d’une couleur unie. Elle a des parties d’une autre couleur : les épaulettes, une partie du bras droit, le dessus des protections des cuisses, et également le tour de la ceinture. C’est d’ailleurs ce dernier point qui est intriguant sur la figurine car à ce même endroit, Siegfried n’est pas protégé par des pièces d’armure sur la figurine. Ceci laisse un vide assez étrange entre le torse et la taille.










Dans l’animé, la forme objet de la God Robe ressemble à ceci. Vu que le processus de création a fait que c’est l’animé qui s’est basé sur les figurines et non l’inverse, on retrouve bien un socle fort proche de celui qu’on peut monter de nos mains.


Les cheveux de Siegfried sont ondulés et on retrouve bien les quelques mèches tombant sur le front de la figurine. Cependant la mise en couleur fait qu’entre ces mèches, le front a été aussi peint, ce qui est dommage. Pourtant ce défaut n’est présent que sur la version japonaise comme ci-dessous et sur la version française. La version espagnole et les rééditions sont donc plus fidèles à l’animé sur ce point. Quid de la version italienne qui semble avoir également le défaut. Bien entendu la longueur des cheveux à l’arrière n’est pas respectée.




Le dessus des pieds d’Alpha et ses chevilles sont protégées par une pièce en plastique. Cette forme est bien reprise dans l’animé mais avec plus de finesse afin de vraiment épouser le pied.


Jusqu’à présent, les figurines de la gamme Saint Cloth Séries incorporaient les genouillères aux protections des tibias. Malheureusement ça a apporté quelques soucis que l’on connait bien sur la première armure d’Andromède où les protections des cuisses subissaient des éclats de peinture. Alpha inaugure une autre façon de faire : intégrer les genouillères aux protections des cuisses. Ceci n’est pas mal lorsqu’on plie les jambes du personnage, les genoux sont toujours couverts.




Le casque :

Zeta, Gamma et Alpha ont un casque avec une mâchoire qui sert de mentonnière à leur porteur. Tout comme pour Zeta, celui d’Alpha n’a pas toujours cette mentonnière déployée. Cette partie coulisse depuis les joues pour venir se placer jusque devant le menton.




Lorsqu’on voit le résultat sur le jouet, le casque sans mentonnière n’est pas ce qu’il y a de plus esthétique. On préfèrera certainement le monter avec cette mâchoire. Cette dernière est peut-être un peu trop grande quand on compare avec l’animé. Mais sur socle, c’est la taille qu’il faut.



Ce casque représente l’une des deux têtes du dragon représenté par son totem. L’autre tête est placée sur l’épaulette droite. Ceci donne une asymétrie intéressante pour cette figurine alors qu’on aurait pu penser que chaque épaulette accueillerait une des deux têtes. De plus ces têtes sont ornées de piques, ce qui donne un look agressif à cette God Robe d’Alpha.






Les ailes :

Le dragon a deux tête que représente Siegfried est doté de deux grandes ailes typées chauvesouris. On n’a jamais vu ces ailes sur Siegfried lorsqu’il porte sa God Robe. Mais dans son dos on remarque deux excroissances qui pourraient faire penser que les ailes sont repliées.


Sur la figurine, ces deux excroissances ne sont pas tout à fait identiques à ce qu’on a dans l’animé, mais elles servent justement à accrocher les ailes. Rien ne nous empêche donc de doter Siegfried de ses deux ailes déployées.


Le saphir d'Odin :

Le saphir de l’étoile de Dubhe est placé au niveau de l'abdomen de Siegfried. La figurine porte aussi un ornement à cet endroit.




Asymétrie :

On a déjà pu en parler lorsqu’on a abordé le casque, la God Robe d’Alpha est asymétrique. Et elle ne l’est pas uniquement qu’au niveau des deux têtes de dragon. En effet, les deux protections des bras sont aussi différentes l’une de l’autre. Ça saute un peu moins aux yeux que pour les têtes de dragon, mais ces protections sont asymétriques : le bras gauche est bien plus piquant et pointu que celui de droite. D’ailleurs celui de droite dispose de deux couleurs dans l’animé tandis que le gauche non.







Liberté de mouvement :

Dans la gamme Saint Cloth Series, la maniabilité des figurines est assez restreinte de par les armures qu’elles endossent. Cependant Bandai a fait évoluer ses techniques au fur et à mesure des sorties. Et une bonne partie des God Robes bénéficient d’une liberté de mouvement accrue par rapport à ce qu’on a pu avoir jusque-là.

Concernant Siegfried de Dubhe, l’épaulette droite en forme de tête de dragon pourrait paraitre très contraignante à première vue. Pourtant l’épaulette est articulée par rapport au torse, et la tête de dragon est aussi articulée par rapport à l’épaulette. Au final elle ne gêne donc pas tant que ça les mouvements. L’autre épaulette est aussi articulée par rapport au torse. La protection de la taille n’étant pas trop grande, le mouvement des jambes n’est pas aussi entravé qu’on pourrait le croire. De plus, on a déjà fait mention de cet espace vide entre le torse et la taille. Bien que n’étant pas cohérent avec l’animé, ce vide permet de pouvoir pivoter le torse par rapport à la taille sans trop d’embarras. On se doute que si ce vide n’avait pas été présent, il aurait été moins simple de manipuler cette articulation.







Alpha et Zeta :

Siegfried est ami avec Hagen (ce qui contraste avec la mythologie dont l’animé s’inspire). Mais pourtant dans l’animé, il semble assez complice également avec Syd. Ce sont d’ailleurs ces deux-là qui ont été lancés en même temps pour inaugurer les God Warrior en jouet.

Un peu plus haut on a parlé de ce qu’aurait dû être l’histoire de Siegfried initialement. Selon la même source, dans cette version de départ du récit d’Asgard, Syd devait être vaincu par Seiya devant le manoir de Saori. C’est alors Bud qui aurait pris sa place à Asgard en tant que Guerrier Divin. On peut donc se demander ce qu’il serait advenu du duo Alpha et Zeta qu’on voit dans l’animé.







Les problèmes :

Assez peu de problèmes sont à noter sur cette figurine. On retrouve les classiques éclats de peintures possibles sur les pièces plastiques. Bien qu’assez peu fréquents, c’est plutôt au niveau des mâchoires qu’on les retrouve, voire sur le socle.

Le souci que l’on constate régulièrement est celui de la peinture noire qui s’abime sur les pièces métalliques.


Version japonaise (Jap)

La Robe d’Alpha (アルファローブ) apparait sur le marché peu après mi-88 (en juin ou juillet selon les sources). Tout comme son ami Hagen, il est conditionné dans une boite de grand format. Et qui dit grand format dit un prix de 2400 yens à l’époque. La face avant nous montre une belle illustration d’un Siegfried semblant déterminé. Une photo de la God Robe d’Alpha y est juxtaposée. La phrase d’accroche mentionne à peu près ceci : « l’unique héro légendaire de l’Europe du Nord, Siegfried ».
L’arrière de la boite inaugure ce qui sera l’agencement commun à tous les Guerriers Divins : la figurine de plein pied sur le rocher, avec en arrière-plan la fameuse statue d’Odin le dieu nordique.
Le blister recouvrant le poly est marqué des lettres « AL », abréviation de « Alpha », au niveau de la case accueillant les protections des chevilles. Ces dernières sont d’ailleurs maintenues ensemble à l’aide d’une grappe en plastique. S’y trouvent également la queue du socle et la mâchoire utilisée pour la seconde tête dudit socle.
(la photo des lettres provient d’une version FR)









A l’origine, les deux protèges-chevilles sont sur une grappe en plastique. Ils sont accompagnés d’une mâchoire et de la queue.


Les scotchs permettant de sceller le blister au poly sont placés sur le flanc supérieur et le flanc inférieur.


Deux couleurs :

Dans la partie consacrée au prototype, on a montré une image publicitaire avec une figurine dont l’armure était plus claire et brillante que sur les autres images. Au final, il existe deux coloris différents pour la God Robe d’Alpha en version japonaise. L’un des coloris est noir sombre, l’autre est brillant. Pour illustrer cela, voici les deux Alpha Jap de John25, ainsi qu’une photo d’une pièce noire à côté d’une pièce brillante.





Version française (FR)

La boite FR est similaire à la japonaise mais apporte une languette supérieure pour pouvoir accrocher la boite dans les rayons, mais elle apporte surtout le volet et la fenêtre bien typique des versions FR. La photo de la case sous les pieds de la figurine est là juste pour bien distinguer quelles sont les pièces qui sont censées s’y trouver.








Il est possible de tomber sur des boites avec des teintes différentes. Ne vous étonnez donc pas si vous tombez sur un boite qui vous semble moins brillante qu’à l’accoutumé.


Version espagnole (ESP)

Rien de bien différent par rapport à la version française pour cette version espagnole si ce n’est la couleur des pièces plastiques qui ont une teinte rappelant plutôt le brun que le noir. On notera toutefois que sur la face avant, Siegfried n'est pas entouré d'une aura d'un bleu glacial alors que c'est le cas sur la version japonaise et française.







Version italienne (IT)

Giochi Preziosi a commercialisé les 4 Guerriers Divins habituels dont fait partie Alpha, rebaptisé Orion pour l’occasion. L’originalité de cette version est d’avoir une boite qui permet de créer un temple à l’aide des colonnes en carton de la partie intérieure du volet. C’est également cette partie intérieure du volet qui accueille la notice de montage de la figurine. L’illustration de la face avant n’est pour une fois pas trop amochée, mais une fois n’est pas coutume.




Rééditions

Vers la mi-août 2004, Alpha est réédité en version dite HK. Il fait partie de la seconde fournée (la première étant sortie en juillet 2004). Dans cette seconde fournée, il est à nouveau accompagné de Zeta. Zeta blanc et Odin sont aussi de la partie. Malheureusement, ce qui est également de la partie mais qu’on aurait bien volontiers évité, ce sont les problèmes de peinture qui s’écaille.

La boite est d’une couleur bleu nuit qui sied bien à cette figurine. Cette God Robe étant plutôt piquante, Bandai a arrondi les parties trop pointues. Les deux têtes de dragon et les pointes des ailes sont donc moins affutées que pour son homologue vintage.










Même scellée dans son blister, l’armure peut souffrir au niveau de la peinture comme on peut le voir ci-dessous. Les pièces plastiques sont bien entendu difficiles à garder en bon état si on ne les traite pas avec un verni protecteur.


Voici la réédition Brazil/Mexico qui ne souffre pas de ce problème de peinture. Ces photos proviennent d’un site aux enchères, désolé pour cette mauvaise qualité.


Customisation et recolo :

On l’a dit précédemment, la God Robe d’Alpha n’est pas d’une couleur unie. La couleur noire n’est pas non plus nécessairement la plus proche de l’animé qui semble plutôt bleu nuit. Voici donc quelques remises en couleur. La première est de Taggy/Roukine, la seconde est de Hagen du défunt SaintSeiyaVintage.com, et la dernière est de 牧神之笛.






Concluons avec deux citations de ce guerrier qui illustrent bien à quel point il est loin du cliché de l’ennemi de base dont le seul but est de nuire à autrui :

« Je n'ai jamais combattu d'adversaires aussi tenaces. Pourquoi suis-je obligé d'affronter de tels hommes? Je les respecte, je les admire. »

« Tous mes adversaires sont hors de combat. J'ai rempli ma mission mais je n'en éprouve aucune gloire. »



Revenir en haut Aller en bas
http://www.LaPassionVintage.net
 
Alpha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel objectif pour un sony alpha 230
» [SOFT] SCILOR'S GROOVEMOBILE (Alpha v14) : Recherchez et puis écoutez [Gratuit]
» [Sony Alpha 33 & 55] Je ne sais pas vous
» [INFO] INFINITY TODAY [Projet] Version Alpha Dispo
» Flash pour Sony Alpha 200

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Passion Vintage :: Le coin vintage bandai 86 :: Figurines Guerriers Divins-
Sauter vers: