La Passion Vintage

www.LaPassionVintage.net
 
AccueilRechercherS'enregistrerMusiquesConnexion

Partagez | 
 

 [Fanfiction] Divinity

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
AquariusVintage
.
.
avatar

Messages : 10606
Date d'inscription : 29/12/2006
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Sam 25 Oct 2008 - 14:23

Je n'ai lu que le début, mais je voulais déjà dire que je suis content que tu prennens en compte Noesis et Retsu!!! C'est super!

Juste une petite retouche pour cette petite partie. Juste avant les *** , "il se fit connaitre après d'Athèna", ce serait mieux "auprès d'Athéna" non?

Je lirai la suite à mon retour Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.LaPassionVintage.net
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Sam 25 Oct 2008 - 14:34

AquariusVintage a écrit:

Juste une petite retouche pour cette petite partie. Juste avant les *** , "il se fit connaitre après d'Athèna", ce serait mieux "auprès d'Athéna" non?

Faute de frappe, désolé. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Mer 28 Jan 2009 - 17:29

Citation :
Épisode 5
Épreuve
Souffrance pour une armure!




Île d’Andromède, tard le soir…

Un mouvement surgit de la nuit, vif, agile et silencieux. L’inconnu se fondit dans le décor, profitant de l’obscurité pour devenir invisible aux yeux de tous; il se précipita vers le camps des futurs chevaliers, se plaqua contre le mur et attendit. Un des jeunes élèves s’avança, suspicieux, les sens en alertent. L’inconnu se figea, retint son souffle, prêt à utiliser sa technique en cas où le jeune homme l’apercevrait. Ce dernier n’était même pas à quelques centimètres de lui, mais ne le vit pas; et pourtant, il lui suffisait d’avancer d’un pas pour le toucher :

« Bizarre… J’ai cru… »

Le jeune homme souleva ses épaules et retourna à son poste. L’inconnu souffla, mais ne perdit pas une minute et courut vers la demeure de Shun. Lorsqu’il arriva à destination, il scruta les horizons pour voir si des témoins gênants ne se trouvaient pas aux alentours; mais il n’y avait rien, pas une présence se trouvait aux alentours et le jeune homme qu’il avait croisé était beaucoup trop loin pour s’apercevoir de quelque chose. L’inconnu inspecta la serrure, mais vit que le verrou n’était pas mis.

Erreur monumental

Il tourna doucement la poignée pour ne pas faire de bruit et entra dans la pièce. Silencieux, il se dirigea vers la chambre, le bruit de l’eau s’entendit dans une pièce voisine et des vêtements étaient éparpillés ici et là.

La salle de bain

Précautionneusement, il ouvrit la porte de la salle d’eau et vit sa victime: Shun était en train de prendre sa douche et l’inconnu eut du mal à détacher son regard de l’eau qui arrosait ce corps à la fois frêle et musclé; on aurait dit un ange en train de faire ses ablutions. L’inconnu ferma les yeux un instant, le temps de reprendre ses esprits, et décida de passer à l’action: son geste était vif et rapide, et Shun n’eut pas le temps de réagir qu’une main se plaqua sur sa bouche, tandis que l’autre l’entravait de ses mouvements. Il suffisait d’un geste pour que le cou de Shun se brise…

« Alors? Qu’en penses-tu? Voilà le grand Shun à ma merci.
_ Mmmmmmmmm!
_ Pardon? Tu disais? La main de June se retira de la bouche de Shun
_ … Je disais que j’en suis bluffé. Je n’ai senti ta présence qu’au dernier moment;
_ Menteur! Tu n’as rien vu venir; avoue-le! »

Shun ne pût s’empêcher de sourire et acquiesça:

« D’accord.. J’avoue.. Je n’ai vraiment rien vu venir, mais si on en rediscutait plus tard, lorsque je serais un peu plus… disons.. Habillé?
_ Et pourquoi donc? Je trouve cette situation très excitante, pas toi?
_ Mais.. June! Voyons! Qu’est-ce que… »

La main de June descendit vers l’entrejambe de Shun et saisit l’objet de sa convoitise. Shun en eut le souffle coupé et le mouvement de va et vient de la main de June lui souleva un murmure de plaisir. June lâcha son entrave afin de pouvoir profiter pleinement le plaisir de Shun, mais ce dernier profita de l’occasion pour saisir ces deux mains et la plaquer sur le mur.

« Waouh! » S’exclama June avant que Shun ne l’embrasse. Fougueusement

Shun lui caressa le corps, il commença par sa poitrine, puis descendit vers son entrejambe. Tout en l’embrassant, il tenta de défaire son pantalon, tandis que June essaya plus ou moins avec succès d’enlever son haut. L’eau mouilla ses vêtements, ce qui rendit la tâche ardu car ces derniers colla à la peau de June, moulant ainsi son corps, ce qui excita encore plus le couple.
Après que ces vêtement se soit éparpillés un peu partout, Shun commença les préliminaires, ce qui donna des spasmes de plaisirs à June; c’était l’une des choses en quoi Shun excellait, car ce dernier trouvait toujours des zones érogènes différentes à exploiter, ce qui faisait que le plaisir qu’éprouvait June était différent à chaque fois.
Après un laps de temps, Shun se décida à passer à l’action et commença son office; pour avoir encore plus de sensations, June pris le corps de Shun entre ses jambes et s’agrippa à sa chevelure tout en continuant à l’embrasser. Le mouvement de va et vient de June provoqua une onde plaisir à June qui dût mordre l’épaule de son amant pour éviter de crier. Ils eurent un orgasme quasiment au même moment.
Mais c’était loin d’être terminé: de nouveau d’attaque pour un deuxième round, Shun emporta June vers le lit tout en continuant à faire l’amour; mais lorsqu’ils atteignirent le lit, ce fût au tour de June d’être le dominant. Elle décida d’utiliser la position dite de « La Maîtresse » : Shun était allongé, le buste légèrement relevé par des coussins. June, quand à elle, le chevaucha face à lui, faisant aller et venir son bassin, modulant ainsi le rythme de son coït. Ses mouvement de reins furent de plus en plus rapide et elle ne pût réprimer un cri d’extase.

***


Alerté par le bruit, Alya se réveilla en sursaut. Pensant que ce bruit était le fruit de son imagination, elle alla se recoucher quand, soudain, le cri se fit de nouveau entendre. Elle se leva et se dirigea vers la fenêtre afin de savoir d’où était sa provenance.

« Qu’est-ce qui se passe ? » demande Calypso qui s’était réveillé entre-temps

« J’ai entendu des cris en direction du baraquement de maître Shun…
_ Oh! Fit Calypso en relevant un sourcil ; ce n’est que maître Shun et maître June qui s ‘amuse
_ Comment ça, il s’amuse?
_ Je t’expliquerais un de ces jours, mais pour l’instant recouche toi, demain tu dois être en forme.
_ Oui, tu as raison »

La majorité des élèves connaissaient la nature des relations entre June et Shun (il faut dire que malgré leurs précautions, ils n’étaient pas très discret); mais certains, comme Alya, était trop innocent pour imaginer une seule seconde ce que faisait les deux amants chaque nuit. Au début, ce n’était que des rumeurs, des ouï-dire; mais un jour, le couple avait passé toute la nuit à faire l’amour, ce qui fit que ces derniers n’étaient pas très frais pour enseigner correctement, ne laissant ainsi aucun doute aux élèves sur leurs performances de la veille.

Il faudra qu’un jour que je lui explique pensa Calypso en regardant Alya se recoucher.

***


June caressa la joue de Shun en lui souriant tendrement, ce dernier était en train de dormir, épuisé par l’entraînement de ses élèves et par ses performances de la nuit.
Elle lui donna un dernier baiser avant de s’endormir.

« Fait de beaux rêves… »

… Mais cela ne fût malheureusement pas le cas.

Shun ouvrit les yeux.
Il ne vit que les ténèbres devant lui à perte de vue.
Il essaya de bouger, mais quelque chose le retint.
Ses chaînes l’emprisonnaient, comme ce fût le cas lors de l’épreuve du sacrifice.
Il était nu.
Puis il entendit des pas…
Et IL apparût…
Recouvert de son armure, ses ailes déployés majestueusement dans son dos et son épée à la main, Hadès apparût.
Il semblait regarder dans le vide, mais lorsqu’il fût à la hauteur de Shun, son regard était rempli de tristesse.
De ses mains, il lui releva délicatement son menton et leurs regards se croisèrent: Shun ne vit aucune vilenie, mais seulement son reflet.

« Que tu le veuilles ou non , nous sommes les faces d’une même pièces »

Une pièce apparût dans les ténèbres, en suspension, le côté face représentait le visage d’Hadès, tandis que du côté pile, il s’agissait de celui de Shun.

« Il faut que tu l’acceptes, ou tu mourras… »

Et joignant le geste à ses paroles, Hadès lui enfonça l’épée dans son corps au niveau du sternum.
Shun poussa un cri silencieux, mais la douleur était bien là, mille fois pire à tout ce qu’il avait connu auparavant. Il vit son sang qui commençait à couler de sa blessure.

« Pardonne moi… »

Shun releva la tête et vit les larmes de sang d’Hadès.

« Pou… Pourquoi?… »

Hadès ne lui répondit pas. Au lieu de cela, il lui retira son épée.

Shun cria de nouveau, mais cette fois-ci, c’était le cri d’un bête: il hurla tout en levant la tête vers le ciel ténébreux.

Nous somme les faces d’une même pièce…

Pile… Face…

La pièce tournait sur elle-même…

Shun… Hadès…

Le sang coula et se versa sur le sol….

Du sang… Du sang partout…

Pile… Face…Pile… Face…Pile… Face…Shun… Hadès…Shun… Hadès…Pile… Face…Pile… Face…

Le sang commença à former une mare….Il sentait qu’il se vidait de son sang…

« Accepte ta destinée… »

Il essaya de lui demander de quelle destinée il voulait parler, mais aucun son ne sortit de sa gorge.

La pièce continua de tomber dans le vide…

Pile… Face…Shun… Hadès…

Du sang… Du sang partout…

« Un jour tu comprendras »

Shun se tourna de nouveau vers Hadès, mais ce dernier avait disparu.

Pile… Face…Pile… Face…Pile… Face…Shun… Hadès…Shun… Hadès…Pile… Face…Pile… Face…

La pièces tomba dans le sang .

« Prépare-toi, car IL va bientôt arriver »

***


Shun se réveilla en sursaut, il était en sueurs, essayant de récupérer son souffle. Il déglutit difficilement et essaya de recouvrir ses esprits. Il regarda June, endormit à côté de lui, un bras sur son torse et un sourire au lèvre; Shun effleura une boucle de ses cheveux et les ramena derrière son oreille tout en caressant son visage. June émit un ronronnement de plaisir à son contact, mais ne se réveilla pas; Shun la contempla un instant avant de se décider à se lever.
Il se dirigea vers la salle de bain et se rafraîchit le visage: il se regarda un long moment dans le miroir, comme si il se sondait pour connaître la signification de son rêve. Soudain, il vit une ombre à travers le miroir: Shun fixa longuement cette ombre afin de mieux la visualiser, puis cette dernière se fit de plus en plus net pour former un visage, celui de…HADES!!

Shun se retourna vivement, mais il n’y avait personne dans cette pièce à part lui. Il se mite la tête entre ses mains, se frictionnant le visage afin d’avoir l’esprit plus clair, et regarda de nouveau, mais il n’y avait personne. Il regarda de nouveau le miroir, mais il ne refléta que lui-même.

Serais-je en train de devenir fou?

Non, pas de la folie, il le savait très bien; mais plutôt une mise en garde de ce qui l’attendait; mais pourquoi Hadès était toujours dans ses songes? Seiya avait-il raison? Non, impossible! Hadès n’était plus, et il n’y avait aucun résidus de son âme en lui: il était Shun de corps et d’esprit.

Mais pourquoi hantait-il toujours ses songes? Et toujours avec cet avertissement; cet ennemi inconnu, mais dont il craignait la puissance.

Il enfila un pantalon avec ses bretelles et décida de sortir.

***


Shaina se réveilla en sursaut, un cauchemar l’avait réveillé, et vu la sueur qui perlait sur son front, il devait être intense. Elle se frotta les tempes afin de se remémorer ce rêve désagréable, mais ses tentatives furent veines. Excédée, elle sût qu’elle n’arriverait pas à dormir; elle décida d’enfiler ses vêtements et de faire une balade sur la plage.

Cela me fera le plus grand bien se dit-elle

Précautionneusement, elle se faufila entre les lits sans faire de bruit pour ne pas réveiller ses congénères.

***


June émergea de son rêve et tenta de retrouver Shun en palpant le lit; mais sentant qu’elle ne rencontrait que le vide, elle se décida d’ouvrir les yeux pour s’apercevoir que Shun n’était plus présent. Elle eut le premier réflexe de regarder la fenêtre et vit son amant assis sur le sable à quelques mètres de là, en train de lancer des cailloux dans la mer. June en fût chagriné et comprit tout de suite la raison de son tourment.
S’enveloppant de la couverture afin de cacher son nudité, elle décide de le rejoindre.

Shun fût plongé dans ses réflexions, mais cela ne l’empêcha pas de sentir la présence de June; cette dernière s’assit à côté de lui et posa sa tête sur son épaule.

« Toujours des cauchemars?
_ Oui…
_ tu veux m’en parler? »

Shun la regarda et posa sa main gauche sur son épaule de tel façon à ce qu’elle se rapproche un peu plus de lui.

« Non, ce n’est pas la peine. Ce n’est pas grand-chose et c’est déjà passé…
_ Je te connais assez bien pour savoir que tu ne sais pas mentir; alors, dis-moi…
_ Ce sont juste des réminiscences du passé, c’est tout… »

Ils se regardèrent un long moment. June savait qu’il mentait encore, et ce dernier était conscient qu’elle le savait; mais comprenant que Shun ne lui fera pas de confidence, elle préféra abandonner… pour l’instant…

« Étrangement, il ne fait pas trop froid cette nuit. »

En disant cela, June se rendit compte que Shun frissonna légèrement: Était-ce dût à la température extérieur ou à la peur? Quoiqu’il en soit, elle préféra prendre les devants pour lui faire tout oublier: elle prit sa tête entre ses mains et commença à l’embrasser, et Shun lui rendit son baiser; d’un geste souple, elle le fit basculer par terre et commença à le chevaucher. Plaquant ses mains au sol, elle continua à l’embrasser tout en effectuant des mouvements de va et vient avec ses reins.

***


Shaina se rendit sur la plage et pris conscience qu’une présence se trouvait là; pensant certainement qu’un autre élève se baladait sur la plage sans permission, elle décida de lui faire la morale. Étant l’aînée, et de par son grade de chevalier d’Argent, elle pouvait se permettre d’enfreindre les règlement, mais pas les autres élèves.
Quel fût sa surprise de voir que c’était Shun qui se trouvait là; elle décida d’aller à sa rencontre, mais lorsqu’elle vit que June s’approchait de lui, elle décida de se cacher derrière une des dunes où se trouvait un gros rocher auquel elle pouvait s’adosser.
Elle risqua un œil et attendit patiemment de voir ce qui se passait, mais elle fit les yeux ronds lorsqu’elle vit que June embrasser Shun pour finir sur lui en train d’avoir une relation sexuelle. Elle se sentit rougir, puis elle sentit que son entrejambe lui brûlait de l’intérieur. Elle tenta d’apaiser cette sensation mais ses caresses ne fient qu’amplifier le phénomène et dût se retenir pour ne pas pousser un râle de plaisir.
Elle regarda de nouveau vers eux et vit que Shun s’était mis assis et entourait June de ses bras en train de la caresser tout en embrassant les zones érogènes de son corps. June pût difficilement retenir ses cris de jouissance, ce qui provoqua encore plus de trouble envers Shaina qui ne pût se retenir non plus. Elle sentit qu’un liquide se laissa échapper de son entrejambe, et lorsque June poussa un cri de plaisir, Shaina fit de même en même temps.
Se rendant compte de ce qu’elle avait fait, elle se retourna prestement pour voir si son cri n’avait pas alerté les deux amants, mais ces derniers continuèrent à faire l’amour sans se rendre compte de sa présence. Shaina décida de quitter cet endroit, et sans faire de bruit, se dirigea vers le campement des femmes chevaliers. Mais avant de retourner sous sa couche, elle décida de se prendre une douche car elle se sentait sale, comme si elle avait commis un péché impardonnable. Après avoir fait ses ablutions, elle retourna se coucher, mais ne pût trouver le sommeil, car lorsqu’elle ferma les yeux, c’était pour voir Shun et June faire l’amour dans son esprit… Ou plutôt non.. Shun et elle en train de faire l’amour…

***
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Jeu 29 Jan 2009 - 15:53

Citation :
« June? Tu es prêtes?
_ J’arrive mon chéri! J’en ai que pour quelques minutes.
_ Il ne va pas tarder à arriver, tu sais?
_ Pars devant! Je te rejoindrais. »

Shun, adossé à la porte de la salle de bain où se trouvait enfermée June, ne pût s’empêcher de sourire.

Ah le femmes! Même en portant un masque, elles ne peuvent s’empêcher d’être coquettes.

« Tu me rejoins sur la plage alors?
_ Oui, oui, ne t’inquiète pas; je serais à l’heure . »

June entendit son amant partir, ce qui lui permit de pousser un soupir. Elle se regarda dans la glace, essayant de réfléchir au problème qui la préoccupait.

Quand elle avait vu le résultat ce matin, elle ne pût s’empêcher de frémir: Pourquoi elle? Pourquoi maintenant? Elle ne savait pas comment l’annoncer à Shun, ni comment il réagirait à la nouvelle. Mais il fallait le dire à quelque un, mais à qui? Aux élèves? Hors de question! Cela deviendrait rapidement un secret de polichinelle et Shun serait alors au courant, à son grand désespoir. A qui alors? Soudain, une idée émergea en elle:

« Mais oui! Lui seul serait prêt à m’écouter sans le divulguer à Shun. »

Elle se sourit à elle-même, mit son masque et courut en direction de la plage.

***


Elle arriva juste à temps: le visiteur qu’ils attendaient venait juste de débarquer. Shun ne pût réprimer sa joie et courut à son encontre; ce que fit de même leur invité et ils se donnèrent une grande accolade.
June arriva tranquillement et ne pût s’empêcher de remarquer ce lien indéfectible qui liait ces deux hommes; c’était le même lien qui réunissait Seiya et Shiryu, et même qu’il était plus fort que ces derniers. Cela se voyait à travers le regard de Hyoga qui pétillait de joie et celui de Shun presque en larme. Il y avait quelque chose de fort entre eux, quelque chose que June ne pourrait jamais atteindre avec Shun malgré leur amour, une amitié qu’aucune trahison ne pourrait briser. Elle voyait, à la façon que Hyoga avait de regarder Shun, que le sibérien avait une dette de vie envers son ami et qu’il serait prêt à donner la sienne pour la rembourser, sans réfléchir.

«Le voyage a été agréable?
_ Moui… Cela pouvait aller. Ce n’est pas du quatre étoiles, mais c’était plaisant. »

Ils se regardèrent et ne purent s’empêcher de s’esclaffer.

Un regard suffit pour qu’ils se comprennent

« Ah! June! Te voici. Je te présente mon meilleur ami Hyoga.
_ On s’était déjà vu, mais dans des circonstances moins joyeuses.
_ Oui, on n’avait pas eut le temps de se présenter correctement. Hyoga, enchanté.
_ June. Pour moi aussi c’est un plaisir. Shun ne cesse de me parler de vous que dans des termes les plus élogieux.
_ Shun fait de même avec vous.
_ Et si on arrêtait de se vouvoyer? On n’est pas vraiment des étranger.
_ Ah! Ah! C’est vrai… Shun me parle tellement de toi que je pourrais te connaître depuis des années. »

Puis en chuchotant à June au creux de l’oreille:

« De toi à moi: Le vouvoiement me met mal à l’aise.
_ Confidence pour confidence, c’est pareil pour moi. »

Ils essayèrent tant bien que mal de retenir le fou rire qui les gagnait tout les deux.

« Bon, et si on allait voir les élèves?
_ Passe devant Shun, tu es le maître de cette île, non?
_ Arrête avec cela; j’entendrais presque Seiya quand tu dis cela.
_ Oups! »

Hyoga se mit la main devant sa bouche et Shun ria devant son air ahuris.

***


Shun présenta à Hyoga chacun de ses disciples . Lorsque ce fût le tour de Calypso, celle-ci semblait troublé de trouver face à face au chevalier du Cygne; si son masque ne cachait pas son visage, Hyoga aurait remarqué son embarras, ainsi que les rougeurs qui coloraient ses joues.
Après les présentations, Shun laissa la parole à Hyoga, et ce dernier raconta les périples qu’ils durent surmonter depuis le tournoi Intergalactique jusqu’à Hadès. Lors du passage de la maison de la Balance, Hyoga ne pût s’empêcher de raconter l‘anecdote où Shun l‘avait sauvé, de son sacrifice qu’il a dût accomplir pour le sortir des griffes de la mort et que depuis lors, il avait une dette envers lui; une dette où il serait prêt à donner sa vie pour la rembourser. Shun fût embarrassé lors de cette déclaration et lui affirma qu’il ne lui devait rien, et que ce geste, tout chevalier aurait pût le faire.

« C’est faux, et tu les sais!
_ Arrête avec ça, (ses joues s’empourprèrent) je n’ai fait que suivre ce que ma conscience me dictait.
_ Je sais que je dois remercier Shiryu de m’avoir sorti de ce cercueil de glace où m’avait enfermé mon maître Camus; mais sans toi, je ne serait pas présent ici même. J’ai une dette envers toi Shun, et rien ni personne ne pourra m’empêcher de la rembourser, pas même toi. »

Shun ne sût que répondre. Ils se regardèrent quelques instants, et June remarqua cette petite lueur qui apparaissait dans leurs pupilles, ce genre de détail qui montrait que quelque chose de fort les réunissait; un lien puisant, ce lien que même June ne pourrait jamais atteindre avec Shun malgré tout l’amour qu’elle portait pour lui.
Hyoga reprit son histoire et June resta songeuse durant tout ce moment, regardant avec amour et tristesse son amant.

Lorsque la petite conférence fut terminé, Calypso souhaita s’entretenir avec Hyoga, mais June fût la plus rapide et l’apprentie chevalier dût attendre son tour.

« Alors? Que penses-tu de Hyoga?
_ Il m’a l’air de quelque un de très bien maître Shun, on sent qu’il a beaucoup de respect pour vous, autant que vous en avez pour lui.
_ Cela se voit tant que ça? (Shun fût un peu gêné)
_ Oui, mais il y a beaucoup de tristesse en lui. Il a vécu tant de drame; quand je pense qu’il a dût tuer son ami et son maître…
_ Oui… Surtout qu’il considérait Camus comme son père. »

Shun soupira, et Calypso posa une main sur son bras pour montrer qu’elle comprenait.

***


« Pourquoi ne pas le lui dire?
_ C’est beaucoup trop tôt: une guerre peut se déclencher à tout moment et je n’ai pas envie de lui causer de soucis . De plus, j’ai peur de sa réaction.
_ Peur? Attend June, on parle bien de Shun, non? Tu le connais assez bien pour savoir comment il réagirait.
_ Pas autant que toi… »

Ça est, inconsciemment, elle avait sorti cette remarque. C’était plus fort qu’elle, cela la tarabustait tant que cela qu’elle l’avait dit sans réfléchir. Malgré cela, Hyoga n’avait pas saisi le sens caché de cette phrase et continua:

« Qu’attends-tu de moi exactement?
_ Rien de spécial… Il fallait que je le dise à quelque un car c’était trop important pour que je garde cela pour moi; et je sais qu‘étant son meilleur ami, tu pourrais garder le secret en attendant que je fasse les analyses nécessaires pour confirmer ou non mes dire.
_ Soit… Je ne lui dirait rien en attendant; mais si tu as confirmation, je n’hésiterais pas à le lui dire si tu ne le fais pas.
_ Merci Hyoga pour ta compréhension (elle l’enserra dans ses bras), et sois sans crainte, je le lui dirais au moment adéquat.
_ D’accord, mais il fallait que cela tombe sur moi, bien sûr…
_ Arête de faire ton rabat-joie (elle lui donna un coup sur l’épaule, puis regarda autour d’elle). Ah! Je vois qu’une de nos élèves souhaite te parler; je vais donc te laisser, et encore merci Hyoga.
_ De rien… »

***


Calypso pût à peine accoster Hyoga que Shun appela tous ses élèves afin de remettre les armures à leurs futurs porteurs.

Certains obtinrent facilement leurs armures après avoir accompli leurs épreuves.:

Mouktar devint chevalier de Bronze de l’Horloge, Toki celui du Sextant, Mêtis chevalier de l’Abeille. Calypso, après avoir récupéré son armure au fond de l’océan, devint le chevalier du Dauphin. D’autres apprentis obtinrent aussi leurs armures comme Effe pour l’armure de la Girafe. Puis ce fût au tour d’Alya…

Alya, un genou à terre, tête baissée, attendait que June finisse son discours afin d’obtenir son armure du Serpent.
« … Et c’est avec joie que je te consacre chevalier de Bronze du Serpent. Sois digne de cette armure et jure de protéger Athéna au péril de ta vie.
_ Je le jure.
_ Si quelque un souhaite s’opposer à cet honneur, qu’il le dise maintenant ou qu’il se taise à jamais. »

Aucun chevalier n’avait utilisé ce droit, car le dur entraînement et les épreuves passées étaient une preuve suffisante pour montrer que le futur chevalier était digne de l’armure qui lui était promis.

« Attendez! »

Qui ose?! se demanda furieuse Alya en se retournant vers la personne qui avait interrompu la cérémonie. Quel fût sa surprise de voir Shaina s’avancer fièrement vers l’estrade; elle s’attendait que cela soit Mêtis ou bien un des élèves qu’elle avait côtoyer durant son entraînement; mais pas Shaina! Elle se voyait à peine, sauf au réfectoire, et encore, elles se croisaient à peine. Elles se connaissaient juste de réputation.

Mouktar tenta de se lever, mais Shun lui fit signe de s’asseoir, il obéit aussitôt .

« Pourquoi cette interruption Shaina? demanda June
_ Cette femme n’est pas digne de servir Athéna.
_ Comment?! Alya fulmina, Qu’est-ce qui te permet…?
_ Ce qui me permet? Ah! Crois-tu qu’Athéna acceptera d’enrôler parmi sa garde personnelle, parmi ses 88 chevaliers, une dingue comme toi?
_ De quoi, Comment peux-tu me juger? Toi, qui a suivi les ordre de l’usurpateur et qui a commis des crimes en son nom.
_ Des crimes? Ah, oui! Tu parles certainement de mon obsession à tuer Seiya… Certes, ce n’était pas louable, mais je pense que je me suis largement racheté depuis, non? N’ai-je point sauver Seiya face au chevalier du Lion? N’est-ce pas moi qui est protégé Shun de l’attaque du Guerrier Divin Bus d’Alcor? N’ai-je point participer à la bataille contre les troupes de Poséidon en emmenant l’armure de la Balance afin que les chevaliers de Bronze puissent détruire les piliers de chaque océan? Cela te suffit-il ou veux-tu que je continue?… Tandis que toi, tu n’es rien, juste une furie qui veut se faire passer pour un chevalier, laissez-moi rire… »

Shun sentit une présence derrière lui, il se retourna et vit son frère Ikki au loin, en train de surveiller la réaction de sa protégée. Shun sourit intérieurement,mais tenta de se contenir et son regard revint sur ses deux élèves comme si rien ne s’était passé.

Alya était furieuse, la haine monta en elle, et sans prévenir prit le fouet qui était accroché à sa ceinture et le déroula tout en se précipitant vers Shaina. Le fouet se dirigea vers son visage, mais Shaina avait prévu le coup et l’attrapa avec son bras; puis d’une torsion, elle tira Alya vers elle et lui donna un coup dans l’abdomen. Alya en fût le souffle coupé, mais réagit promptement, et pris de ses deux bras celui de son adversaire pour l’envoyer par-dessus elle. Shaina se réceptionna tant bien que mal et se prépara à un nouvel assaut de son adversaire, mais elle ne fût pas assez vive pour éviter le coup d’Alya qui l’accueillit par un uppercut au menton. Shaina fit un vol plané avant de s’écrouler durement sur le sol, laissant un profond sillon derrière elle.

« OK, on ne rigole plus… » dit Shaina en se relevant.

Alya se précipita vers elle à une vitesse affolante, mais cela n’impressionna guère Shaina qui bloqua son poing , et d’une torsion du bras la projeta vers un promontoire rocheux. La poussière des gravats ne permit pas de voir grand-chose, mais Shaina sentit que ce n’était pas terminé et se prépara a lancer une attaque.

« Shun! Ne devrons-nous pas intervenir et arrêter ce combat inutile?
_ Chut! Assieds-toi Hyoga et observe donc la suite. »

Sourcil froncé, Hyoga suivi les consignes de son ami, et se demanda si tout cela n’était pas prévu depuis le début.

Un hurlement de rage s’entendit du côté du lieu où se trouvait Alya et Shaina sentit que le cosmos de cette dernière s’intensifia à un niveau au-delà d’un simple chevalier de Bronze. Shaina ne fût guère impressionnée et fit de même.

Le nuage de poussière s’évapora pour laisser place à une Alya ensanglantée: du sang coulait le long de son bras droit, et ses vêtements d’entraînement étaient déchirées un peu partout. Tenant difficilement debout, Shaina sentit pourtant en son adversaire une puissance bestiale, comme un animal blessé.

Un animal blessé est toujours plus dangereux

Cette pensée mis en garde Shaina et décida de lancer son attaque:

« Thunder Claw!!!
_ Atomic Thunder Claw!!! »

Les deux attaques s’entrechoquèrent pour laisser une boule d’énergie se créer entre eux.

« Comment est-ce possible? s’interrogea Hyoga. Ils ont la même attaque!!
_ A quelques différences prêt oui.
_ Mais comment…???
_ Simple: Alya était promise à l’armure de Bronze du Serpent, tandis que Shaina est le chevalier d’Argent d’Ophiuchus, que l’on appelle aussi Serpentaire. Le Serpent est une constellation qui représente le serpent dompté par Ophiuchus. C’est la seule constellation divisée en deux parties ; la Tête et la Queue du Serpent sont séparées par la constellation d’Ophiuchus, mais leurs étoiles sont nommés comme si elles faisaient partie d’une zone contiguë et la désignation originel Serpentis est utilisée pour toutes les deux.
_ Ce qui veut dire?
_ Que par leurs constellations respectives, Shaina et Alya peuvent avoir des attaques quasi similaires. Il faut dire aussi que June l’a entraîné dans ce but tout en lui laissant des attaques propre.
_ Mais c’est impossible à deux chevaliers d’avoir la même attaque!
_ Te souviens-tu des dire de seiya à propos de Geist? Que son attaque était quasi semblable à celle de Shaina.
_ Mais comment June a pût la lui enseigner?
_ Ne suis-je pas le maître de Shaina? Ne l’avons-nous pas vu assez souvent son attaque?
_ Shaina sait-elle tout cela?
_ Oh oui! Elle en est même l’investigatrice…
_ Comment?? »
Shun lui fit signe de se taire et de regarder ce qui se passait: la boule d’énergie régressa dangereusement du côté de Shaina. Si cela continuait ainsi, elle le recevrait de plain fouet. Sans son armure, elle avait peu de chance de rester entière.
Soudain, un éclat de lumière brilla sur le casque de Shaina, et d’un mouvement rapide sur le côté, elle abandonna la pression qu’elle avait sur son attaque et s’écarta de justesse pour éviter l’attaque. Mais Alya ne fût pas dupe, et ne se laissa pas entraîner dans le piège: si elle avait continué dans cette voie, elle se serait laissé entraînée et Shaina l’aurait accueillit par une nouvelle attaque. Elle laissa donc s’échapper son attaque, mais cela n’empêcha à la boule d’énergie de s’échapper et d’exploser un peu plus loin.
Shaina se prépara à la contre-attaque mais le fouet d’Alya emprisonna son bras droit et d’un geste brusque, la fit renverser par terre, visage contre terre. Shaina eut à peine le temps de se retourner qu’Alya était déjà sur elle, prête à frapper. Le silence s’installa, personne n’osa faire un geste ni prononcer une parole; îl y eut quelques secondes qui passèrent, mais qui furent une éternité pour toute l’assemblée. Shaina regarda son adversaire: si cette dernière n’avait pas son masque, elle aurait pût voir la haine en elle, les yeux injectés de sang montrant une envie de meurtre. Puis le poing tomba…

… pour frapper à côté de Shaina.

Le souffle rauque, Alya mit un genoux à terre. Shaina s’adossa sur le coude et regarda son opposante.

Elle est arrivée à contrôler la haine qui est en elle… pensa Ikki

… montrant ainsi sa maîtrise de soi… (Shaina)

… et devenir ainsi un des chevaliers d’Athéna. (Shun)

Shaina posa une épaule sur Alya.

« Félicitation Alya, tu as passé l’épreuve, tu es digne d’être le chevalier de Bronze du Serpent »

Alya, en entendant ces mots, ne pût s’empêcher de rire. Pas un de ces rires de déments, mais un rire franc, semblable à celui d’un enfant qui vient de comprendre une bonne plaisanterie.

***
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
AquariusVintage
.
.
avatar

Messages : 10606
Date d'inscription : 29/12/2006
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Jeu 29 Jan 2009 - 20:17

Hello Wolfen.

Je viens de lire la suite de ton histoire (ça faisait longtemps, j'imagine que tu es surchargé Wink ).

J'aime vraiment bien.

J'imagine que June est enceinte...wait and see ^^

Voici quelques corrections pour ton premier post (j'ai recopié la phrase à chaque fois et j'ai mis entre parenthèses le mot corrigé), à toi de voir ce que tu en fait. Ce que j'écris n'est pas forcément juste donc n'hésite pas à vérifier si tu as un doute.
Pour les "fût", "dût", "pût", etc..., l'accent circonflexe c'est pour le subjonctif imparfait. Au passé simple, il n'y a pas d'accent.

Ne prend pas ça comme des critiques, je fais ça pour que tu puisses améliorer tes textes ^^.


Wolfen a écrit:

Citation :
L’eau mouilla ses vêtements, ce qui rendit la tâche ardu (ardue) car ces derniers colla (collaient) à la peau de June

***

_ Je t’expliquerais (expliquerai) un de ces jours, mais pour l’instant recouche toi, demain tu dois être en forme.

(il faut dire que malgré leurs précautions, ils n’étaient pas très discret (discrets)); mais certains, comme Alya, était trop innocent (innocents) pour imaginer une seule seconde ce que faisait (faisaient) les deux amants chaque nuit.

***


Shun cria de nouveau, mais cette fois-ci, c’était le cri d’un (une) bête: il hurla tout en levant la tête vers le ciel ténébreux.

La pièces (pièce) tomba dans le sang .
***


Il regarda June, endormit (endormie) à côté de lui, un bras sur son torse et un sourire au lèvre (aux lèvres);

Shun fixa longuement cette ombre afin de mieux la visualiser, puis cette dernière se fit de plus en plus net (nette) pour former un visage, celui de…HADES!!

Il se mite (mit) la tête entre ses mains, se frictionnant le visage afin d’avoir l’esprit plus clair, et regarda de nouveau, mais il n’y avait personne.
***


Cela me fera le plus grand bien (un espace en trop) se dit-elle

***


June en fût chagriné (fut chagrinée) et comprit tout de suite la raison de son tourment.
S’enveloppant de la couverture afin de cacher son (sa) nudité, elle décide (décida) de le rejoindre.

Shun la regarda (un espace en trop) et posa sa main gauche sur son épaule de tel (telle (bien que je ne mettrais pas ce mot)) façon à ce qu’elle se rapproche un peu plus de lui.

Était-ce dût () à la température extérieur (extérieure) ou à la peur?
***


Elle risqua un œil et attendit patiemment de voir ce qui se passait, mais elle fit les yeux ronds lorsqu’elle vit que (pas besoin du "que" non?) June embrasser Shun pour finir sur lui en train d’avoir une relation sexuelle.

Elle tenta d’apaiser cette sensation mais ses caresses ne fient (firent) qu’amplifier le phénomène et dût (dut) se retenir pour ne pas pousser un râle de plaisir.

Après avoir fait ses ablutions, elle retourna se coucher, mais ne pût (put) trouver le sommeil, car lorsqu’elle ferma les yeux, c’était pour voir Shun et June faire l’amour dans son esprit… Ou plutôt non.. Shun et elle en train de faire l’amour…

***



Voici les corrections pour le second post :

Wolfen a écrit:
Citation :
« June? Tu es prêtes (prète)?

_ Pars devant! Je te rejoindrais (rejoindrai). »

Shun, adossé à la porte de la salle de bain où se trouvait enfermée June, ne pût (put) s’empêcher de sourire.

_ Oui, oui, ne t’inquiète pas; je serais (serai) à l’heure . »

Quand elle avait vu le résultat ce matin, elle ne pût (put) s’empêcher de frémir:

Mais il fallait le dire à quelque un (quelqu'un), mais à qui?

Shun ne pût (put) réprimer sa joie et courut à son encontre;

June arriva tranquillement et ne pût (put) s’empêcher de remarquer ce lien indéfectible qui liait ces deux hommes;

_ Oui, on n’avait pas eut le temps de se présenter (il y a un espace en trop) correctement.

_ Et si on arrêtait de se vouvoyer? On n’est pas vraiment des étranger (étrangers).

Hyoga se mit la main devant sa bouche et Shun ria devant son air ahuris (ahuri).

Lorsque ce fût (fut) le tour de Calypso, celle-ci semblait troublé (troublée) de trouver face à face au chevalier du Cygne;

Hyoga ne pût (put) s’empêcher de raconter l‘anecdote où Shun l‘avait sauvé, de son sacrifice qu’il a dût () accomplir pour le sortir des griffes de la mort

Shun fût (fut) embarrassé lors de cette déclaration et lui affirma qu’il ne lui devait rien, et que ce geste, tout chevalier aurait pût (pu) le faire.

mais sans toi, je ne serait (serais) pas présent ici même.

Shun ne sût (sut) que répondre.

Lorsque la petite conférence fut terminé (terminée), Calypso souhaita s’entretenir avec Hyoga, mais June fût (fut) la plus rapide et l’apprentie chevalier dût (dut) attendre son tour.

_ Cela se voit tant que ça? (Shun fût (fut) un peu gêné)

Il a vécu tant de drame (drames); quand je pense qu’il a dût () tuer son ami et son maître…

Ça est (il ne manque pas quelque chose?), inconsciemment, elle avait sorti cette remarque. C’était plus fort qu’elle, cela la tarabustait tant que cela (je mettrais "cela la tarabustait tellement") qu’elle l’avait dit sans réfléchir.

tu pourrais garder le secret en attendant que je fasse les analyses nécessaires pour confirmer ou non mes dire (dires).

_ Soit… Je ne lui dirait (dirai) rien en attendant; mais si tu as confirmation, je n’hésiterais (hésiterai) pas à le lui dire si tu ne le fais pas.
_ Merci Hyoga pour ta compréhension (elle l’enserra dans ses bras), et sois sans crainte, je le lui dirais (dirai) au moment adéquat.

Calypso (il y a un espace en trop) pût (put) à peine accoster Hyoga (il y a un espace en trop) que Shun appela tous (il y a un espace en trop) ses élèves afin de remettre les armures à leurs futurs porteurs.

_ Si quelque un (quelqu'un) souhaite s’opposer à cet honneur

digne de l’armure qui lui était promis (promise).

elle s’attendait que cela soit Mêtis ou bien un des élèves qu’elle avait côtoyer (côtoyé) durant son entraînement

Certes, ce n’était pas louable, mais je pense que je me suis largement racheté (rachetée) depuis, non? N’ai-je point sauver (sauvé) Seiya face au chevalier du Lion? N’est-ce pas moi qui est (ait) protégé Shun de l’attaque du Guerrier Divin Bus (Bud) d’Alcor? N’ai-je point participer (participé) à la bataille

mais elle ne fût pas assez vive pour éviter le coup d’Alya (il y a un espace en trop) qui l’accueillit par un uppercut au menton

Sourcil froncé, Hyoga suivi les consignes de son ami, et se demanda si tout cela n’était pas prévu (il y a un espace en trop) depuis le début.

et ses vêtements d’entraînement étaient déchirées (déchirés) un peu partout

« Comment est-ce possible? s’interrogea Hyoga. Ils (elles) ont la même attaque!!

Il faut dire aussi que June l’a entraîné dans ce but tout en lui laissant des attaques propre (propres).

_ Mais comment June a pût (pu) la lui enseigner?

_ Oh oui! Elle en est même l’investigatrice (instigatrice)…

Si cela continuait ainsi, elle le (la) recevrait de plain fouet.

Mais Alya ne fût (fut) pas dupe, et ne se laissa pas entraîner dans le piège

mais cela n’empêcha (n'empêcha pas) à la boule d’énergie de s’échapper

îl (il) y eut quelques secondes qui passèrent

elle aurait pût (pu) voir la haine en elle
Revenir en haut Aller en bas
http://www.LaPassionVintage.net
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Jeu 29 Jan 2009 - 20:26

AquariusVintage a écrit:
Hello Wolfen.

Je viens de lire la suite de ton histoire (ça faisait longtemps, j'imagine que tu es surchargé Wink ).

Avec le site en plus, tu m'étonnes . J'ai repris depuis que j'ai un fan attitré sur un site consacré au fanfic qui me supplie de continuer; alors j'en fait un peu tous les jours.

Sinon, j'essaierais de prendre en considération ce que tu as pût noter comme faute lorsque je recopierais le chapitre dans sa totalité. Wink
Pour le coup de l'accent circonflexe, c'est une mauvaise manie que j'ai de les rajouter à chaque fois, je ne sais pas pourquoi. Par contre, je me rends compte que j'ai fait pas mal de faute (pour un littéraire, ça le fout un peu mal Confused )

Pour ce qui concerne June, tu as vu juste Mr. Green , cela aura son importance dans l'histoire beaucoup plus tard. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Mar 24 Fév 2009 - 16:54

Citation :
« Bravo Alya, félicita Shun
_ Tu as été magnifique ma puce, dit Golgoth en embrassant ses cheveux
_ Tu ne m’as pas laissé une chance.
_ Toi non plus d’ailleurs Shaina. Mais un doute m’assaille: tu as fait exprès de me mettre en rogne, n’est-ce pas?
_ Exact, disons que c’était un test d’aptitude.
_ Et c’est toi qui en a eut l’idée?
_ Pour ce qui est de savoir comment te mettre dans tout tes états, oui, mais pour ce qui est de l’idée originale, il faudra s’adresser à Monsieur (Shaina désigna de la tête Shun).
_ J’avoue! J’avais besoin de savoir si tu pouvais contrôler la haine qui était en toi. Mais cette idée ne vient pas seulement de moi.
_June?
_ Non, de moi. »

En entendant cette voix, Alya se retourna et vit l’homme qui l’avait sauvé de la démence, en qui elle confierait sa vie sans hésiter..;

« Ikki!!! »

Elle courut vers lui et le prix dans ses bras. Ikki fût un peu surpris sur le coup, mais sourit aussitôt de cette marque d’affection et lui caressa ses cheveux.

« Tu m’as manqué… Mais où étais-tu?
_ Oh! Tu me connais… Je vais et je viens…
_ Cela fait plaisir de te revoir nissan .
_ Le plaisir en est partagé Shun. »

Shun ne pût s’empêcher de verser une petite larme.
Golgoth s’approcha de Ikki et lui tendit la main:

« Je suis ravi de faire votre connaissance, Alya m’a beaucoup parlé de vous.
_ Et vous êtes?
_ Oh! Excuse-moi Ikki. Je te présente Golgoth, c’est mon petit ami.
_ Petit ami? (Ikki fronça les sourcils tout en serrant la main de Golgoth)
_ Oui, on sort ensemble. »

Ikki sentit la pression de la main de Golgoth sur la sienne, comme si il lui montrait qu’il n’avait pas peur de lui, et le regard qu’ils se lançaient en disait long sur la tension qui régnait entre ces deux hommes:

_ C’est ma copine que tu le veuilles ou non…
_ Si tu la touches, je te jure que je te le ferais regretter…


Malgré sa carrure, Ikki fût nullement impressionné par Golgoth; et on avait l’impression que des éclairs s’entrechoquaient entre leur regard.

On dirait un père face à son futur beau-fils pensa Hyoga.

Il se racla la gorge pour montrer qu’ils étaient là, et la tension s’atténua.

« Bon… Euh… Si on continuait à passer les épreuves?
_ Il ne reste plus que celui de Golgoth.
_ Ah oui! Effectivement (Shun se retourna vers Golgoth) Es-tu prêt à tenter l’épreuve?
_ Je n’attends que cela.
_ Malgré les risques encourus?
_ Si je ne passe pas les épreuves, je ne serais jamais digne d’être chevalier.
_ Soit, alors allons-y. »

***


La grotte où se trouvait Golgoth était comparable à n’importe quel grotte, avec ses stalactites et ses stalagmites; mais Golgoth savait qu ‘il ne fallait pas se fier aux apparences, car à l’extrémité se trouvait l’armure qu’il convoitait, mais pour cela il fallait franchir l’épreuve.

Souviens-toi de l’histoire de Damoclès lui avait dit Shun avant de le faire entrer dans la grotte.

Oui, il connaissait l’expression « avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête », mais c’est grâce à June qu’il pût comprendre son origine:

Denys, tyran de Syracuse, vivait dans un château cerné d’une fosse et sans cesse sous la surveillance de nombreux gardes. Denys, qui était toujours inquiet, se trouva des courtisans qui devaient le flatter et le rassurer. Parmi eux, Damoclès, roi des orfèvres, ne cessait de flatter son maître sur la chance qu’il avait d’être le tyran de Syracuse. Agacé, celui-ci lui proposa de prendre sa place le temps d’une journée. Au milieu du festin, Damoclès leva la tête et s’aperçut qu’une épée était suspendue au-dessus de lui, et n’était retenue que par un crin de cheval.

Il ignorait encore le lien entre son épreuve et cette légende, mais il ne tarda pas à le savoir lorsqu’il déboucha dans une grande salle. Des torches étaient allumées aux quatre coins de la pièce et un grand brasero flambait au milieu; et au fond, sur un piédestal, se trouvait l’armure pour lequel il s’était entraîné aussi durement. Le totem représentait deux mains tenant une épée par le pommeau tandis que la base représentait un visage sans expression dont la pointe de l’épée touchait le sommet du crâne.

Golgoth regarda aux alentours pour voir si il n’y avait de pièges, mais la salle était nue à l’exception des torches, du brasero et de l’armure. Méfiant, il s’approcha précautionneusement du piédestal, quand soudain il entendit un sifflement aiguë; Il s’écarta par réflexe et évita ainsi l’épée qui aurait dût l’atteindre. Il leva les yeux et vit alors son épreuve: des centaines d’épées, tenues par de minces fils, se suspendaient au plafond. Golgoth fit tout de suite le rapprochement entre la légende et son épreuve, mais il ne fût pas assez rapide pour éviter la deuxième épée qui s’enfonça profondément dans sa main gauche. La douleur fût si forte qu’il en hurla. La douleur était intense, il avait l’impression que sa main brûlait, il sentait chacun de ses nerfs qui palpitaient en lui et son esprit devint vif et acéré: c’était comme si la douleur le rendait plus clairvoyant, il avait l’impression que le temps s’était ralenti, il sentait la moindre partie de son corps, son souffle était constant mais puissant, il sentait le bruit sourd de son cœur qui palpitait dans sa poitrine. Il prit l’épée de sa main droite et mit toutes ses forces pour la retirer. La puissance qu’il dût mettre pour la retirer le désiquilibra; il essaya de se relever en prenant appui avec sa main gauche, mais il vit une autre épée se détacher du plafond: tout se passa rapidement, mais pour Golgoth, il avait l‘impression que les secondes ressemblaient à des minutes, il essaya de dégager sa main gauche de l‘endroit où allait tomber l‘épée mais son corps ne réagit pas assez rapidement et l‘épée se planta dans sa main. Il hurla de nouveau et en eut les larmes aux yeux. La lame était tellement bien enfoncée que sa main était cloué au sol. Sa main gauche était inerte et il ne pouvait rien faire pour retirer la lame de ce côté-là. Il essaya de réfléchir à l’attitude à apporter pour se sortir de là, mais il n’eut pas le temps de tergiverser car, soudain, un autre sifflement menaçant se fit entendre: la quatrième épée se détacha du plafond et descendit dangereusement vers lui.
Effrayé, il vit la lame se diriger vers lui, inexorablement…

Vais-je mourir… Mourir…

****


« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »

Ce nouveau cri fit glacer le sang à tous ceux qui l’entendirent, même Ikki frissonna en l’entendant. Alya tenta de rentrer dans la grotte, mais elle fût retenu par Shaina.

« Lâche-moi! Il est en danger!
_ Cela ne servira à rien que tu rentres là-dedans, tu ne ferais que le gêner;
_ Qu’est-ce que tu en sais? Tu ne connais rien de lui!
_ As-tu confiance en lui? »

Il y eut un moment de silence où Alya fixa Shaina:

« Si tu as confiance en lui, alors tu devrais savoir qu’il va réussir cette épreuve. Ne perd pas courage, il s’en sortira. »

Des larmes, coula sous le masque d’Alya et se résigna.

Plusieurs minutes passèrent qui furent une éternité pour eux, quand soudain des bruis de pas se firent entendre. Alya se leva et se précipita à l’entrée, mais elle fût retenu par Shun.

« Attends!…»

Une silhouette se dégagea pour laissé voir Golgoth dans son armure de Damoclès.

« Il a réussi! » clama Alya, mais ce cri de joie s’étrangla dans sa gorge quand elle vit dans quel état il était: il était recouvert de sang, ses mains pendaient mollement le long de son corps, il se traînait sur ses pieds et une vilaine plaie zébra son visage où son oeil droit se trouvait.

« J’ai réussit l’épreuve… » dit-il en s’écroulant par terre, mais il fût retenu de justesse par Shun qui examina aussitôt ses blessures.

« Comment va-t-il? S’enquit June
_ Il a de nombreuses blessures assez profondes, notamment aux mains et au visage. Dans l’immédiat il n’est pas en danger, mais il perd beaucoup de sang, il risque de mourir. Je vais cicatriser ses plaies pour arrêter l’hémorragie.
_ Mais comment vas-tu faire?
_ J’ai amélioré mes techniques de guérison, cela devrait suffire pour l’en sortir . »

En disant cela, il plaça ses mains sur les différentes blessure de Golgoth, et un aura apparût sur la paume de ses mains. Les plaies commencèrent à se refermer et l’hémorragie cessa . Il fallu un moment à Golgoth pour sortir de son inconscience.

« Félicitation Golgoth, tu as réussi. »

Golgoth n’eut pas le temps de répondre que Alya sauta à son cou.

***


La convalescence de Golgoth ne fût pas très longue grâce au soin prodigué par Shun et à sa constitution.
Pour fêter l’intronisation des nouveaux chevaliers dans l’armée d’Athéna, un grand banquet fût mis et chacun se restaurèrent, discutaient de tout et de rien, et surtout ils s’amusaient pour ne pas penser à ce que l’avenir leur réservait, car ils savaient qu’en faisant partie de l’armée d’Athéna, ils risquaient leurs vies à tout instant en cas de conflit. Mais ils connaissaient les risques et ils l’acceptèrent de bonne grâce.
Golgoth fût peu loquace durant le repas sur ce qui lui était arrivé dans la grotte et chacun acceptèrent sa décision: il y avait des choses qu’il valait mieux garder pour soi. Shaina évita le regard de Shun durant toute la soirée; Shun en fût intrigué mais ne prêta guère attention, au contraire de June qui trouva cette attitude bien suspicieuse; Hyoga fût assis entre Shun et Calypso, au grand plaisir de cette dernière qui ne cessa de l’observer et de boire ses paroles.

La fête se termina assez tard, et chacun partit se reposer dans leur dortoir. Ikki était parti depuis fort longtemps sans prévenir personne et Shun et June furent l’un des derniers à quitter le banquet. Il ne restait plus que Hyoga et Calypso.
Pour se dégourdir les jambes, ils décidèrent de se promener le long de la plage tout en discutant. Au bout d’un certain moment, la discussion se tourna vers les femmes qu’avait rencontré Hyoga.; ce dernier sembla gêner d’en parler, mais après les insistances de Calypso, il accepta de bonne grâce:

« Freya et moi sommes resté en bon terme, contrairement à ce que pensait Hagen, il n’y avait rien entre nous, juste un respect mutuel. Freya avait Hagen dans son cœur et quand à moi, ma séparation avec Elis était encore récente. D’ailleurs, en parlant d’Elis, elle va beaucoup mieux et continue à aider Milène dans sa tâche, tout comme Seika.
_ Et vous restez en contact tous les deux?
_ Elis et moi? Oui, même si cela lui rappelle des souvenirs douloureux, elle ne m’en veut guère de ce qui s’était passé, bien au contraire: à chaque fois que je viens la rendre visite, elle me voie comme son sauveur (petit sourire au coin) mais sinon, on reste bons amis. Elle a d’ailleurs un petit copain depuis quelque temps, et j’espère que cela va durer entre eux.
_ Et toi? Euh… Je peux te tutoyer?
_ Ah! Ah! Bien sûr que tu peux… «

Il garda un temps avant de répondre, puis en la regardant, il répondit:

« Non, je n’ai personne… »

Le vent souffla fortement sur la grève, balayant les cheveux de Hyoga. Calypso retint sa respiration un moment et décida de retirer son masque.

« Tu dois certainement connaître la loi des femmes chevaliers: Si un homme voit le visage qui se cache derrière ce masque, la femme chevalier doit soit le tuer…
_ … soit l’aimer… »

Calypso posa une main sur le visage de Hyoga tandis que ce dernier entourait sa taille de ses bras .

« Depuis que maître Shun ne cesse de parler de toi, j’ai sut tout de suite que je tomberais amoureuse en te voyant, et maintenant que tu es là, je sais que j’avais raison depuis le début.
_ Calypso… »

Il ne pût finir sa phrase quie Calypso l’embrassait et Hyoga lui rendit son baiser.
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
AquariusVintage
.
.
avatar

Messages : 10606
Date d'inscription : 29/12/2006
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Mar 3 Mar 2009 - 21:24

Encore un bon "chapitre" je trouve. Maintenant je suis curieux de savoir ce qui est arrivé dans la grotte. j'imagine bien ça sous forme de flashback dans un futur combat ou un truc du genre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.LaPassionVintage.net
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Mar 3 Mar 2009 - 22:07

AquariusVintage a écrit:
j'imagine bien ça sous forme de flashback dans un futur combat ou un truc du genre.

Tout à fait Thierry Mr. Green .
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
mel73
collectionneur loose
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 24
Localisation : La Roche St Alban 73370 le Bourget du Lac, en Savoie!

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Mer 3 Oct 2012 - 17:03

Ben alors qu'est ce que tu fabrique? On attends avec impatience la suite! (Surtout moi Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Ven 5 Oct 2012 - 18:28

Tout d'abord, je passe un petit coucou à AquariusVintage et à toute l'équipe et je m'excuse de mon absence prolongée pour diverses raisons.

Ensuite, après une petite discussion par MP avec Mel73, je lui laisse la continuité de ma fanfiction (et les crédits sur cette histoire le lui reviendront, ce qui est normal, car elle va certainement s'occuper du plus gros morceaux). En effet, entre mon manque de motivation et le peu de temps que je peux consacrer à l'histoire (en stand by depuis 3 ans déjà affraid ), je préfère laisser la place à quelqu'un de beaucoup plus motivé et certainement avec plus de talents que moi dans ce domaine.

Bon courage Mel73, que le cosmos soit avec toi. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
mel73
collectionneur loose
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 24
Localisation : La Roche St Alban 73370 le Bourget du Lac, en Savoie!

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Sam 6 Oct 2012 - 13:58

Merci Wolfen, tout d'abord pour ta gentillesse de me laisser le soin de reprendre ta fic, et pour ta confiance.Chers lecteurs et cher Wolfen, j’espère ne point vous décevoir et vous dis a très bientôt!^^
Revenir en haut Aller en bas
mel73
collectionneur loose
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 24
Localisation : La Roche St Alban 73370 le Bourget du Lac, en Savoie!

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Sam 6 Oct 2012 - 17:21

Et voila la suite du 5ème épisode de Divinity, j’espère qu'elle vous plairas, bonne lecture a tous! :)

A la fin du baiser, les deux amoureux étaient à bout de souffle, puis Hyoga redressant la tête mis un dois sous le menton de calypso et releva sa tête. Calypso regardant Hyoga, ce demandait ce qui ce passait: pourquoi me regarde il avec tant d’insistance? Ce disait elle. Hyoga décida de reprendre la parole.

Hyoga: Calypso, depuis que je te connais je n’ai cesser de t’admirer: tu est courageuse, douce, gentille, brave, intelligente, généreuse, et par-dessus tout, tu est magnifique!

Calypso: Oh Hyoga, tu….
Elle n’eut pas le temps de continuer ca phrase que Hyoga posa un doigt sur ces lèvres.

Hyoga: Laisse moi finir s’il te plaît. Comme je le disait depuis que je te connais, je n’ai trouver que des qualités en toi. Au début il est vrai que je t’admirais, puis cette admiration c’est transformer en amitié, puis…. En amour, oui Calypso je t’aime et j’aimerais que tu sois ma compagne.

Calypso était tellement émue qu’elle en pleura des larmes de joie. Elle était si contente que d’un mouvement brusque elle vint ce blottir contre son torse. Hyoga d’abord surpris la laissa faire et lui caressa les cheveux. Puis relevant la tête, Calypso repris la parole.

Calypso: Espèce d’idiot, bien sur que je veux être ta compagne!

En entendant cela, Hyoga fut si heureux qu’il la souleva dans ces bras, et la fis tournoyer dans les airs. Tout étaient joyeux et riaient, mais ils étaient loin de ce douter que deux personnes les observaient: c’étaient June et Shun.

Shun: Et bien, j’avoue que je ne m’attendais pas à cela, mais tant qu’ils sont heureux, je suis heureux pour eux.

June c’est vrai qu’ils forment un très beau couple, et puis il n’ya pa qu’eux qui on des raisons de ce réjouir….

Shun: Que veux tu dire par là?

June: Et bien ce matin en me réveillant, toute les 5mn j’allais vomir, je me demandais alors ce qui ce passait, quand j’ai croisé Hyoga en allant au camp d’entraînement, je lui ais alors dis ce qui c’était passer, et il m’as finalement appris que…. J’était enceinte de toi!!

Shun: C’est vrai?! Mais c’est magnifique!

Shun pris June dans ces bras et l’embrassa avec fougue, puis, s’écartant un peu l’un de l’autre, il caressa le ventre de son amante.

Papa, je vais être papa, pensait il avec joie. Mais en même temps, il avait peur, oui, car une nouvelle guerre sainte allait sans doute ce préparez, et il ce doutait que ce ne serait pas aussi simple que cela d’avoir à subir la grossesse de June jusque la.
Revenir en haut Aller en bas
AquariusVintage
.
.
avatar

Messages : 10606
Date d'inscription : 29/12/2006
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Dim 7 Oct 2012 - 11:46


Salut Wolfen Wink

Ha ben c'est une bonne chose et je vais continuer à suivre cette histoire, merci à vous deux ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.LaPassionVintage.net
mel73
collectionneur loose
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 24
Localisation : La Roche St Alban 73370 le Bourget du Lac, en Savoie!

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 8 Oct 2012 - 19:21

Ben alors, j'ai poster la suite du 5ème épisode de Divinity et personne ne lui a laisser de commentaire? C'est pas très sympa ça! :(
Revenir en haut Aller en bas
master.0628
collectionneur japan c-9
avatar

Messages : 1261
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 31
Localisation : marseille

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 8 Oct 2012 - 20:58

je l'ai lu en effet et c'est vrai que t'as fait du bon boulot pourvu que ça dur
Revenir en haut Aller en bas
mel73
collectionneur loose
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 24
Localisation : La Roche St Alban 73370 le Bourget du Lac, en Savoie!

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 8 Oct 2012 - 21:12

Merci c'est gentil, mais il faut dire aussi que cette histoire m'as inspirée quelques idées, qui j’espère te plairons!^^ Le seul problème pour moi, c'est le nom des armures: et ben oui, comment donner des armures de bronze et d'argent si je ne leur trouve pas de nom, vu que c'est Wolfen qui avait eu l'idée de trouver ces armures?
Revenir en haut Aller en bas
master.0628
collectionneur japan c-9
avatar

Messages : 1261
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 31
Localisation : marseille

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 8 Oct 2012 - 21:48

je dis dirai de voir avec Wolfen si il avait déjà réfléchi à des noms et si il a quelques idées à te donner pour la suite de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
AquariusVintage
.
.
avatar

Messages : 10606
Date d'inscription : 29/12/2006
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Dim 21 Oct 2012 - 17:23

mel73 a écrit:
Ben alors, j'ai poster la suite du 5ème épisode de Divinity et personne ne lui a laisser de commentaire? C'est pas très sympa ça! :(

Ce n'est pas parce que tu n'as pas de commentaires que ce n'est pas lu. Beaucoup de personnes lisent sans écrire.
C'est sûr que c'est bien plus sympa quand il y a des commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.LaPassionVintage.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfiction] Divinity
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Passion Vintage :: Divers :: Anime/Manga/Art book/Fanzines-
Sauter vers: