La Passion Vintage

www.LaPassionVintage.net
 
AccueilRechercherS'enregistrerMusiquesConnexion

Partagez | 
 

 [Fanfiction] Divinity

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: [Fanfiction] Divinity   Lun 12 Mai 2008 - 18:05

Bah voilà, je me mets à la fanfictions. C'est en lisant quelques fanfics et en regardant certains fanarts que mon histoire commençait à prendre forme; et je me suis décidé à l'écrire.

Bon, j'avoue que je n'ai pas un talent d'écrivain, mais j'essaye de faire un maximum d'efforts afin de rendre cette histoire palpitante.

Si vous avez des commentaires, des questions ou des remarques, n'hésitez pas. J'essaierais au mieux de vous répondre en évitant le plus possible le spoiler Wink .

PS: Je tiens à remercier AquariusVintage qui m'a conseillé de poster ma fanfiction sur le forum Wink .

Note: L'histoire commence là où se termine le manga. Je prends en compte l'anime (Asgard compris) et une partie du manga (la période Blue Warriors entre autre et la fin d'Hadès). Je tiendrai peut-être en compte aussi les films Abel et Eris (cela dépendra de l'avancement de l'histoire).
Je considère que June fait partie des chevaliers qui ont protégé Seika de l'attaque de Thanatos. Je préfère vous prévenir que je me laisse une grande liberté sur l'oeuvre originale pour mon histoire, donc il se peut qu'il y ait des incohérences avec l'oeuvre de Kurumada .
Le début de l'histoire vous paraîtra gnangnan mais je pense que cela est nécessaire afin de mieux cibler la psychologie de chaque personnage, et un peu de fleur bleu ne fait pas de mal. Mr. Green

Bonne lecture. Wink .

Divinity




1ère partie: Reconstruction

Episode 1
Le retour des Héros !
Elysion ne sera pas notre dernière demeure


Citation :
"Regardez ! Le soleil ! Il réapparaît !!!" s'exclamèrent les chevaliers de Bronze en voyant disparaître l'éclipse créée par Hadès.

"Seiya..." murmura Shaina, en larmes.

"Il reviendra... C'est sûr..." lui répondit Marine.

"Comment ?" S'interrogea June "Comment pourrait-il revenir de l'Enfer d'Hadès si son créateur n'est plus ?" Et Shun ? Qu'adviendra-t'il de lui ? se demanda-t'elle.

Marine allait lui répondre quand soudain une lumière apparut dans le ciel. Tous levèrent les yeux, intrigués par ce phénomène.

"Qu'est ce que...?" Commença Jabu.

Mais il n'eut pas le temps de dire quoique ce soit, car à cet instant la lumière se dirigea vers le temple du Grand Pope, ou plutôt là où se situait la statue d'Athéna, avant de devenir l'armure sacrée.

"Allons voir" Disait Marine en regardant Shaina...

Cette dernière acquiesca d'un mouvement de la tête en murmurant un oui, et elles se dirigèrent toutes deux vers l'endroit où s'était posé la lumière.

"Attendez ! Je viens aussi." s'écria June !!!

Marine et Shaina s'arrêtèrent pour se retourner.

"Et moi aussi, je viens avec vous !" clama Jabu !!!

"Ne m'oubliez pas !" s'exclama Géki !!!

"Et qui s'occupera de Seika ?" Demanda Marine

"Ban, Nachi et Ichy pourront s'occuper d'elle" lui répondit Jabu "Pas vrai, les gars ?" demanda-t'il en s'adressant au trio.

"Aucun soucis" lui répondit Nachi en lui faisant un signe que tout était OK avec l'index et le pouce.

"C'est d'accord" soupira Marine "et ne trainez pas, on ne vous attendra pas" dit-elle en commençant à courir, accompagnée de Shaina, qui émit un petit sourire à son attention.

June et Jabu se regardèrent et sourirent en acquiescant de la tête, et se mirent à leur poursuite.

"Eh ! attendez-moi !" s'exclama Géki en essayant de les suivre.

Jabu pouffa de rire en l'entendant.

***


Après avoir utilisé les passages secrets du Sanctuaire afin d'arriver au plus vite à la chambre du Pope, Marine et Shaina se retrouvèrent nez à nez avec Shiryu et Hyoga portant Seiya inconscient dans leurs bras.
Etonnés par les armures divines qu'ils portaient sur eux, ils ne virent pas tout de suite la blessure de Seiya causée par Hadès au niveau du coeur.

"Que s'est-il passé ? " se demanda Marine à l'adresse de Shiryu.

Celui-ci la regarda quelques instants puis ferma les yeux pour se concentrer sur la meilleure manière de lui répondre. Mais il n'eut pas le temps de dire quoique ce soit, car soudain Shaina s'exclama "Seiya !" lorsqu'elle vit la blessure du chevalier Pégase.

"Est-il...? "Shaina hésita à finir sa question, ses yeux étaient embrumés par les larmes lorsqu'elle s'adressa à Shiryu.

"Non !!!" Rassura le chevalier du Dragon "son coeur bat faiblement, mais il vit encore. L'épée d'Hadès a dût frôler son coeur de justesse, il vaut mieux l'emmener à l'hôpital le plus rapidement possible si on veut le sauver".

"Tu as raison" concéda Maine "Ne perdons pas de temps".

A ce moment arrivèrent Jabu et June. Jabu ne fit aucun commentaire sur l'état de Seiya en voyant la tête déconfit du groupe et compris l'urgence de la situation.

"Et Shun ?..." demanda June

Hyoga allait lui répondre, quand soudain un hurlement de désespoir retentit derrière le rideau, là où se trouvait l'accès pour la statue d'Athéna.

"Mais c'est Ikki !!!" pensa Jabu

"Mon dieu !!!" dit June en mettant ses mains devant sa bouche, cachée par son masque et elle courut en direction du cri. Hyoga tenta de l'arrêter en lui retenant le bras, mais elle s'échappa de son emprise en faisant un geste brusque. Il regarda donc Jabu en lui faisant un signe de la tête pour l'inciter à la suivre. Jabu comprit le message et courut à sa suite.

Son coeur battait à mille à l'heure, espérant de toutes ses forces que ce qu'elle craignait n'arriverait pas, même si une partie d'elle-même pensait le contraire. Non, c'est impossible, pas Shun !!!. Cette pensée lui décupla sa vitesse, mettant ainsi plus de distance avec Jabu.

Lorsqu'elle arriva sur place, elle ne voulut pas croire ses yeux : Ikki tenait son frère dans ses bras, le berçant, secoué de spasmes de douleur. Athéna tentait de lui faire lâcher prise, tentant de le raisonner mais rien à faire, Ikki était perclus de douleurs et rien ne pouvait lui faire lâcher Shun. Ce dernier, quant-à lui, n'avait aucune blessure apparente, mais son corps était d'une rigidité extrême et son visage était d'une blancheur cadavérique. Il semblait dormir, mais d'un sommeil où l'on ne se réveille jamais.

"Nonnnnnn !!!!" Cria June en larmes, et elle courut rejoindre Ikki pour tenter de faire quelque chose pour Shun. Il fallait qu'il sorte de cet état, ce n'était qu'un mauvais rêve, il ne pouvait pas être mort, il était juste inconscient, il allait se réveiller, il... Elle avait du mal à respirer, ses larmes l'en empêchaient. Ce n'est pas possible. Shun, ne me laisse pas pensa June en regardant Shun. Il semblait si paisible, avec un sourire apaisant, comme si il avait accomplit ce dont il était prédestiné depuis le début.

"June.. Ikki... Il faut vous ressaisir.. Rien n'est perdu.." dit Athéna d'une voix douce, apaisante "Il est encore possible..."

"De le sauver..." S'écria Ikki en se retournant vers elle, le regard remplit de fureur "Ne comprenez-vous pas qu'il est mort... Mort... Et que rien ni personne ne pourra le revenir à la vie!" Le poing serré, il allait commettre l'irréparable: il allait frapper une Déesse. Ce geste n'était pas là pour punir Athéna de leur avoir conduit jusque là, mais juste pour apaiser un minimum sa douleur; il fallait qu'il frappe quelqu'un, et Athéna se trouva devant elle.
Mais au moment de commettre son geste, il reçut un uppercut au niveau de la joue droite qu'il ne vit pas venir: c'était Géki qui, voyant la situation, sentait qu'il devait intervenir. ikki s'écroula sur le sol, surpris de cette attaque.

"Cela suffit ikki!" s'exclama le chevalier de Bronze de l'Ours. "Si tu dois frapper quelqu'un, frappe moi, plutôt qu'une femme".

Ikki le regarda, des flammes dansaient dans ses yeux. Il se releva précautionneusement et se mit en pose de combat. Géki sentait que rien ne pouvait le faire résonner, et il savait qu'il n'était pas de taille face au chevalier du Phénix, mais son honneur de chevalier lui préconisait de rester et de se préparer au combat.

Un silence pesant s'installa sur la scène, et personne ne bougea, ni émis de sons. Seul le vent poussa sa plainte, emportant avec lui quelques feuilles du Twins Salls.

Combien de temps restaient-ils ainsi? Personne ne le sait vraiment. Athéna n'osa pas intervenir, de peur que l'un d'eux exécute une attaque mortelle. Il y avait déjà assez de combats, assez de morts; et la mort de Shun ne devait pas amener encore d'autres morts inutiles, surtout du même camps. Que fallait-il faire pour interrompre cette tension, il fallait prendre une décision, et rapidement avant qu'un des deux combattant ne porte le premier coup. Mais elle n'eut pas le temps de prendre une décision...

"Nissan..." Une plainte interrompit leurs concentrations et se retournèrent tous deux vers cette voix. Il n'y avait pas de doute possible, c'était celle de Shun; mais comment était'ce possible? Son corps était froid comme la mort.

"Shun!" S'exclama June en larme, mais cette fois-cu c'était des larmes de joie.

"June, c'est toi?" demanda Shun avec difficulté. Il ouvrit les yeux, mais il eut beaucoup de mal à les ouvrir. "June, je t'ai promis que l'on reconstruirait l'île d'Andromède et je le ferais..." Chacun de ses mots étaient dit avec difficultés, qui le faisait souffrir, mais il fallait qu'il le dise, c'était plus fort que lui.

"Oui, je sais Shun; mais ne parle pas, garde tes forces mon amour..". A ses paroles, Shun sourit, mais il grimaça de douleurs aussitôt.

"Shun!!" Lança Ikki en se précipitant à lui. Il lui tenait la main, pour lui faire comprendre qu'il éatait là, et que rien ne pourrait jamais les séparer.

"Nissan... J'ai réussi? Nous sommes revenus chez nous?" Lui demanda Shun.

"Oui, tu as réussi; tu as été formidable..."

Shun tenta de sourire, mais cela lui était trop difficile.

"Alors, c'est bien... Mais je suis si fatigué..."

"Tiens le coup Shun... Tu vas t'en tirer..." Lui affirma Ikki. A ces mots, Shun ferma les yeux.

"Shun? Shunn!!!" S'inquiéta Ikki.

"Il a perdu connaissance" lui fit remarquer Géki "Il vaut mieux qu'on l'emmène à l'hôpital".

"Tu as raison Géki, et..." commença Ikki

"Et?..."

"Je suis désolé"

"Tu n'as pas être désolé. J'aurais peut-être été aussi aveuglé par le chagrin à ce moment-là si j'avais eut un frère dans la même situation"

Ne perdant pas de temps, Géki prit Shun délicatement dans ses bras et partit dans la même direction que Shiryu et Hyoga; il croisa Jabu qui lui céda la place et fit un geste de la tête pour lui faire comprendre qu'il avait bien réagit; et Géki lui sourit à ce geste.

Pourquoi ne suis pas intervenu? se demanda le chevalier de la Licorne. Est-ce par peur? Par lâcheté? Il ne savait plus quoi penser. Etait-il digne d'être encore un chevalier d'Athéna? Il regarda le ciel, attendant une réponse qui ne viendrait jamais. Puis son regard se dirigea vers Athéna; cette dernière la regarda. Ne pouvant soutenir son regard, il décida de partir de son propre chef; suivi d'Ikki et de June, laissant Athéna à ses propre réfléxions.

Les combats sont-ils finis? Pourra-t-on vivre en paix? Que nous réserve l'avenir?
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
AquariusVintage
.
.
avatar

Messages : 10606
Date d'inscription : 29/12/2006
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 12 Mai 2008 - 19:01

De rien de rien, j'ai trouvé ça excellent alors autant en faire profiter tout le monde.

J'ai édité ton post pour mettre le texte de la fanfic en citation, comme ça ça fait ressortir par rapport à tes commentaires.

J'ai bien aimé le fait que June soit présente.
J'ai stressé quand on devine que Shun est mort.
J'ai trouvé ça super de faire intervenir Geki face à Ikki et de faire douter Jabu. Les bronzes secondaires ont un rôle comme ça et il me plait ^^.
J'ai eu des frissons en lisant grâce à tous ces détails et clins d'oeils à notre série préférée.

Bonne continuation, j'ai hâte de lire la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.LaPassionVintage.net
abada12
collectionneur japan c-1
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 05/02/2008
Age : 35
Localisation : BELGIUM FOREVER

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 19 Mai 2008 - 0:55

bonne suite d'elysion, hades et tutti quanti...wolfen!

j'aime bien la petite allusion de l'amour entre june et shun, cela met un peu de masculinité sur l'androgeinité de shun...
ikki très bien! toujours aussi charbon ardent...
j'aime bien aussi le fait que tu leur fait garder leur armure divine,c'est vrai qu'ils ont bien morflés les chevaliers d'athéna!!!mais toujours fidèles à eux même.
j'aime aussi le fait de laisser le suspense entre seika et seiya, ils sont proches mais ne se voyent pas encore, enfin tu y a peut être déjà pensé...

a la fin du manga j'avais un gout de trop peu tu vois...
et tu réponds bien aux attentes d'un fan qui attends la suite...(tu suis? lol)
enfin tout cela pour dire merci et vivement la suite!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Gemini-Fanch
Chevalier du carré d'as
Chevalier du carré d'as
avatar

Messages : 2738
Date d'inscription : 28/01/2008
Age : 40
Localisation : Montigny Le Bretonneux (78)

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 19 Mai 2008 - 8:58

Pffffffffff!

Enooooorme Wolfen!

Pendant quelques minutes, je me suis replongé à 300% dans l'histoire...

Et j'ai vraiment cru que Shun était mort! Quelle boule au ventre quand retentit le hurlement déchiré d'Ikki!
J'en suis tout retourné dis donc!!!

Standing ovation pour toi et ton récit.

Joli coup d'essai, alors n'hésite pas à continuer!

2 ou 3 fautes de frappes à corriger, mais c'est peanuts. Tu as un style qui colle tout à fait à l'histoire, et tu as réussi à vraiment me (nous) surprendre.

Je te tire mon chapeau, et te félicite encore une fois.

Next one!!!!!! Vite ! ! ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 19 Mai 2008 - 12:57

Merci à tous pour votre appréciation, c'est très sympa de votre part Wink .

Désolé pour les fautes que vous avez pût remarquer, mais quand je suis embarqué dans l'écriture de l'histoire, il peut y avoir des choses qui m'ont échappés.

Actuellement, je suis en train de travailler sur le deuxième chapitre qui sera beaucoup plus long (je pense qu'il fera minimum deux posts); pour l'instant, je suis au 3/4 de l'écriture.

En tout cas je suis content d'avoir réussi à vous faire ressentir des émotions.

J'espère terminer le prochain chapitre avant la fin de la semaine.

Et encore merci à tous Wink .
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
AquariusVintage
.
.
avatar

Messages : 10606
Date d'inscription : 29/12/2006
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 19 Mai 2008 - 22:36

Gemini-Fanch a écrit:

Et j'ai vraiment cru que Shun était mort! Quelle boule au ventre quand retentit le hurlement déchiré d'Ikki!
J'en suis tout retourné dis donc!!!

J'ai vraiment eu le même coup quand j'ai lu cette fanfic.
Tu as commencé en force, va falloir te surpasser pour ne pas que ça s'essouffle. Franchement bravo.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.LaPassionVintage.net
ghinzu
Modo Custom
avatar

Messages : 1212
Date d'inscription : 17/12/2006
Age : 42
Localisation : Milliputland valenciennes

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 19 Mai 2008 - 23:07

sympa wolfie et je sais combien c'est difficile, j'en ai ecris un y'a _ 8 ans pour un fanzine sur saint seiya, j'ai jeté l'éponge à 45 ou 50 page, ca devait etre dans le chapitre 12 ou 13...

me souviens du choc que j'ai ressenti quand j'ai découvert saint seiya G par la suite car j'etais parti moi aussi sur chronos et les titans (mais 6 ans avant G ! lol)

ahhh souvenirs
Revenir en haut Aller en bas
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Dim 25 Mai 2008 - 14:36

@ Ghinzu: j'espère que tu as conservés les épreuves de ta fanfic, car cela m'intéresserait de le lire. Wink

Je viens vous annoncer que j'ai terminé le deuxième chapitre que je vous mettrais demain; et je dois vous avouer qu'il fera quatre posts. Je ne pensais pas en faire autant .

Donc à demain pour la suite Wink .
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 26 Mai 2008 - 16:13

Episode 2
Miracle!
La mort peut attendre

Citation :

Lorsque Hyoga arriva à l'hôpital, tenant dans ses bras un bouquet de roses, il remarqua tout de suite Shiryu accompagné de Shunreï. Tous les deux étaient assis dans la salle d'attente: comme à son habitude, Shiryu avait les bras croisés et les yeux fermés, semblant réfléchir à quelque chose d'important; tandis que Shunreï, tenant dans ses mains une boîte remplis de petits gâteaux chinois, semblait songeuse.

"Eh, les amis!" Interpella Hyoga en leur faisant un signe de la main.

Shunreï fût la première à réagir en l'apercevant.

"Hyoga! Tu es venus" dit-elle en lui souriant.

Shiryu sortit de sa transe à ce moment-là et vis son compagnon d'arme. Il se leva afin d'aller à sa rencontre.

"Hyoga, mon ami! Cela fait plaisir de te voir."

Et à ces mots, il l'enserra dans ses bras, et Hyoga fit de même afin de lui rendre cette marque d'affection.

"Moi aussi, je suis heureux de vous revoir"

Ils se tinrent les bras un long moment tout en se regardant. La joie de se revoir passa à celui de l'inquiétude.

"Et pour Seiya et Shun?" Questionna Hyoga.
_ Pour l'instant, leur état reste stationnaire, mais ils sont toujours dans le coma", lui répondit Shiryu
_ Et Athéna?
_ Elle se trouve dans le bureau du médecin chef pour avoir des nouvelles", lui dit Shiryu en lui indiquant une porte derrière lui d'un signe de la tête."Elle ne cesse de le harceler depuis qu'ils sont arrivés aux urgences. Je ne la blâme pas, elle se sent en partie responsable de ce qui leur est arrivée, même si ce n'est pas de sa faute.
_ Et Ikki et June?"

Depuis le transfert de Shun, ils ne cessaient de se relayer jours et nuits à son chevet, espérant de le voir s'éveiller de son long sommeil. Athéna réussit, de par son statut et ses relations, de leur accorder ce privilège vu que les visites étaient interdites la nuit. Mais vu l'inquiétude et l'emportement d'Ikki, personne n'aurait osé les mettre à la porte.

"Ils sont exténués", lui répondit Shunreï. "Ils ne veulent pas s'éloigner de Shun tant que son état ne se soit amélioré. Mais leur état à eux m'inquiète: le peu de temps qu'ils passent à dormir semble remplit de cauchemars."

A ces mots, Shunreï trembla de tous ses membres, et il fallu que Shiryu l'entoure de ses bras pour l'apaiser.

"Marine et Shaina sont venus hier pour voir Seiya, mais elles ont dût repartir pour s'occuper de la reconstruction du Sanctuaire" continua Shiryu. "Jabu, quand à lui, est rentré au manoir Kido pour se reposer un peu. Il a passé toute la journée au chevet de Seiya; mais il me semble tourmenté depuis notre retour d'Elysion. Malgré qu'ils aient été rivaux, il me semble très proche de Seiya."

Hyoga acquiesça à la remarque de Shiryu.
Soudain Athéna sorti du bureau du médecin chef, accompagné de celui-ci. Elle semblait pensive, comme si son entretien n'avait pas calmé ses craintes.

"Quels sont les nouvelles? questionnèrent Shiryu et Hyoga en même temps
_ Je suis désolé de vous annoncer que leur état ne s'est pas amélioré d'un iota. C'est toujours stationnaire, mais sans aucune amélioration notable" leur répondit le médecin
_ Est-ce qu'il y a des chances pour qu'ils sortent de leurs comas?
_ Cela dépendra d'eux. Je ne peux rien faire de plus, je suis sincèrement navré." Puis après un temps de latence, le médecin chef reprit "Et maintenant, si vous voulez bien m'excuser, j'ai encore d'autres malades à voir.
_ Bien sûr... Et merci de votre patience" dit Athéna songeuse
_ C'est tout naturel" Et sur ce, il s'en alla.

Après son départ, Hyoga demanda à Athéna:

"Est-ce que vous pouvez faire quelque chose, avec..."il regarda autour de lui pour voir si personne n'écoutait aux alentours, puis continua "...avec vos pouvoir divins?
_ Malheureusement non; j'ai bien tenté plusieurs fois, mais il y a comme un blocage.
_ Pourtant, vous aviez bien réussi à nous faire revenir à la vie lors de la traversée des douze maisons." Remarqua Shiryu
_ Oui, je sais; mais je ne comprends pas pourquoi je n'y arrive pas. Leur état est peut-être plus grave qu'à cette période."

Ils restèrent un long moment à tenter de percer ce mystère, mais aucunes solutions ne vinrent à eux.

"Ecoutez", dit Hyoga en posant une main sur l'épaule de Shiryu. "Ce n'est pas en restant ici à se morfondre que l'on va les aider. Allons les voir. Notre présence sera plus utile à leurs chevets qu'ici.
_ Tu as raison", dit Shiryu. Peut-être qu'ils sentiront notre présence et essaieront de sortir de leur coma Songea-til.

***


Ils ne restèrent qu'une demi-heure au chevet de Seiya, car malgrès tous leurs efforts ; ils se sentirent inutile. Ils tentèrent de lui parler, lui racontant quelques anecdotes de leurs enfances, mais rien n'y fait: seul le bruit de l'électrocardiogramme semblait montrer qu'il était toujours parmi eux.

Il fallu l'arrivé de Milène et de Seika pour que l'ambiance soit moins pesante. Seika et Milène, malgré la tristesse de voir l'état de Seiya, tentèrent tant bien que mal d'apaiser leurs craintes: elles étaient persuadés que Seiya sortiraient un jour ou l'autre de son coma. Cette certitude donna du baume au coeur au groupe, et ils partagèrent cet espoir.

Après avoir laissé Milène et Seika au chevet de Seiya, le petit groupe se dirigea vers la chambre de Shun.

En traversant le couloir, ils virent June couché sur l'un des bancs de l'hôpital, une couverture la recouvrit partiellement. Son visage était tiré, comme si elle n'avait pas dormit depuis plusieurs jours. Shunreï fit comprendre d'un geste à Shiryu qu'elle allait rester près de d'elle. Shiryu acquiesça , Shunreï se dirigea donc vers June et lui remit correctement la couverture sur elle.

Lorsqu'ils entrèrent dans la chambre où se trouvait Shun, ils virent ikki, les mains jointes en train de fixer son frère, espérant de voir une réaction de sa part. Contrairement à Seiya, Shun n'avait aucun bandage, ni masque respiratoire; si on omettait sa pâleur inquiétante, il semblait dormir profondément, mais d'un sommeil sans rêve.
Hyoga posa une main sur l'épaule d'Ikki afin de le prévenir de leur arrivé, et lorsque ce dernier se retourna, Hyoga sursauta un instant en voyant les traits tirés d'Ikki. Les yeux injectés de sangs, les balises sous les yeux et son début de pilosités sur son visage montraient qu'il n'avait pas dormi depuis plusieurs jours.

"Comment vas-t-il?" Murmura Athéna, de peur de réveiller Shun, même si elle savait que cela ne changerait rien.
_ Toujours pas d'amélioration." Lui répondit Ikki. "Les médecins n'arrivent pas à se prononcer. Pour tout vous dire, ils ne savent même pas ce qu'il a."

Et à ces paroles, il mit sa tête entre ses mains, se laissant abattre.

"Courage ikki; je suis sûr qu'il sortira de son coma", le rassura Shiryu. "Tu l'as bien dit toi même que tu étais persuadés qu'il était mort lors de notre retour à Elysion; et pourtant il a survécu. Shun est beaucoup plus fort qu'il ne paraît au premier abord.
_ Tu as raison", lui répondit Ikki. "Je n'ai pas le droit de me laisser perdre espoir. Nous avons tous été aux portes de la Mort, et nous en sommes tous revenus; il n'y a pas de raison que Shun ne fasse pas de même une nouvelles fois. Miracle il y a eut, miracle il y aura."

Le fait de dire ces paroles lui fit reprendre confiance, mais aussi à ses compagnons. Ils parlèrent quelques instants de tout et de rien, de leurs combats, de ce qu'ils allaient faire après toutes ces batailles; de tous sauf de ce qui s'était passé entre la mort d'Hadès et leur retour au Sanctuaire. Ils regardèrent un long moment Shun, les sourcils froncés, se posant des questions sur sa santé, mais aussi de ce qu'il a fait pour qu'ils reviennent tous sain et sauf d'Elysion.

Son regard avait changé, ses yeux étaient différents; c'était SON regard! Mais c'était impossible! Et pourtant...

***
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 26 Mai 2008 - 16:14

Citation :
Ils ne restèrent pas très longtemps non plus au chevet de Shun. Athéna fut la première à partir, car elle devait s'occuper de diriger certaines affaires concernant de près ou de loin le sanctuaire, Shiryu s'en alla dix minutes après elle et lorsqu'il sortit de la chambre, il vit Shunreï et June en pleine discussion. Ne voulant pas les interrompre, il décida de boire quelque chose à la cafetéria et y croisa Jabu qui venait juste d'arriver; ils discutèrent quelques instants en sirotant une grenadine: Shiryu lui posa des questions sur son entraînement, sur ce qu'il avait accompli durant les batailles d'Asgard et de Poséidon. Jabu fût assez évasif, car il se sentait ridicule vis-à-vis de son compagnon d'arme; et pourtant il s'était entrainer dur, subissant de moult épreuves plus dur les unes que les autres, mais il ne se sentait toujours pas à la hauteur.

La discussion fût interrompu par l'arrivée de Shunreï, ce qui soulagea Jabu, même si il appréciait la compagnie de Shiryu; mais raconter sa vie l'embarrassait. Ils se dirent au revoir, et Jabu décida quelques cafés à ceux qui étaient restés. June, maintenant éveillée, lui remercia de son geste et l'accompagna dans la chambre de Shun. Hyoga était toujours là, regardant avec tristesse son ami.

Il est vraiment inquiet pour lui, songea Jabu, cela se voit à son visage.

La nuit commençait à tomber, et Hyoga décida à contre-coeur de se retirer. Jabu, quand à lui alla veiller au chevet de Seiya, tandis qu'Ikki et June restaient au chevet de Shun.

Malgré sa résistance physique, Ikki commença tout doucement à s'endormir; et June préféra le laisser se reposer, car elle considérait qu'il en avait bien besoin.

***


Il se retrouvait en Elysion. Tout s'écroulait, il voyait les Nymphes qui essayaient de trouver en endroit sûr ou un moyen pour sortir de cet enfer; mais il n'y avait aucun échappatoire, il le savait. Ils allaient tous mourir ici.
Shiryu et Hyoga soutenait Seiya inconscient, tandis qu'Athéna tentait de trouver un moyen pour les sauver, mais c'était peine perdue. Ils allaient être comme les Nymphes, disparaître dans le chaos et personne ne trouverait leurs corps.
Il regardait autour de lui afin de contempler cette fin du monde. Cherchant son frère, il le vit au milieu des champs de fleur: il restait immobile, semblant se concentrer intensément; ses yeux étaient clos afin de ne pas être déconcentré par le chaos ambiant. Quand soudain, il ouvrit les yeux et de ses mains, il créa un vortex. C'était la sortie, inconsciemment, il le savait, de même que ses compagnons. Shiryu, Hyoga et Seiya passèrent les premiers, suivit d'Athéna. Lorsque ce fût son tour, son regard croisa celui de son frère, et ce qu'il vit l'horrifia: ses yeux étaient vide, absents de la réalité qui l'entourait, regardant au-delà de ce que pouvait voir l'être humain. Son regard n'était pas celui de Shun, mais c'étaient SON regard. Mais cela ne pouvait pas être possible, ils l'avaient terrassé, son corps gisaient encore près de la jarre qui avaient emprisonné Athéna. Sentant qu'il le regardait, l'être qui était son frère se retourna vers lui et souris d'une manière sinistre et lui dit:

"Il est à moi maintenant", et le rire qui suivit lui glaça le sang.

"Nooonnnnnnnnnnnnn!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!", il ferma les yeux pour ne pas voir cette vision d'horreur et tomba dans le vide.

Lorsqu'il les rouvrit, c'était pour voir un passage de sa vie qu'il ne voulait plus revoir tellement son coeur saignait en se la remémorant: Esméralda étaient dans ses bras, agonisante, sa robe était tâché de sang à l'endroit où Guilty avait frappé. Les larmes aux yeux, il lui supplia de rester en vie, il ne voulait pas qu'elle meurt, tout mais pas ça;

"Pardonne-lui..." dit-elle avant de sombrer dans les ténèbres.

Comment pardonner à celui qui lui avait enlevé ce qui avait de plus cher au monde? Comment pardonner à celui qui était responsable de sa mort?

"Elle n'avait que ce qu'elle méritait". Son maître avait dit cela d'une voix glaciale, sans émotion, sans regret...

"Comment pouvez-vous dire cela? C'est votre fille.
_ Elle n'est rien depuis que je porte ce masque."

Eructant de rage, il se précipita sur lui; se donnant à fond pour lui asséner un coup mortel, mais malgré toute sa rage et sa haine, il n'arrivait pas à l'atteindre. Pire encore, il s'éloignait dans l'obscurité tout en se moquant de lui.

"La haine... La haine... La haine... La haine..."

Ces phrases fût répété 100 fois, 1000 fois. Il se boucha les oreilles pour ne plus les entendre, mais il s'insinuait dans son esprit.

"La haine... La haine... La haine... La haine..."

Il ferma les yeux pour oublier et tomba de nouveau dans l'oubli.

Lorsqu'il les rouvrit, il avait deux ans. Il se retrouvait dans un hôpital, attendant que sa mère ait fini d'accoucher de son petit frère. Un homme était avec lui, le père de cet enfant. Il était grand et possédait une prestance imposante. Il tentait de voir son visage, mais sa mémoire ne montrait que l'obscurité.
Ils étaient tous les deux inquiets, mais faisaient semblant de ne pas l'être. Soudain, un cris résonna dans la chambre d'accouchement, un hurlement à vous glacer d'effroi. la souffrance qui en ressortait résonnait dans les coulirs. D'un bond, l'homme se précipita en direction des cris. Il le suivit.

La porte était immense, et lui si petit. une lumière spectrale ressortait à travers la porte vitrée. Il l'ouvrit et sa plus grande crainte fût l'horrible vérité.

Du sang... Il y avait du sang partout.. Sur les murs, sur le sol,, au plafond... Du sang.. .

Un hurlement retentit, différent du précédent, un hurlement de chagrin.

L'homme était agenouillé au pied d'un lit opératoire, tenant la main de sa mère. Le drap qui la recouvrait était en sang... Du Sang... Du sang partout...

Il se dirigeait vers sa mère. elle semblait sans vie, puis soudain elle ouvrit les yeux et tenta de sourire en le voyant; mais la douleur luit fit un rictus de souffrance. Ses yeux étaient rouge (Du sang... Du sang partout...), un filet de sang coulait sur ses lèvres. Elle tenta de parler, mais un caillot de sang sortit de sa bouche (Du sang... Du sang partout...). Après un court moment, qui donna l'impression d'une éternité, elle fit un geste et lui donna le bébé.

La pièce sentait la mort, mais malgré cela, le bébé était un espoir, il était la vie. En le regardant, le bébé lui souriait, et il lui rendit son sourire

"Promets-moi de le protéger" lui demanda-t-elle.
"Je te le promets maman."

En entendant cela, elle sourit, puis ferma les yeux pour ne plus jamais les ouvrir. Il plera longuement sa mort, ne pouvant s'arrêter, sachant pertinemment que ses larmes ne pourront pas la faire revenir.

Il se retrouva ensuite dans le couloir, le bébé dans ses bras. L'homme était là aussi, mais ne semblait pas le voir.Il frappa le mur, laissant une marque dessus.

"Pourquoi est-elle morte?" Sanglota-t-il "J'aurais pût la sauver si... Pourquoi? elle n'aurait pas dût mourir..."

Sa tristesse devint colère, et s'éloigna tout en continuant son monologue, sans les voir, ni lui, ni son fils...

"La mort... La mort... la mort..." répéta-t-il sans cesse. Et lorsqu'il fût hors de portée de vue, il l'entendait hurler:

"Je te maudis..." mais il ne pût entendre la suite car l'obscurité le submergea.

La mort... Le sang... La tristesse.. Suis-je obligé de subir tout cela? Suis-je obligé de voir tous les êtres que j'aime mourir ?

L'obscurité ne lui donna pas de réponse, et il tomba dans le vide.

"la mort n'est pas une fin en soi"

Cette voie... Il la reconnaissait... Il ouvrit les yeux: Pandore se tenait devant lui et lui souriait; un sourire plein de tendresse.

"Tu as encore tant de chose à accomplir, tu ne dois pas te laisse abattre." Et à ces mots, elle lui caressa le visage et il ferma les yeux pour savourer le plus longtemps possible ce contact chaleureux.

"Tu es les chevalier de l'espoir." Cette voix était celui d'Esmeralda. Lorsqu'il rouvrit les yeux, il la trouva toujours aussi resplendissante que lorsqu'elle était en vie.

"Je voudrais tant vous rejoindre" leur dit-il.

"Non, tu ne dois pas" lui répondit Esmeralda en lui caressant aussi le visage "Tu n'as pas encore fini, il y a tellement de gens qui comptent sur toi.'"

La chaleur qui ressentait au contact de ses mains étaient encore plus forte que celle émanant de la cosmo-énergie d'Athéna.

Soudain il tomba de nouveau dans les ténèbres. il tenta de se raccrocher, mais il n'y avait rien. Puis quelque chose atrrapa son bras, c'était un chaîne, la chaîne d'Andromède.

"Maintenant que je t'ai retrouvé, je ne te laisserais pas me quitter."

Shun... C'était bien sa voix.

Il se revoit, il était dans le ravin créé par Docrates, suspendu à la chaîne de Shun.

"Je t'aime", dit-il, la larme à l'oeil
"Je t'aime aussi. Et notre amour sera notre force"

Et d'un geste du bras, il le sortit du ravin.

Il se retrouvait dans un champ de fleurs. Shun, en civil, se tenait à côté de lui, une marguerite dans la bouche.

"Shun..."Il tenta de dire quelque chose, mais il en était incapable.

"Ne perds jamais espoir mon frère" lui dit Shun en lui faisant un clin d'oeil complice. "Miracle, il y a eut, miracle, il y aura".

Et soudain, Shun se leva, courut, puis des ailes poussèrent dans son dos et vola dans le ciel. Il tenta de le suivre du regard, à la fois triste de le voir partir, mais aussi heureux par ses paroles d'espoir.

Le soleil devint lune. La lune se tinta de sang (Du sang... Du sang partout...), un rire sardonique retentit dans la nuit, puis ce fût le bruit d'une armée.

Le combat n'est pas terminé, un nouvel ennemi arrive.

Il se réveilla à ce moment-là


***


Une odeur de café le sortit de sa rêverie. Même si il s'était reposé un petit peu avant, ses diverses nuits sans sommeil eurent raisin de sa résistance physique: même un chevalier ne pouvait lutter contre la fatigue.

Il mit du temps pour émerger, et il remarqua que Milène étaient déjà partit; seul Seika était resté au chevet de son frère. Voyant qu'il somnolait, elle vait apporté du café pour eux deux.

Délicate attention pensa-t-il.

"Depuis combien de temps Milène est-elle partie?" Dit-il en s'étirant.

"Cela fait une bonne heure" répondit Seika en sirotant son café.

"J'ai dormi depuis une heure? C'est vraiment indigne de ma part!
_ Deux heures pour être exact" dit-elle avec un petit sourire au coin. "Mais buvez votre café, il va être froid".

Même si ils s'étaient connus depuis leur enfance, ils préféraient se vouvoyer; certainement dût au fait que Seika n'avait pas encore retrouvé toute sa mémoire. Il lui revenait bien quelques bribes, mais c'était encore floue, et Jabu pensait que seul le temps pouvait combler ses blancs et il ne voulait pas brusquer les choses.

"Merci pour le café.
_ C'est un maigre service que je vous rends après ce que vous avez fait pour moi.
_ Je n'ai pas fait grand chose.
_ Me protéger d'un Dieu maléfique, rester au chevet de mon frère jour et nuit; vous appelez cela pas grand chose?
_ Nous étions plusieurs à vous protéger", lui fit-il remarquer "et pour Seiya, c'est la moindre des choses que je puisse faire pour lui après tout ce qu'il a fait."

Il y eut un temps de silence, puis Seika continua:

"Vous devez être très proche de mon frère pour rester à son chevet, vous devez être très ami avec lui, je me trompe?"

Bien au contraire pensa-t-il inconsciemment. Il réfléchis un instant à ce qu'il allait répondre, et il pensait que la franchise était la meilleure solution:

"Je ne peux pas dire que nous soyons amis... Rivaux, certes, mais amis, non... J'ai beaucoup de respect et d'estime pour lui, mais je ne peux pas appeler cela de l'amitié."

Il ferma les yeux, s'apprêtant à recevoir une claque qu'il méritait, mais rien ne vint. Il ouvrit un oeil, puis deux, et s'étonna de la voir sourire en le regardant.

"Votre franchise me plaît. Vous avez le même caractère que mon frère, cela se voit. Aussi loin que mes souvenirs me le permettent, je l'ai connu toujours ainsi: même si c'était un garnement, il disait franchement ce qu'il pensait. Je comprends la rivalité dont vous parlez. Cela vous déragerait de me raconter votre rencontre après ces années d'entraînement? Cela me permettrait de mieux vous connaître, ainsi que de savoir ce qu'il est advenu de mon frère après tant d'années."

Il fut tellement hébété qu'il mit du temps à réagir.

Quelle femme! Pensa-t-il

Tout en racontant son histoire, il la regarda, et vit que l grande soeur de Seiya qu'il a connu est devenu une jolie jeune femme. Sa chemise laissait deviner une poitrine bien ferme, tandis que sa robe lui permettait de voir de belles jambes bien fuselées. Ses mains, malgré le travail de la terre depuis qu'elle avait été recueilli par un paysan depuis son accident, semblaient douce et gracieuses. Sa façon de se tenir lui faisait penser à Saori; une certaine classe se dégageait à travers cette femme. Sa manière de tenir sa tasse de café était pleine de grâce; un certain moment, elle dût se positionner différemment afin de s'installer confortablement, ce qui permit à Jabu de mieux voir ses jambes.

Qu'est-ce que je suis en train de faire? Pensa-t-il. Je deviens amoureux de Seika ou quoi? C'est quand même la soeur de Seiya...

Et alors? lui dit une autre voix de son inconscient. C'est peut-être la soeur de Seiya, mais elle reste tout de même une belle femme, non? Cela ne t'empêche pas de l'admirer, ce n'est pas un crime.

Il donna raison à la deuxième voix et il continua de l'admirer tout en racontant son histoire.

Seika remarqua sa façon de la regarder, et au lieu de rabattre sa jupe pour cacher un maximum ses jambes, les laissa dans cette position et elle lui accorda même un sourire.

Après que Jabu raconta ses périples, elle le harcela de questions; mais aussi étonnant que cela puisse être, elle voulait en connaître plus sur lui que sur Seiya. Jabu obtempéra avec plaisir, et après avoir répondu à sa requête fit de même avec elle. Mais malheureusement pour lui, elle ne lui pas appris grand chose, ses journées étaient semblables d'un jour à l'autre: se lever très tôt pour s'occuper de la plantation et elle s'occupait des bêtes le restant de sa journée. Elle n'avait pas connu un moment de répit, ne connut pas les petits plaisirs de la vie comme s'amuser; mais malgré ses journées harassante, elle était pleine de gratitude pour le vieux fermier qui l'avait accueilli. Maintenant qu'elle connaissait sa véritable identité, elle voulait récupérer le temps perdu. Grâce à Milène, elle pût trouver un travail, ainsi qu'un logement, à l'orphelinat. Ses horaires souples lui permettaient de profiter des après-midi, et elle s'entendait merveilleusement bien avec Milène.

Tout en discutant, ils ne remarquèrent pas tout de suite l'aura dorée qui entourait Seiya.

***
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 26 Mai 2008 - 16:14

Citation :
"Ca va aller?"

Il grogna une affirmation, encore abrutie par le sommeil.

"Tiens, voilà du café. Seika nous en a rapporté, cela te fera du bien.
_ Merci.
_ Toujours le même cauchemar?
_ Oui et non. C'est le même, mais la fin est différente. Je ne sais même pas si c'est un présage de bon augure ou non."

June fronça les sourcils:

"Que veux-tu dire?"

Ikki se leva, la tasse de café à la main, et se dirigea vers la fenêtre. Dehors, l pluie commençait à tomber, et le temps semblait à l'orage.

"Je vais essayer de t'expliquer comment cela s'est passé dans mon rêve, ou plutôt mon cauchemar... Je ne sais plus trop pour tout te dire."

June le rejoigna, et l'éclair tomba à ce moment-là, éblouissant le ciel, un bruit assourdissant à sa suite.

"Vas-y, je t'écoute."

Il commença à lui raconter.

Un frémissement

Il raconta sa vision de Shun en Hadès,...

Un mouvement

...la mort d'Esméralda,...

Emmagasiner ses dernières forces pour tenter de réaliser l'impossible

... son enfance et le fait qu'il n'arrivait pas à voir le visage du père de Shun...

Brûler son cosmos au maximum pour réaliser un miracle

... Mais au moment de parler des propos de Shun sur l'espoir et l'annonce d'une nouvelle menace, ils ressentirent une cosmo-énergie très puissante. Ils se retournèrent vers l'origine de cette puissance et le tonnerre gronda à cet instant, laissant des ombres chinoises sur le mur.

"C'est impossible!
_ C'est incroyable!"

Cette cosmo-énergie était celui de Shun: un aura doré l'entourait; puis soudain une lumière vive éblouissait June et Ikki. Cette lumière était tellement aveuglante qu'ils furent obligé de se protéger les yeux. Puis ce fût les ténèbres, les plombs avaient sautés; les générateurs de secours s'activèrent et la lumière revint...

...pour laisser voir l'électrocardiogramme afficher une ligne continue.

"Shun! Nonnnnnnn!!!!"

Ils avaient hurlé son nom en même temps. Ikki se précipita sur l'appel d'urgence, tandis que June tentait de le ranimer, mais l'appareil refusait de fonctionner. Ikki sortit en trombe de la chambre pour trouver les urgentistes.

June tenta de faire réagir le coeur de Shun par des mouvements cardiaques.

L'esprit d'Ikki était tellement accaparé par la peur de perdre Shun qu'il faillit ne pas voir la chambre de Seiya grand ouverte avec tout un groupe de personnes habillés en blanc.

"Ne meurs pas Shun" pleura June "Ne me laisse pas seul, j'ai besoin de toi".

Ikki arrêta sa course brusquement et empoigna l'un des médecins.

Sans réfléchir, elle approcha ses lèvres de celles de Shun.

"Mon frère est en train de mourir" hurla-t-il

Elle l'embrassa.

Surpris par sa colère, le médecin ne pût réagir tout de suite, ce qui permit à Ikki de voir Seiya assis sur son lit. Il semblait toujours absent, mais il était sorti du coma!

Sur le coup, il n'y avait rien de spécial.

Seika pleura de joie, sauta dans les bras de Jabu tandis que ce dernier ne semblait pas réaliser ce qui s'était passé pour produire ce miracle.

Pour June, ce baiser était un baiser d'adieu.

Comment cela se peut-il? Pensa Ikki, quand soudain la réponse lui vint rapidement à l'esprit: cela ne pouvait être que l'oeuvre de Shun, il avait donné le peu de force qui lui restait pour sauver Seiya.

Puis elle commença à sentir quelque chose.

"Miracle, il y a eut, miracle, il y aura"
Shun s'envolant vers le ciel


C'était quelque chose de doux et d'agréable à la fois.

Le sens de cette partie de son rêve était clair maintenant... Il avait sacrifié sa vie pour réaliser un miracle.

Un frisson parcourra son corps.

Je refuse d'accepter cela! pensa-t-il, les dents serrées.

Il était en train de lui rendre son baiser.

Et il se précipita dans la chambre de Shun, suivie de la moitié des médecins.

Une lumière aveuglante envahit toute la pièce; tous furent éblouis, mais ce phénomène ne dura pas.

Quand il arriva, il découvrit un spectacle qu'il ne s'attendait pas à voir: Shun et June s'embrassant follement, June posant les bras autour de coup de Shun, et les mains de son frère autour de la taille de June.

"Qu'est-ce que...?" Fit Ikki éberlué.

Shun retira sa bouche de celle de June et se tourna vers son frère:

"Il y a eut un miracle Ikki."

A ces mots, Ikki ne pût retenir ses larmes de joie.

***


Deux jours passèrent après ce phénomène miraculeux.

Après des analyses médicales, les médecins conclurent, à leur grand étonnement, que Shun était en parfaite santé; ils lui prescrirent tout de même beaucoup de repos.
Pour ce qui concerne Seiya, le diagnostic était beaucoup plus sombre: selon les médecins, il perdrait définitivement l'usage de ses membres inférieurs et garderait cet état catatonique pendant toute sa vide.
Athéna refusa ce diagnostic et mit tout en oeuvre pour le sauver, notamment grâce à sa cosmo-énergie; mais malgré tout ses efforts, l'état de Seiya ne s'améliora pas.

Donc durant ces deux jours, Shun se reposa dans la manoir Kido, accompagné de June, afin de recouvrir ses forces. Puis, sentant qu'il était au meilleur de sa forme, il décida de revenir à l'hôpital afin d'avoir des nouvelles de Seiya.
Lorsqu'il arriva à l'hôpital, June à son bras, on lui indiqua que Seiya était dans les jardins; et lorsqu'ils arrivèrent à destination, ils virent tout ses compagnons d'arme assis en groupe discutant de tout et de rien. Shiryu et Shunreï étaient assis sur un banc, Hyoga à droite de Shiryu, tandis que Milène était à gauche de Shunreï. Ichi et Nachi étaient assis en tailleur, en train de se raconter quelques plaisanteries, et s'esclaffaient de temps à autres. Jabu était allongé dans l'herbe, une marguerite dans sa bouche, et était en grande discussion avec Seika. Ban et Geki étaient un peu plus loin: en train de jouer avec quelques enfants malades; Shun nota que pour des personnes aussi fortes, ils étaient très doux avec les enfants. Quand à Shaina et Marine, cette dernière avait gardé son masque en utilisant un stratagème auprès des médecins pour le conserver (une histoire de brûlure aux 3ème degrés pour stopper court à toutes interrogations), elles étaient adossées à un arbre et parlèrent assez rarement. Quand à Ikki, après s'être totalement reposé deux jours durant, il était de nouveau frais et dispos, et rasé de près; il se tenait contre un arbre, à l'opposé de celui de Marine et Shaina, et semblait somnoler.

Il ne trouva pas tout de suite Athéna et Seiya, et après un temps de recherche, ce fût June qu'il lui indiqua l'endroit où ils se trouvaient. A quelques distances de là, sous un vieux chêne centenaire, Seiya semblait toujours dans cet état second; Athéna, à genoux devant lui, tenait sa main droite et lui parlait longuement.

"Depuis combien de temps est-elle avec Seiya?" Demanda Shun

Jabu se retourna vers Athéna, et lui répondit:

"Elle est là depuis l'aube, ne cessant de lui parler.
_ Vous pensez qu'elle arrivera à le sortir de cet état?
_ Elle fait tout pour en tout cas, elle envoie sa cosmo-énergie pour soigner ses blessures internes...
_ ...mais pour l'instant, il n'y a aucun résultat." Finit Hyoga

Shun hocha la tête:

"Je vais aller la voir", puis se tournant vers June: "Tu peux rester un instant ici mon amour? J'en ai pas pour longtemps.
_ Bien sûr mon lapin"

"Mon lapin?" s'étonnèrent tous;

"Bah quoi?" leur rétorqua Shiryu devant leurs regards hébétés "cela ne vous est-il jamais arrivé d'entendre des amoureux s'appeller par des petits noms?
_ Et comment Shunreï te surnomme-t-elle?" Demanda Hyoga d'un air espiègle.

"Euh... comment dire? Ce n'est pas le genre de surnom qui peut être dit en public".

Shiryu était terriblement gêné, lui qui avait toujours son self-contrôle, semblait complètement pris à court et ne savait plus où se mettre; tandis que Shunreï pouffa tout en rougissant.

"Allez! Vas-y! Dis-le nous! Je te promets que l'on ne va pas se moquer" enchaîna Jabu.

Et les autres le harcelèrent aussi, mais Shiryu ne voulait pas lâcher l'affaire.

"C'est de ta faute aussi" se moqua Shunreï "tu leur as tendu la perche.
_ Tu pourrais me soutenir tout de même" supplia Shiryu.

Shun, se dirigeant vers Athéna, sourit de l'embarras de Shiryu.

Athéna sembla être tellement absorbé par Seiya qu'elle ne sentit pas l'arrivée de Shun:

"Toujours pas d'amélioration?"

Surprise, elle se retourna pour voir le sourire triste, mais bienveillant de Shun; mais elle se remit rapidement pour garder un air désespéré:

"Non, toujours rien... Ma cosmo-énergie ne semble pas avoir d'effet sur son état, c'est le genre de chose que même une Déesse ne peut accomplir; c'est à lui seul maintenant de trouver le chemin de la sortie, je ne joue que le rôle du phare dorénavant"

Soudain, elle éclata en sanglot:

"Pourquoi suis-je incapable de faire quoique ce soit? Je suis une Déesse tout de même! Et malgré tous les sacrifices qu'il a accomplit pour moi, je suis incapable de lui rendre la pareille!"

Shun la réconforta du mieux qu'il pouvait:

"Vous êtes exténués, allez vous reposer. Ce n'est pas dans cet état que vous pourrez faire quelque chose pour lui. Allez voir les autres, discutez avec eux, cela vous fera le plus grand bien.
_ Tu as raison Shun, mais je n'ai pas envie de le laisser seul.
_ Il ne sera pas seul; je vais lui tenir compagnie pendant que vous allez vous détendre.
_ Cela ne te dérange pas?
_ Aucunement" Dit-il en lui souriant.

Au vu de ce sourire, elle sécha ses larmes et partis rejoindre le petit groupe, sans omettre de remercier Shun de prendre sa place pendant quelques instants.
Pendant quelques minutes, il discuta avec Seiya, et malgré le manque de réaction et le regard vide de son compagnon, il continua comme si il était conscient. De temps en temps, il se tourna la tête vers le groupe, et lorsqu'il vit que Athéna semblait aller mieux et que personne ne prêta attention à lui, il prit la main de Seiya:

"Je vais peut-être faire quelque chose d'insensé, mais il faut tenter le tout pour le tout pour te sortir de là. Je ne sais pas si je vais réussir ma tentative, et je vais certainement y laisser la vie, mais je serais prêt à faire ce sacrifice pour sauver un ami."

A ces mots, il ferma les yeux et se concentra.

***


Les ténèbres...

Le silence...

L'obscurité total...

L'espace et le temps semblent être aboli...

Jusqu'au jour où il vite cette lumière. Il la reconnaissait entre toute, il ne pouvait s'agir que d'Athéna qui tentait de la guider. Mais pourquoi ses jambes refusaient-elles de bouger? Pourquoi avait-il l'impression d'avoir du ciment dans les pieds? Pourquoi, malgré tous ses efforts, n'arrivait-il pas à augmenter son cosmos pour se libérer de cette entrave?
Il tentait de ramper, mais comment faire quand il ne savait pas à quoi s'accrocher? Il ne semblait n'y avoir ni sol, ni plafond, ni murs dans cet endroit. Il semblait même tomber dans le vide.

Mais il ne perdait pas espoir, car Athéna était là, prête à le sortir de ce lieu oublié. Mais elle semblait si loin, et malgré ses efforts, il semblait s'en éloigner de plus en plus. Il pleurait de rage, maudissant ses jambes qui semblaient être du plomb, mais ne s'avoua pas vaincu et continua à espérer.

Puis la lumière disparut...

Terrifié, il ressemblait à ces enfants qui avait peur du noir après que ses parents avaient éteint la veilleuse. Il tenta de crier pour montrer qu'il était là, bien présent, mais aucun son ne sortit de sa gorge.

Quoi de plus effrayant que de se sentir seul abandonné. Personne pour vous aider...

Etre seul...

Seul...

Il s'enfonça tout doucement dans la mélancolie...

"Seiya..."

Cette voix, il l'avait déjà entendu auparavant. Elle teinta comme une note d'espoir, mais elle semblait si éloignée...

"Seiya..."

Plus proche cette fois-ci. Mais qui l'appelait? Il tenta de se souvenir, mais il y avait comme un mur dans sa mémoire.

"Seiya!..."

Le mur commença à se désolidariser, et se souvint.

Une onde de chaleur parcourra tout son corps, libérant ainsi ses entraves. Il semblait libre comme l'air, léger comme un plume. Il avait déjà ressentit cela lorsqu'il s'était éveillé dans cette obscurité.

"Shun!" Pensa-t-il

Cela ne pouvait être que lui, cela ne faisait aucun doute, il reconnaissait sa cosmo-énergie.

Soudain une lumière aveuglant apparut, évaporant les ténèbres qui l'entouraient, et laissant apparaître un chemin vers la sortie qu'il espérait tant.

Il resta là un instant, étourdi par ce phénomène, ne sachant pas quoi penser. Mille questions se bousculaient dans sa tête, mais il se ressaisit rapidement et courut vers cette sortie. Plus il se rapprocha, plus il entendit des sons, de la musique, des voix.

Cela le remplit de joie, mais il sentait qu'il devait se dépêcher si il ne voulait pas rester emprisonner dans cette obscurité pour toujours. La sortie était en face de lui, mais pour combien de temps encore? Il redoubla d'effort et accrut sa vitesse.

"Aurais-je le temps?"


***


Athéna fût la première à remarquer que quelque chose clochait, puis Ikki se réveilla de sa somnolence et se leva d'un bond, dirigeant son regard vers Shun:

"Non..." murmura-t-il.

Hyoga, reconnaissant ce phénomène, car l'ayant déjà connu par le passé, fit un mouvement brusque de la tête vers Shun. Les autres suivirent leurs regards et comprirent soudainement leur sujet d'inquiétude.

Ikki se précipita vers Shun, mais fût soudain stoppé par un champ de force qui le fit tomber par terre.

"Que diable?...."

Hyoga le releva:

'Il essaye de sortir Seiya de sa léthargie; comme il avait fait pour moi dans la maison de la Balance, lorsque j'étais emprisonné dans mon cercueil de glace..." Commença Hyoga.

"Et il s'est entouré d'un champs de force pour nous empêcher d'inervenir." Continua Athéna.

"Pouvez-vous faire quelques chose?" Supplia June
"Je vais essayer.."

A ces mots, elles prit son sceptre et se concentra: sa cosmo-énergie s'intensifia, relevant ses cheveux, et lança une boule d'énergie qui fonça vers le champs protecteur.
La boule d'énergie ne fit aucun effet, elle fût absorbée par la protection créée par Shun.

"Coment cela est-ce possible?" s'interrogea Jabu, et Athéna lui répondit:

"Je n'ai pas intensifié au maximum ma cosmo-énergie pour ne pas blesser Shun, mais sa protection est beaucoup plus solide que je ne le croyais. Je vais refaire une autre tentative.
_ Faites attention...
_ Ne t'inquiète pas June, mon attaque ne le touchera pas"

Sa cosmo-énergie s'intensifia encore plus fortement, mais elle n'eut pas besoin de réitérer son attaque, car Shun s'écroula en arrière, faisant disparaître ainsi son champs protecteur.

"Shunnnn!!!!" cria June, et tous se précipitèrent vers lui.

***
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 26 Mai 2008 - 16:15

Citation :
Il semblait se réveiller d'un long sommeil; ses yeux eurent des difficultés à s'ouvrir à cause de la lumière du soleil qui l'éblouissait. Après un long moment d'adaptation, il ne vit que des formes, un groupe hétéroclite de couleurs; puis il entendait des voix qui ressemblait à un brouhaha pour lui:

"Comment va-t-il?
_ Il est blanc comme un linge.
_ Laissez le respirer voyons.
_ Il faut lui faire du bouche à bouche.
_ Inutile, vous voyez bien qu'il respire encore.
_ Il s'est juste évanoui je pense.
_ Qu'est-ce que tu en sais? Tu es médecin peut-être?
_ Ce n'est pas en vous disputant que l'on va pouvoir l'aider.
_ Il faut le réveiller.
_ Donne-lui une claque, il va revenir à lui comme ça.
_ Tu es dingue! Je pourrais aggraver son cas.
_ Tu as une meilleure solution peut-être?
_ Appelez un médecin, voyons."

Il commença à se lever, et fit quelques pas.

"Je vais chercher un médecin" lança Géki

Et il tomba. Eh merde! maugréa-t-il intérieurement.

Géki, en se retournant, faillit percuter Seiya. S'écartant purement par réflexe, il laissa Seiya s'affaler sur le gazon. Sur le coup, il ne l'avait pas reconnu, car il ne s'attendait pas à le voir debout; puis après son moment de surprise, il appela ses compagnons:

"Eh, les gars! Shun à réussit, Seiya est de retour parmi nous.
_ Tu plaisantes?
_ Non Nachi, regarde par toi-même.
_ Mais c'est vrai.
_ Au lieu de discuter, quelqu'un pourrait-il me donner un coup de main pour me relever?" Demanda Seiya.

Ban l'aida à se relever, tandis que Shun commença à ouvrir les yeux:

"Seiya?
_ Oui, il est là, tu as réussi!" s'exclama June

Géki se précipita à la recherche d'un médecin, tandis que Ban rapprocha Seiya de Shun.

"Shun, ça va?
_ Je suis fatigué, mais ça peut aller. Et toi?
_ J'ai les jambes en compote, mais j'ai l'air d'avoir une meilleure mine que toi." Dit Seiya d'un sourire.

Shun rigola à cette boutade.

"Merci Shun.
_ De rien Seiya.
_ Ne me fait plus jamais un coup pareil Shun!
_ Nissan?
_ J'ai failli mourir d'angoisse à cause de toi!" Dit Ikki avant de s'effondrer en larme tout en prenant son frère dans ses bras.

Tous étaient surpris par les pleurs d'Ikki, lui qui semblait toujours froid et distant, donnant l'impression de n'avoir aucun sentiment, venait d'exprimer sa joie d'avoir retrouver son frère.

Un moment ou un autre, la soupape de sécurité tombe pensa Seiya.

Deux minutes après, Géki revient avec le médecin, et ce dernier était surpris de voir Seiya conscient. Après quelques analyses, il révéla que Shun et Seiya étaient en parfaite santé; la colonne vertébral de Seiya avait été remis à neuf, comme si il n'avait rien eut, ce qui intrigua au plus haut point le médecin, mais se demandait si il n'y avait pas une erreur sur les radios. Il préconisa tout de même du repos pour eux deux, et Seiya devait voir un kinésithérapeute pour muscler ses jambes si il voulait de nouveau marcher.

***


Seika poussa la chaise roulante de Seiya, tandis que June fit de même pour celle de Shun (Shun était tellement épuisé qu'il ne pouvait plus marcher); Milène et Ikki les accompagna vers la sortie de l'hôpital.

Arrivé à une grande baie vitrée, Ikki s'absenta pour aller signer leurs admissions de sortie. Seiya, voulant parler seul à seul avec Shun, demanda aux filles si elles pouvaient les laisser seul un instant. June fût assez réticente, mais les paroles réconfortantes de Shun brisa son inquiétude.

Ils restèrent seul sans rien dire pendant un moment, vant que Seiya ne prenne la parole:

"Tu as réussi un miracle Shun, tu le sais certainement"

Shun ne répondit pas, mais son regard en disait long. Seiya poursuivit:

"Tu as réussi là où même Athéna a échoué, et cela me turlupine. Je me demande si IL est vraiment mort, si lL n'est pas en toi.
_ Hadès n''est plus, si c'est ce que tu veux dire.
_ Mais comment expliques-tu que tu ais réussis à ouvrir un vortex vers la terre? Que tu m'ai sortis du coma? Même Athéna en étais incapable!
_ Crois-tu qu'Hadès aurais fait quoique ce soit pour nous aider, alors que nous étions ses ennemis? Pour le vortex, ayant partagé son âme avec lui, je savais comment le réaliser, car il l'avait déjà effectué en emmenant Athéna avec lui dans Elysion lorsque nous étions devant le Mur des Lamentations. Mais cela m'a demandé beaucoup d'effort...Trop peut-être."

Le fait que Shun ai parlé d'Hadès sans appréhension lui fit froid dans le dos. Il laissa un temps de silence avant de répondre:

"Pour te sortir du coma, j'ai fait la même chose que pour Hyoga lorsqu'il était à l'article de la mort dans la maison de la Balance. Pour tout te dire, je suis persuadé que la cosmo-énergie peut tout autant sauver des vies que donner la mort. Le cosmos peut guérir, je l'ai toujours su au fond de moi, mais lorsque j'ai vu Aiolia guérir ta blessure à la jambe lors de la traversée des douze maisons, cette pensée devint une certitude. Cela demande beaucoup d'efforts, mais si je persévère dans cette voie, je suis sûr que cela deviendra inné et que je n'aurais pas besoin d'autant d'efforts pour réaliser cette technique."

Seiya réfléchis longuement aux paroles de Shun, et même si son raisonnement paraissait plausible, il sentait qu'il lui cachait quelque chose, mais quoi?

Il coupa court à ses inquiétudes, et lui demanda:

"Que vas-tu faire maintenant?
_ Lorsque j'irais mieux, je retournerais sur l'île d'Andromède avec June pour la reconstruire comme je l'avais promis. June a retrouvé les anciens disciples d'Albior, et elle a trouvé de nouvelles recrues qui pourraient être prometteur selon elle. Et toi?
_ Je pense que je vais rester ici. Milène a conservé mon appartement, et j'ai besoin de redécouvrir ma soeur, tout comme elle d'ailleurs. Cela fait trop longtemps que l'on a été séparé. Je reviendrais de temps en temps en Grèce pour voir Marine, et Shaina par la même occasion. Ce ne serait pas un mal non plus de montrer à Seika l'endroit où je me suis entrainé.
_ Méfie-toi de Jabu...
_ Pourquoi?
_ Je crois qu'il a le béguin pour ta soeur.
_ Quoi??? Non mais tu plaisantes? Qu'il essaye de mettre ses sales pattes sur ma soeur et il aura affaire à moi."

Shun pouffa en voyant l'attitude Seiya, le poing fermé, tentant de jouer les gros durs et ses yeux gros comme des ballons. En voyant son compagnon rire, Seiya ne pût se retenir et éclata de rire, suivi de Shun.

Lorsqu'il revint les retrouver, et en voyant Seiya et Shun écrouler de rire, il ne pût s'empêcher de sourire et dit aux filles:

"C'est à peine croyable, regardez moi ces deux zigotos, on peine à croire qu'ils viennent de sortir du coma"
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
AquariusVintage
.
.
avatar

Messages : 10606
Date d'inscription : 29/12/2006
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 26 Mai 2008 - 19:05

Je viens de lire le premier de tes 4 posts, c'est toujours aussi bien écrit, c'est génial.
La seule remarque que je pourrais faire pour l'instant, mais c'est personnel : je préfère quand on dit Saori plutôt que Athéna Wink (enfin selon le contexte)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.LaPassionVintage.net
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 26 Mai 2008 - 19:41

Merci pour le compliment AquariusVintage Wink .

Pour ce qui est d'Athéna/Saori, je pensais qu'après les épreuves que les chevaliers de Bronze ont endurés, ils la considèrent plus comme une Déesse et non comme une mortelle.

D'ailleurs, si mes souvenirs sont bons, plus la série avance, plus le nom d'Athéna revient plus souvent que celui de Saori; mais je peux me tromper.
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
AquariusVintage
.
.
avatar

Messages : 10606
Date d'inscription : 29/12/2006
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 26 Mai 2008 - 20:02

Wolfen a écrit:

D'ailleurs, si mes souvenirs sont bons, plus la série avance, plus le nom d'Athéna revient plus souvent que celui de Saori; mais je peux me tromper.

C'est bien possible et les chevaliers d'or l'appellent toujours par le nom de déesse je pense. Par contre Seiya et son fameux Saori San, celui dont je me souviens le plus, c'est quand il plonge dans le puit pour atteindre le 8ème sens.

En fait ce que j'attendais par "contexte", c'est que dans la vie de tous les jours, je trouve que Saori est plus adapté que Athéna. Dans le contexte des batailles, Athéna ne me pose pas problème.
C'est un peu comme pour Seiya, ses adversaires l'appellent souvent Pegase, à moins de le connaitre personnellement (comme Aiolia par exemple). Par contre je trouvais trop bizarre quand Kasa l'appelait Pegase alors qu'il était transformé en Marine. Ou encore quand il dit Andromède alors qu'il est en Ikki (enfin si j'ai bon souvenirs et je pense que c'est surtout pour la VF).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.LaPassionVintage.net
AquariusVintage
.
.
avatar

Messages : 10606
Date d'inscription : 29/12/2006
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 26 Mai 2008 - 23:25

Voilà, je viens de lire tout. C'est long mais on est vite pris dans l'histoire.
J'aime bien et comme pour le premier chapitre, je me demande ce qu'il se passe avec Shun, bref tu sais maintenir le suspense, c'est cool.

En plus, grâce à ton long chapitre, je suis resté sur le fofo à le lire et du coup j'ai vu les ventes intéressantes de Sangoku qui m'ont attirées ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.LaPassionVintage.net
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Mar 24 Juin 2008 - 22:31

Le troisième chapitre est terminé, je me relis pour voir si je n'ai rien omis, et corriger les fautes que j'ai pût commettre. Ce chapitre tiendra sur trois posts.

Théoriquement, si tout va bien, je le posterais dès demain. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Mer 25 Juin 2008 - 15:22

Citation :
Episode 3
Conseil
Shaina! Shun prend ton avenir en main!


Deux ans passèrent après le miracle qui s'était déroulé à l'hôpital.
Seiya revint au Japon, regagnant son appartement que Milène avait conservé pour lui durant tout ce temps. Ce retour au pays lui permit de resserrer les liens avec sa soeur; cette dernière continua à travailler à l'orphelinat, aidant Milène dans ses différentes tâches. Afin de subvenir à ses besoins par lui-même, malgré que Saori voulait lui fournir une rente pour service rendu à Athéna et au Sanctuaire qu'il refusa, Seiya devint vendeur dans une boutique d'instruments de musique, se spécialisant dans les guitares. Même si la paye n'était pas fameuse, le fait d'être logé gratuitement, lui permit tout de même de vivre confortablement, même si il se permettait quelques petits boulots à droite et à gauche pour se permettre quelques extras, et offrir des cadeaux à Milène, Seika et aux enfants de l'orphelinat.
Jabu, lui aussi, revint au Japon. Il avait demandé à Saori l'autorisation de reconstruire le Colisée afin d'en faire une salle de spectacle, proposant différents animations (boxe, catch, karaté et autres formes de combat, mais aussi des pièces de théâtre pour varier afin d'éviter de lasser le public). Saori accepta et lui fournit l'argent ainsi que la main d'oeuvre nécessaire à ce projet, et en profita pour le nommer directeur adjoint. elle conserva son rôle de Présidente afin de garder une main-mise sur ce projet. Cela ne dérangea nullement Jabu, bien au contraire; et même si elle vint rarement sur place, il lui communiqua le plus souvent possible l'avancée des travaux et des différents spectacles annoncés. Pendant ses temps libres, il passa souvent voir Seika afin de parler de choses et d'autres; même si tout le monde avait remarqué que Jabu était tombé amoureux de Seika, et réciproquement; Seiya, lui, ne remarqua rien, ou faisait semblant de ne rien remarquer, au grand dam de chacun.
Nachi revint au Liberia afin d'améliorer ses techniques de combat, car la défaite qu'il avait subit face à Ikki lors du tournoi intergalactique restait ancré dans ses souvenirs malgré le temps passé.
Ichy, quand à lui, retourna en Finlande, non pas pour s'entrainer, mais pour devenir guitariste dans un un groupe de rock métal. Il avait apprécié ce genre de musique depuis qu'il était arrivé dès son plus son âge, et il lui arrivait de se perfectionner dans l'art de la gratte entre deux entrainements. Son talent, ainsi que son look, lui permit d'entrer dans un groupe qui devint rapidement numéro 1 dans le classement des ventes. Malgré le succès de son groupe, Ichy resta humble et n'oublia pas de s'entrainer entre deux concerts et répétitions.
Géki retourna lui aussi dans son lieu d'entrainement, mais pour devenir bucheron, et excella dans l'art de l'ébénisterie. La qualité de ses meubles et de ses sculptures sur bois furent assez réputé pour qu'il ouvre une succursale en Europe afin d'exposer ses créations.
Ban resta au Japon, et devint lutteur professionnel. Il fit de nombreuses prestations au Colisée de Jabu, et resta le champion invaincu dans sa catégorie; et cela sans utiliser une seule fois sa cosmo-énergie. C'était pour lui une forme d'entraînement.
Shiryu retourna au Cinq Pics avec Shunreï, et travailla la terre à la fois pour son plaisir et pour subvenir à leurs besoins. Ce retour aux sources lui fit du bien et la compagnie de Shunreï était une bénédiction pou lui. Kiki lui rendit visite quelques semaines plus tard et lui demanda si il accepterait d'être son maître afin qu'il puisse terminer l'entraînement qu'il avait commencé avec Mü. Gêné par cette demande, car il ne se sentait pas au niveau du regretté chevalier d'or du Bélier, il accepta tout de même sa demande suite à son insistance. Il lui apprit les mêmes choses que Dohko lui avait enseigné; et après quelques mois, Kiki fût enfin apte à devenir le chevalier du Burin; armure qui lui était destiné à l'origine. Après avoir remercié Shiryu du temps qui lui avait consacré, il se retira à Jamir afin de réparer les armures qui avaient été détruite lors de la bataille du Sanctuaire.
Hyoga revint en Sibérie et fût accueilli en héros par les villageois, et tous souhaitèrent qu'il leur raconta ses différents combats qu'il dût mener. Hyoga fût gêné par cet accueil triomphal, mais accéda à leur requête. Jacob fût très impressionné par les prouesses du chevalier du Cygne, et après quelques jours de réflexion, osa lui demander si il accepterait q'il devienne son disciple. Hyoga, très surpris par cette demande, accepta tout de même et l'entraina durant ces deux années. Jacob avait à peu près le même âge que Hyoga lorsqu'il était arrivé pour la première fois en Sibérie, ce qui facilita grandement son apprentissage.
Shun, comme promis, retourna sur l'île d'Andromède avec June, et l'aida dans la formation des nombreux disciples qui étaient l'avenir de la chevalerie d'Athéna. Nombreux furent les prétendants à devenir chevalier; mais grâce aux recherches effectués par la fondation de Saori, ils trouvèrent de nombreuses armures sans propriétaire légitime (principalement des armures de Bronze, mais aussi quelques armures d'Argent et certaines sans rang spécifiques - ceux qu'utilisèrent principalement les chevaliers que certains nommèrent chevaliers mercenaires). Il y avait beaucoup d'apprentis-chevaliers prometteurs, mais deux surtout eurent le droit à un entrainement particulier par June et Shun.
Ikki, comme à son habitude, disparu sans prévenir. Mais malgré son côté "loup solitaire", il passa de temps en temps voir son frère pour avoir de ses nouvelles. Mais que faisait-il durant ses absences? Personne ne le sût vraiment, et Ikki était peu loquace à ce niveau-là. Certains dirent qu'il s'était réfugié dans une de ses îles volcaniques dans le Pacifique, d'autres pensèrent qu'il faisait des combats clandestins quelque part à Bangkok et bien d'autres fariboles. Ikki restait encore et toujours un mystère et savait l'entretenir, seul Shun connaissait la vérité mais préférait garder le secret à la demande de son frère.
Marine et Shaina restèrent au Sanctuaire afin de superviser l'avancée des travaux. Les dommages furent assez important, car le passage des Bronzes, puis des renégats avaient laissés pas mal de dégâts: ils durent refaire l'intérieur de chaque maison; seul la maison du Bélier, de la Balance, du Sagittaire et du Capricorne furent épargnés; par contre, il fallu refaire la toiture de la maison du Cancer et la maison de la Vierge dût être reconstruite entièrement. Cela fût un travail de longue haleine, mais la persévérance des deux femmes chevaliers permis aux ouvriers de finaliser rapidement les travaux.
Athéna/Saori resta aussi au sanctuaire. Depuis qu'il n'y avait plus de Grand Pope, c'était à elle de s'occuper de l'organisation du Sanctuaire, et il était hors de question de nommer un nouveau Grand Pope depuis l'histoire de Saga... En tout cas, pour l'instant.

Deux ans plus tard...

Grèce, Sanctuaire

Marine était agenouillée devant une stèle, et une tombe sans corps; pourtant Marine, à chaque fois qu'elle rendait hommage à l'homme inscrit sur cette stèle, ressentait toujours ce petit frisson, comme si elle sentait qu'il était toujours là, près d'elle, qu'il ne l'avait jamais quitté même au-delà de la mort.

Oh, Aiolia... Tu me manques tellement...

Elle retint ses larmes et se remémora les différents moments qu'elle avait passé avec lui; sa première rencontre chaotique lorsqu'il essayait de se faire sa propre identité afin de sortir de l'ombre de son frère, ses excuses maladroites lorsqu'il sentait qu'il l'avait blessé par ses propos. Durant toutes ses années où ils s'étaient croisés dans le Sanctuaire, elle vit le changement qui s'était opéré en lui: De l'adolescent immature et coléreux, il était devenu un homme calme et réfléchi. Elle se souvenait des propos des soldats, dans la cantine du Sanctuaire, qui se chamaillaient pour savoir qui était le plus fort des chevaliers d'Or - débat puéril pour elle- et l'un d'eux avait dit que le chevalier du Lion représentait à lui seul l'idéal de la chevalerie de par son comportement, et c'est la seule chose où elle était d'accord dans ce débat stérile. Il y avait bien des chevaliers qui savaient rester humbles, mais Aiolia était différent: il se mêlait avec les chevaliers de rangs inférieurs, discutaient avec eux en toute franchise, portant rarement son armure sauf lors d'occasion spéciale; n'hésitant pas à entraîner les nouvelles recrues en attendant qu'un professeur daigne de le faire; c'est grâce à lui qu'elle a pût améliorer ses techniques lors de leurs entraînements nocturnes. quand a tout commencé? elle le sût jamais. Peut-être est-ce depuis le début, ou lorsqu'il la surprit en train de s'entraîner seule un soir. Quoiqu'il en soit, leur relation se modifia au cours du temps: de simple compagnons d'armes, ils devinrent amis; et l'amitié se transforma en...

"Je savais que je te trouverais ici."

Cette voix, elle le reconnaitrait entre tous, et c'est pour cela qu'elle ne se retourna pas tout de suite.

"Cela fait longtemps que tu es arrivé Seiya?"

Le chevalier de Bronze, dans son armure Divine, retira son casque et s'ébouriffa ses cheveux.

"Je viens d'arriver avec Shiryu il y a une demi-heure; Shun et Hyoga ne vont pas tarder à arriver.
_ Ikki est là-bas depuis deux heures.
_ C'est la première fois qu'il arrive en avance, ce n'est pas dans son habitude" Ironisa Seiya

"A croire qu'il s'est assagi, pas comme certain..." Dit-elle en se retournant.

Ils restèrent un temps sans parler, mais Seiya ne pût retenir longtemps son fou rire, et Marine le rejoint dans son hilarité. Ils se firent une longue accolade car cela faisait deux ans qu'ils ne s'étaient pas vus.

"J'ai appris que tu as recouvert à l'usage de tes jambes assez rapidement.
_ Remercie les kinésithérapeutes et l'obstination de Milène. Elle ne m'a pas lâché une seule seconde tant que je ne faisait pas mes exercices d'assouplissement; j'ai bien essayé de lui échapper mais elle me trouvait à chaque fois.
_ Elle te connaît que trop bien.
_ Bon, il faut avouer que mes jambes ne m'aidaient pas non plus de ce côté-là."

Ils se séparèrent en souriant.

Seiya regarda la stèle un long moment avant d'ajouter:

"Il te manque toujours?
_ Oui" Dit-elle dans un souffle "Je n'arrive pas à m'en faire le deuil...
_ Je ne te blâme pas, tu sais; il comptait beaucoup pour toi. "

Beaucoup de rumeurs circulaient entre Marine et Aiolia, mais personne n'osait en parlait lorsqu'ils étaient dans le coin; à la fois par peur et par respect. Même aujourd'hui, personne n'était sûr de leur relation exacte. Seul Seiya était au courant, mais il avait gardé ce secret durant toutes ces années.

Habituellement, les stèles pour les chevaliers d'Or étaient organisés dans le même ordre que les maisons zodiacales, mais une exception a été faite pour celui du chevalier du Lion, et celle-ci fût mise à côté de celle de son frère Aioros. Seiya, avant de quitter Marine et rejoindre Shiryu qui l'attendait dans la première maison, décida de rendre hommage à ces deux chevaliers qui fut pour lui des modèles de bravoure et d'abnégation. Ensuite il se releva, puis posa une main sur l'épaule de Marine qui la retint un instant.

"Merci Seiya"

Seiya ne répondit pas, mais son sourire fût suffisant pour Marine. Lorsqu'il fût hors de portée de vue, Marine laissa couler ses larmes.

***


Shaina s'entraînait sans relâche dans l'arène, tentant d'affiner ses attaques en imaginant un adversaire fictif pour essayer toutes les combinaisons possibles. Soudain, elle sentait qu'elle l'observait; elle s'arrêta et se retourna: elle vit une silhouette en haut des marches menant à la maison du Bélier. Le soleil était haut dans le ciel, et elle dût recouvrir son visage de sa main pour voir qui l'observait ainsi.
Elle savait que Seiya et ses compagnons étaient convoqués par Athéna pour un conseil extraordinaire, et elle pensait logiquement que c'était lui, mais elle fût surprise de voir que ce n'était pas le cas: c'était Shun, son casque à la main qui la regardait avec autant d'insistance.
Même si ils s'étaient côtoyé durant la bataille d'Asgard et celle de Poséidon (et s'étaient combattus l'un contre l'autre durant la bataille du Sanctuaire), elle n'arrivait pas à définir Shun. Il inspirait la confiance, mais quelque chose en lui était effrayant: était-ce le fait qu'il était l'hôte d'Hadès, ou bien qu'il n'avait pas encore montré toute sa puissance? Personne ne se leurrait, tout le monde savait que Shun n'avait pas encore atteint ses limites.

Pourquoi me regarde-t-il?

Ses yeux la fixaient sans relâche, comme si il essayait de voir au-delà de son masque, directement dans son esprit. Cela la mit mal à l'aise et ne pût retenir un frisson. Puis, soudainement, il cessa de la regarder avec autant d'intensité, et partit en direction de la maison du Bélier.

Etrange...

Elle resta un long moment à le suivre des yeux, puis lorsqu'elle ne pût le voir, elle reprit son entraînement comme si de rien n'était.

***
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Mer 25 Juin 2008 - 15:23

Citation :
Seiya était assis sur une des chaises qui entouraient une grand table ovale, et malgré son armure divine, il arrivait à s'installer confortablement et à mettre ses pieds sur la table. Ikki était posté près d'une grande fenêtre et regardait le paysage rêveusement. Shiryu, accoudé sur un des piliers de la salle, gardait les yeux fermés comme si il réfléchissait profondément. Soudain Hyoga arrivait dans la salle et salua tout ses compagnons.

"Ou est Shun?" Questionna Ikki
"Il arrive, il avait quelque chose à faire avant de nous rejoindre" répondit Hyoga.
"D'habitude, c'est toujours Ikki qui est en retard, or là c'est l'inverse: il arrive le premier et c'est son petit frère qui tarde" Ironisa Seiya qui ne pouvait se retenir de pouffer.

Ikki le ramena vite fait à la raison en lui donnant une tape sur la tête:

"Aïeuuu!!!
_ Tu n'as toujours pas changé Seiya" Dit Ikki d'une manière solennel.

Shiryu et Hyoga ne pût se retenir de rire, et Seiya et ikki firent de même.

Athéna arriva à ce moment-là:

"Je vois que l'on s'amuse ici"

Les rires s'arrêtèrent et Seiya poussa un toussotement. Athéna regarda le petit groupe et vit qu'il manquait Shun:

"Où est Shun?
_ Je suis là! Désolé pour mon retard" dit-il d'un sourire.

Et après avoir salué ses compagnons, il s'installa sur l'une des chaises.

Athéna demanda ensuite à chacun de ses chevaliers de s'asseoir autour de la table; mais seul Ikki resta un peu en retrait et s'adossa contre l'un des piliers. Connaissant Ikki, Athéna ne fit pas de remarque à son sujet et commença à leur parler:

"Vous vous demandez certainement pourquoi je vous ai tous fait convoquer ici, avec vos armures Divines.
_ Certainement pas pour se tailler une bavette" Ironisa Ikki

Athéna ne tient pas compte de la remarque et continua:

"Comme vous avez pût le constater, vous avez dût faire face à plusieurs bataille: vous avez dût combattre vos propre pairs durant la bataille du Sanctuaire, puis cela a continué par la bataille d'Asgard et de Poséidon pour se terminer par celle d'Hadès.
_ Oui, et nous avons perdu de nombreux braves durant ces batailles, que ce soit de notre camps ou ceux de nos adversaires. Beaucoup d'entre eux n'auraient pas dût mourir; ils auraient pût être nos alliés mais les circonstances furent toutes autres...
_ Je comprends ta peine Hyoga; mais malheureusement le mal est fait et nous ne pouvons pas retourner dans le passé pour réparer les fautes commises. Tout ce que l'on peut faire, c'est se tourner vers l'avenir et montrer à ceux qui sont tombés au combat que leur mort ne fût pas veine".

Ils gardèrent le silence pendant un long moment pour honorer la mémoire de ces braves chevaliers qui ont succombé durant ces batailles.

"Maintenant, je pense que nous n'avons plus rien à craindre depuis la mort d'Hadès, non?
_ Détrompe-toi Seiya. Nombreux sont les Dieux qui veulent conquérir la terre ou qui veulent se venger de l'affront que je leur ai causé durant mes nombreuses réincarnations: Arès, Aphrodite, Artémis, Apollon, Héra et la liste est longue.
_ Quasiment tout l'Olympe." Fit remarque Ikki.

Athéna lança un regard frois à Ikki, et ce dernier lui soutint son regard. Aucun des deux ne voulaient fléchir. Un silence de mort plana dans l'assemblée et ce fut Shiryu qui brisa ce silence:

"Il ne faut pas oublier que Poséidon à réussit à passer outre votre sceau Athéna, afin de nous apporter les armures d'or en Elysion pour nous aider à combattre Thanatos, même si cela n'a pas servit à grand chose.
_ Poséidon serait donc de notre côté?
_ Je ne crois pas Shun" Répondit Hyoga, "Entre choisir qui combattre entre Athéna et Hadès, il a préféré choisir la menace qui lui semblait la moins grande.
_ Le sceau peut donc se briser à tout moment alors?" Demanda Seiya "Les combats ne cesseront jamais?"
_ Calme-toi Seiya. Il a peut-être réussi à passer outre mon sceau, mais cela demande beaucoup d'énergie qu'il aura du mal à récupérer. Alors, imagine-toi quand il arrivera à le briser totalement: il sera beaucoup trop faible pour combattre ou se défendre, et c'est une chose qu'il ne peut se permettre.
_ Certes" Concéda Shiryu "Mais votre armée s'est aussi affaibli Déesse Athéna. Nous n'avons plus les chevaliers d'Or, une grande partie des chevaliers d'Argent ont été décimés et les chevaliers de Bronze se comptent sur les doigts de la main.
_ Et nous alors, on compte pour de beurre!
_ Seiya, même si nous avons combattus des chevaliers plus fort que nous, cela ne veut pas dire que nous continuerons dans la même voie. Nous ne sommes pas immortels, et même si... (Shiryu regarda Shun) ...il y a eut des miracles, cela ne durera pas."

Shun se sentit un peu gêné par cette remarque, mais fit de son mieux pour ne rien laisser transparaître.

"Shiryu a raison, sans compter que nous pouvons avoir d'autres ennemis que ceux de l'Olympe: Les guerriers de Pharaon, ceux de Quetzalcoatl, et il y en a tant d'autres. Même si ils ont signés un traitée de non agression, rien ne nous dit qu'une de ces armées passent à l'attaque. Asgard en fût la preuve vivante, même si ils ont été manipulés. Il faut s'attendre à tout et réorganiser notre armée.
_ Notre armée?" Tiqua Seiya "Si je puis me permettre Saori.. Euh... Athéna, nous n'avons pas les qualités pour diriger." Rhhaa!! Il faut que je fasse attention comment je l'appelle. Je ne sais jamais si c'est à la divinité ou à Saori que je m'adresse.

Athéna sourit au lapsus de Seiya, mais se reprit rapidement:

"Ce n'est pas vraiment de de cela que je voulais parler, mais plutôt à la formation de futurs chevaliers. Shiryu?
_ Kiki n'a plus rien apprendre de moi, Mü lui avait déjà inculqué les bases, je ne lui ai fait que peaufiner ce qu'il savait déjà.
_ Oui, j'ai appris qu'il avait obtenu l'armure du Burin; je voulais juste l'entendre de ta bouche. Il m'a contacté dernièrement, et il a retrouvé dans les archives de la tour de Jamir, la localisation des autres armures. Pour ce qui est de la réparation des armures d'Argent, c'est en cours, mais malheureusement , il ne peut pas reproduire les armures d'Or, car les plans de fabrication ont été irrémédiablement perdu; c'est Mü lui-même qui le lui aurait dit. Hyoga?
_ L'entraînement avec Jacob se passe très bien. Son enthousiasme lui permet de faire des prodiges, et je pense que dans une année ou deux, il pourra obtenir l'armure de Bronze de la Grue.
_ Shun?
_ Grâce à Kiki qui nous a indiqué l'emplacement des armures manquantes, tous nos élèves auront une armure leur correspondant. Cela leur a donné du courage et je pense que, tout comme pour Hyoga, ils auront leurs armures dans un an ou deux. A noter que j'ai deux élèves prometteurs qui obtiendront leurs armures dans moins de six mois, soyez en sûr.
_ Bonne nouvelle, espérons seulement qu'aucun ennemi ne viendra nous attaquer à ce moment-là.
_ Ikki! Ne sois pas si pessimiste mon frère.
_ Désolé Shun, il est vrai que je vois un peu trop la vie en noir, mais il faut rester réaliste: si un ennemi veut nous attaquer, c'est la meilleure occasion.
_ Tu as certainement une meilleure idée à nous proposer je suppose? (Athéna lui lança un de ses regards noirs, mais Ikki s'était retourné à ce moment-là et ne remarqua pas ce détail)
_ Aucune, désolé; mais comme vous le disiez auparavant, il faut s'attendre à tout..."

***


Les discussions continuèrent longuement, mais au fur et à mesure, les tensions disparaissaient. Après avoir fait le tour de la question, Athéna libéra le petit groupe et ces derniers parlèrent de leur vie privée.

"Alors Seiya, comment ça va avec Milène?
_ Tout va bien de notre côté, J'ai décidé d'emménager chez elle il y a quelques mois et elle voudrait déjà avoir des enfants. Et je dois avouer que je serais bien tenté par l'aventure; en tout cas, nous faisons tout pour; Et toi Shiryu, avec Shunreï, comment se passe la vie de couple?
_ Et bien, j'attendais un peu avant de vous en parler, mais l'occasion se présente: donc j'ai l'honneur de vous annoncer que Shunreï est enceinte."

Tous le félicitèrent pour cette bonne nouvelle, et même Ikki le fit mais sans être trop expressif.

"Et toi Shun, avec June? Rien de prévu petit coquin?" Taquina Seiya

Shun fût un peu gêné par cette question:

"Non, rien.. Il faut dire que l'on a pas trop le temps d'y penser, avec touts les élèves que l'on doit entraîner; de plus aucun n'est au courant de notre relation, et on préfère rester comme cela afin de ne pas les déconcentrer dans leurs tâches.
_ Bah là, tu m'en bouches en coin!" S'étonna Seiya "Je pensais que tu serais le premier à te fixer. Et toi Hyoga? Personne en vue?"

Hyoga remua négativement de la tête et n'ajouta rien d'autres.

"Et toi Ikki? Tu n'as...
_ J'ai autre chose à faire que de m'amuser Seiya!" Répondir sèchement Ikki "J'ai d'autres chats à fouetter.
_ Je serais bien curieux de savoir ce que tu manigances...
_ Ce ne sont pas tes oignons!"

En disant cela, il croisa le regard de Shun. Ils restèrent un moment ainsi, puis Shun acquiesça de la tête, comme si ils avaient passé un accord tacite entre eux.

Ils nous cachent bien des choses ces deux-là pensa Shiryu.

Seiya tenta de calmer le jeu:

"Bon, d'accord, pas la peine de te mettre en colère pour si peu.
_ Excuse-moi Seiya, il est vrai que je me suis emporté pour rien.
_ No problemo! C'est déjà oublié.
_ Ce n'est pas tout ça, mais il faut que j'y aille. Shunreï va demander ce que je suis en train de faire, et je lui ai promis que je rentrerais tôt aujourd'hui.
_ Ah la vie de couple" S'amusa Seiya. "Mais je te comprends, c'est pareil de mon côté avec Milène, et elle est à prendre avec des pincettes lorsque je suis en retard.
_ Alors imagine lorsqu'elle sera enceinte" Ricana Hyoga "Elle sera une véritable boule de nerf, je préfère te prévenir.
_ Pourquoi? Tu es devenu gynécologue maintenant?
_ Non, mais dans mon village en Sibérie, l'une des villageoises est enceinte et elle mène une vie d'enfer à son mari depuis.
_ Rhaaaa! Ne me parle pas de malheur. Vade retro Satana"

Et Seiya mima un exorciste devant Hyoga, et tous rigolèrent devant son imitation.

***


La statue d'Athéna trôna là où elle était avant la guerre contre Hadès, avant qu'elle ne devienne son armure Divine. La plupart des chevaliers survivants s'étaient demandés pourquoi la Déesse l'avait remis à sa place normale au lieu de conserver son armure en cas où une autre bataille s'annoncerait. A tous ceux qui avaient eut l'audace de lui poser la question, elle leur répondit que la statue n'était pas que son armure elle-même, mais qu'elle contenait en son sein des mystères qui devaient rester scellés; mais elle n'en dit pas plus au grand dam de chacun.

Ikki se tenait devant cette statue et la contemplait; il semblait perdu dans ses réflexions jusqu'à ce que Shun le rejoigne. Ils restèrent silencieux un long moment, avant que Shun commença à parler:

"Elle te manque toujours?
_ Oui... Il n'y a pas un jour sans que je pense à elle; même la nuit elle peuple mes songes.
_ Elle devait être merveilleuse pour que tu gardes un souvenir vivace d'elle.
_ C'est grâce à Esmeralda que j'ai pût survivre dans l'île de la Reine Morte, c'est grâce à elle que j'ai pût connaître l'amour. Elle est morte depuis fort longtemps, et ma raison de vivre est partie avec elle.
_ Tant que tu vivras, elle vivra aussi dans ton coeur.
_ Ais-je encore le droit de vivre après tout le mal que j'ai commis, j'ai même porté la main sur toi.
_ C'est du passé maintenant, et tout le monde à le droit à une deuxième chance. Moi, j'ai pardonné. Te souviens-tu de mes paroles lorsque nous avions combattu Docrates pour la première fois.
_ Oui, je m'en souviens comme si c'était hier."

"Notre amour sera notre force"

Ils se regardèrent sans rien dire. Le vent souffla, soulevant leurs cheveux, puis Shun se tourna vers la statue d'Athéna et reprit:

"Tu as pût les retrouver?
_ La plupart, oui. Mais il me reste encore une personne à localiser, la plus difficile.
_ Et quelle est leur réponse?
_ Pour certains, la réponse était déjà connu d'avance; pour d'autres, ils ne le savent pas encore eux-mêmes.
_ Nous sommes toujours au même point alors...
_ Oui, mais nous ne risquons rien de leur part; en tout cas pour l'instant..."

Ils gardèrent le silence, de peur d'apporter encore plus d'inquiétude qu'il y en avait, et contemplèrent le ciel.

Que nous réserve l'avenir?

Le vent gémit le long de la falaise qui surplombait la source d'Athéna; comme si elle voulait les prévenir d'une menace imminente.

***


Dernière édition par Wolfen le Mar 8 Juil 2008 - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Mer 25 Juin 2008 - 15:24

Citation :
Athéna était dans son bureau, situé dans l'une des annexes de la maison du Grand Pope, en train de trier des papiers sur l'organisation du Sanctuaire; quand soudain on frappa à la porte. Athéna, sans lever les yeux de se papiers, pria le visiteur d'entrer. Sans se déconcentrer sur ce qu'elle faisait, elle entendit les pas qui se rapprochaient respectueusement pour s'arrêter devant son bureau et le visiteur toussota.

"Seiya, je te l'ai dit mille fois: tu n'es pas obligé de demander ma permission pour rentrer chez toi. Tu as le droit de vivre une vie normale, je n'ai plus à t'imposer quoique ce soit.
_ Ce n'est pas Seiya, Déesse Athéna"

Surpris, elle leva les yeux.

"Shun? Je ne savais pas que c'était toi. Tu désires quelque chose?
_ J'ai une faveur à vous demander...."

***


Shaina continuait à s'entrainer, lorsqu'elle sentit une présence derrière elle. Elle se retourna et fut surprise de voir Athéna accompagné de Shun.

Que me veulent-ils?

"Shaina? Puis-je te parler un instant?
_ Bien sûr Déesse Athéna.
_ Marchons un peu, tu veux bien?"

Et sans attendre sa réponse, Athéna entraîna Shaina; tandis que Shun se mit un peu à l'écart en s'asseyant sur l'une des marches du Coliseum.

"Comment se passe la reconstruction du Sanctuaires?
_ Tout se passe pour le mieux, comme je vous l'ai dit la dernière fois: la maison de la Vierge est quasiment terminée. Mais je présume que ce n'est pas pour cela que vous vouliez me voir Athéna?
_ Effectivement. C'est à ton sujet, ou plutôt à tes capacités latentes.
_ Mes capacités latentes?
_ Oui. Nous pensons... ou plutôt Shun pense que tu n'as pas développé tes capacités à leur maximum."

Shaina se retourna en direction de l'endroit où se trouvait Shun, mais ce dernier n'était plus là. Elle observa les alentours, mais ne le vit nulle part. Puis elle reprit la discussion de manière suspicieuse:

"Qu'est-ce que c'est cette histoire? Je suis mieux à même de savoir quels sont mes limites, non? Qu'est-ce que Shun sait de mes capacités?
_ Je pense qu'il te le dira lui-même.
_ Hmmmpff!
_ Il m'a demandé une faveur que j'ai accepté.
_ Et quelle est cette faveur?
_ Il veut que tu sois son disciple: il veut t'entraîner...
_ QUOI!? C'est une plaisanterie n'est-ce pas? Croyez-vous sincèrement que je vais devenir son... disciple (elle lâcha ce mot comme si elle crachait du venin)
_ Ma résolution est prise, et tu deviendras son élève, que cela ne te plaise ou non.
_ Veuillez pardonner ma franchise, mais il est hors de question! (Shaina éructa de rage) Je suis un chevalier d'Argent, et même si Shun a combattu des adversaires plus puissants que lui, il reste et restera un chevalier de Bronze. Il est inconcevable qu'un chevalier d'un rang inférieur entraîne un chevalier d'un rang supérieur; cela ne s'est jamais vu depuis l'histoire de la chevalerie. Et pourquoi voudrait-il m'entrainer? Il n'a pas d'autres élèves sur son île? Quand a-t-il vue mes "capacités latentes"?
_ Depuis que tu m'as protégé de l'attaque de Bud."

Surprise, Shaina se retourna pour se retrouver en face de Shun.

Comment est-ce possible? Je ne l'ai pas senti venir.

Shun continua:

"Ta vitesse de déplacement était tellement rapide à ce moment-là que tu as dût entrapercevoir le septième sens, et je suis là pour t'aider à le maîtriser.
_ Tu te crois supérieur à moi, hein? Tu crois que je suis une faible femme incapable de se défendre, n'est-ce pas? Mais tu as la mémoire bien courte on dirait: ne t'ai-je pas infligé une petite leçon lorsque j'étais accompagné de Jamian?
_ Oh non! Je m'en souviens très bien. Tu étais déjà très forte à ce moment-là.
_ Et tu penses peut-être que je ne vais pas réitérer cette petite correction?
_ Shaina, je ne veux pas me battre; cela n'en vaut pas la peine.
_ C'est à moi d'en décider. J'ai été offensé dans mon honneur de chevalier et j'exige réparation.
_ Soit, si tu y tiens vraiment" Puis se tournant vers la Déesse "Athéna, veuillez vous écarter s'il vous plait.
_ D'accord Shun, mais ne commettez surtout pas d'imprudence.
_ N'ayez crainte, cela sera une sorte d'entraînement" Puis à Shaina "Tu es prêtes?
_ Toujours.
_ Alors que le combat commence!"

Elle fût surprise par la posture de Shun, ce dernier avait les yeux clos et avait mis face à face les paumes de ses mains sans les toucher; et ses chaines ne donnaient pas de signe d'hostilité, ni de créer une barrière de défense comme elles le faisaient auparavant.

C'est quoi ce cirque? Tant pis pour lui, je ne retiendrais pas mes coups.

"Par les griffes du Tonnerre!!!"

Son attaque fût foudroyante, mais Shun l'esquiva facilement.

Comment diable...?

Mais Shaina ne resta pas surprise très longtemps et relança son attaque, mais chaque coup qu'elle portait un coup, celui-ci ne rencontrait que le vide. Shun les esquiva toutes et elle remarqua que son mode d'esquive était bizarre.

J'ai l'impression qu'il flotte dans les airs, comme si il était mû par une force invisible. Mais ce n'est pas cela qui m'arrêtera, je le toucherais quoiqu'il en soit. Mon honneur de chevalier est en jeu.

Cette fois-ci, elle n'utilisa pas son Thunder Claw, mais donna des coups rapides. Shun, toujours les yeux clos, arrivait à toutes les éviter en bougeant sa tête. Rageuse, Shaina accéléra la cadence de ses coups, mais rien n'y fait.

Il se moque de moi, ce n'est pas vrai.

En son fort intérieur, elle savait qu'elle se mentait à elle-même: Shun ne se moquait pas d'elle, ce n'était pas son genre, mais elle ne comprenait toujours pas sa posture de combat et comment il arrivait à éviter ses coups sans ouvrir les yeux.

Il faut que je le surprenne.

Et d'un bond, elle se retrouva au-dessus de lui et relança une nouvelle attaque; mais elle n'arriva qu'à faire un trou béant dans le sol.

"C'est tout ce que tu es dont capable Shaina? Je pensais que tu serai plus combative.
_ Attends un peu, ce n'était qu'un échauffement. essaye donc d'éviter cela: Par la Morsure du Cobra!"

Elle augmenta sa cosmo-énergie d'une manière exponentielle et de ses mains se forma une boule d'énergie qu'elle lança sur Shun. Ce dernier ouvrit les yeux à ce moment et plaqua sa main droite, paume ouverte, sur le sol: un champ d'énergie se créa autour de lui et l'attaque de Shaina s'écrasa dessus, formant une explosion. La fumée qui s'y forma ne permit pas à Shaina de voir si elle avait réussi ou non à toucher Shun, quand soudain, sortant de cette fumée, il apparut devant elle et donna un fort coup de poing dans l'abdomen. Durant ce coup, le temps semblait se dérouler au ralenti pour Shaina, et Shun lui dit au creux de l'oreille:

"Tu ne t'attendais pas à cela, n'est ce pas? Il est vrai qu'habituellement j'attaque avec mes chaînes; mais c'est juste pour te montrer que l'on doit diversifier ses attaques afin de surprendre l'adversaire. C'est ce que tu viens de réaliser avec brio avec ta morsure du Cobra, je l'avoue; ce qui m'a permis de tester une nouvelle forme de défense, et je t'en félicite. Mais malheureusement tu t'y es pris trop tard."

Et à ces mots, il tendit son bras, projetant ainsi Shaina à l'autre bout du Coliseum. Elle s'ecras sur les marches, laissant derrière elle un sillon sur le sol.

Shaina semblait tomber dans le vide, l'obscurité l'entourait de toute part;

Quelle puissance incroyable, il m'a balayé comme un vulgaire fétu de paille. Je n'ai même pas eut le temps de réagir...
A-t-il raison? Ai-je vraiment des capacités latentes? J'en doute après ce que je viens de subir...
Quelle humiliation...
Je dois me rendre à l'évidence, je ne suis plus de taille face à ces chevaliers de Bronze; j'aurais dût le prévoir après les multiples combats que j'ai eut face à Seiya.
Mais il y a quelqu'un qui croit en moi, et je ne dois pas le décevoir.


Lorsqu'elle ouvrit le yeux et tenta de se relever, elle vit Shun lui tendre le bras:

"Je ne suis pas ton ennemi Shaina. Laisse-moi t'aider à libérer la puissance qui est en toi et à la maîtriser... Accepte mon enseignement."

Le vente souffla dans le Coliseum, éparpillant la fumée qui s'était accumulé après que le corps de Shaina ait rencontré l'une des marches du Coliseum. Ils se regardèrent longuement: le regard de Shun était conciliant, plein de douceurs, ce qui contrastait avec le masque de Shaina qui ne montrait aucune émotion.

Après ce long silence, Shaina prit son bras pour se relever et lorsqu'elle passa à côté de lui, elle lui répondit:

"Soit; j'accepte ton enseignement. Mais n'oublie pas une chose, ne me compare pas avec l'un de tes élèves, je suis une vétéran. J'ai pas mal de combats à mon actif
_ Je ne l'oublierais pas, et je te traiterais en conséquence.
_ Bien..."

Et sur ces mots, elle s'éloigna pour rejoindre Athéna afin de lui donner sa réponse. Elle ne vit pas le sourire de Shun qui illumina son visage.

Shaina, je ferais de toi un chevalier hors pair, je te le promet.
Les choses sérieuses vont pouvoir enfin commencer.


***


Quelques jours plus tard, dans un volcan d'une île de l'Océan Pacifique

Ikki restait concentré, ne bougeant aucun muscle de son corps, intégrant en lui la chaleur du volcan afin de renforcer son armure Divine. Il n'y avait comme bruit, que celui du magma en fusion, pourtant Ikki ressentait une présence.

"Je t'attendais...
_ Il paraît que tu me cherchais."

La voix qui lui répondait était féminine, mais gardait un ton froid et sa phrase se terminait par un sifflement menaçant, comme celui d'un serpent.

"Tu sais pourquoi je te cherches?
_ Les autres me l'ont dit.
_ Et qu'elle est ta réponse?
_ Je n'ai pas encore décidé, car j'ai eut une autre proposition...
_ De qui?
_ Oh! Voyons Ikki! Tu crois que j'allais te donner son nom? Cela gâcherait la surprise. Sache seulement que c'est un vieil ennemi d'Athéna"

Ikki ne manifesta aucune surprise, d'une certaine manière, il s'y attendait un peu.

"IL va donc bientôt se manifester.
_ Rassures-toi. Ce n'est pas pour tout de suite. Il prépare son armée et forme des alliances. De plus, d'après ce que j'ai pût comprendre, il voudrait vous laisser une chance de renforcer vos troupes. Ce ne serait pas très sport pour lui sinon. Il veut remporter cette bataille avec les honneurs, même si l'issu du combat est évident.
_ Evident pour qui? Pour lui ou pour toi?"

L'ombre qui se tenait à quelques mettre d'Ikki se rapprocha de lui à une rapidité foudroyante et des ongles acérés se tenaient près de sa gorge.

"Je pourrais te tuer rien qu'avec une égratignure."

Ikki resta stoïque et garda les yeux fermés.

"Je le sais, mais tu ne le feras pas.
_ Et pourquoi pas?
_ Parce que je te connais...
_ Justement! Tu étais des nôtres. Pourquoi t'es-tu éloigné de cette voie qui était pourtant la tienne? De nous tous, tu étais celui qui a connu le plus de souffrance, que ce soit physique ou psychologique. Tu faisais partie de la "famille", même le doyen te faisait confiance, alors que d'ordinaire il ne faisait confiance à aucun d'entre nous! qu'est ce qui t'a fait changer autant?"

L'un des ongles se rapprocha dangereusement de sa veine jugulaire. Une seule égratignure et il était foutu.

"J'ai découvert l'espoir.
_ Foutaise! Il n'y a pas d'espoir ici-bas. Le monde est pourri, tout comme les êtres humains qui la peuplent. Tu es aussi malfaisant que je le suis; à la différence que nous acceptons cette vilenie.
_ Je connais une personne qui pourrait te faire changer d'avis, qui a été prêt à me pardonner pour tout les crimes que j'ai commis, même si je ne mérite pas sa miséricorde.
_ Tu veux parler d'Athéna je suppose? Une Déesse qui préfère laisser combattre les autres à sa place, tu parles d'une Déesse miséricordieuse. Elle vous envoie à la boucherie, oui!
_ Je ne pensais pas à Athéna.
_ A qui alors?
_ A mon frère..."

Seul le sifflement de l'inconnue brisa le silence qui régnait. La main sur son cou hésita un instant, puis caressa le visage d'Ikki:

"Tu as de la chance Ikki, beaucoup de chance. (la voix avait quitté son ton glacial pour devenir beaucoup plus doux) Je connais ton frère de réputation, et je sais que tu ne mens pas. J'espère sincèrement que l'espoir que tu portes en lui ne sera pas vain. Il serait regrettable que nous nous affrontions, alors que nous étions amis... Et même plus que cela.
_ Que veux-tu dire?
_ C'est sans importance; tu le sauras au moment voulu.
_ Quelle est ta réponse alors?
_ Quelle impatience (un gloussement). Je suivrais la voix du doyen, même si j'ai déjà fait mon choix"

A ces mots, il sentit la langue de l'inconnue lui lécher la joue droite, puis elle lui mordilla l'oreille.

"On se reverra...."

Puis elle disparut de la même manière qu'elle est apparut, sans laisser de trace.

Tu n'as pas changé, tu es toujours la même, toujours aussi insaisissable...
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
AquariusVintage
.
.
avatar

Messages : 10606
Date d'inscription : 29/12/2006
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Ven 4 Juil 2008 - 10:10

Je viens de lire le premier des trois posts pour ce chapitre (je m'ennuyais au boulot :-P ) et je le trouve très bien. Je lirai la suite dès que je pourrai. C'est super le fait que tu prennes tout en compte, même les armures des mercenaires.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.LaPassionVintage.net
AquariusVintage
.
.
avatar

Messages : 10606
Date d'inscription : 29/12/2006
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Mar 8 Juil 2008 - 9:56

Voilà, fini de lire cette nouvelle partie.
Dans le deuxième poste, tua s écrit "commettre l'amour", j'imagine que tu voulais dire "connaitre l'amour".

En tout cas, c'est vraiment bien. Je n'ai pas pu m'empêcher de faire un parallèle entre Shun et Shaka.

La suite s'annonce intéressante.

A ceux qui n'ont pas le courage de lire, lisez juste un petit bout de temps en temps, vous verrez, c'est prenant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.LaPassionVintage.net
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Mar 8 Juil 2008 - 13:26

AquariusVintage a écrit:

Dans le deuxième poste, tua s écrit "commettre l'amour", j'imagine que tu voulais dire "connaitre l'amour".

Euh oui, effectivement; j'ai fait une faute de frappe Embarassed . Je vais corriger cela Wink .

AquariusVintage a écrit:

En tout cas, c'est vraiment bien. Je n'ai pas pu m'empêcher de faire un parallèle entre Shun et Shaka.

Tu as fait le parallèle au moment où il affronte Shaina? C'est fait exprès et je suis content que tu l'ais remarqué Wink .

AquariusVintage a écrit:

La suite s'annonce intéressante.

Je ne l'ai pas encore commencé, même si j'ai déjà l'idée dans ma tête; mais vu que je ne suis pas longtemps chez moi, je n'ai pas eu le temps de l'écrire. Je le commencerai certainement dès la semaine prochaine salut .
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
AquariusVintage
.
.
avatar

Messages : 10606
Date d'inscription : 29/12/2006
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Mar 8 Juil 2008 - 13:32

Wolfen a écrit:

AquariusVintage a écrit:

En tout cas, c'est vraiment bien. Je n'ai pas pu m'empêcher de faire un parallèle entre Shun et Shaka.

Tu as fait le parallèle au moment où il affronte Shaina? C'est fait exprès et je suis content que tu l'ais remarqué Wink .

Oui c'est là que je l'ai remarqué. J'ai tout de suite pensé à Shaka.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.LaPassionVintage.net
Wolfen
Fanatique de goodies
Fanatique de goodies
avatar

Messages : 1621
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   Lun 15 Sep 2008 - 17:21

Afin de vous faire patienter un petit peu, et vu que ce chapitre est assez long, je vous met un partie du quatrième chapitre. Cela ne posera aucun problème pour la lecture, car ce chapitre est fractionné en plusieurs partie afin de permettre l'intégration des nouveaux personnages.

Citation :
Episode 4
Entraînement
La nouvelle génération de chevaliers arrive!



Golgoth


Ils s'affrontèrent du regard, attendant de savoir qui commencerait le premier les hostilités.
June, serrant son fouet de toutes ses forces, observa son adversaire. Ce dernier était un véritable colosse, il dépassait facilement les 2 mètres 30 et tout son corps était fait de muscle saillant; c'était une véritable force de la nature. C'était un subtil mélange entre Aldébaran et Tholl: beaucoup moins trapu que le chevalier d'or du Taureau, mais beaucoup plus musclé que le Guerrier Divin de Gamma.En un mot, il était impressionnant.
Mais cela ne fit pas peur au chevalier du Caméléon, bien au contraire, et d'un bond commença le combat en faisant claquer son fouet et en le dirigeant vers le visage de son adversaire. Celui-ci, d'un mouvement rapide de la tête, l'évita facilement, et l'attrapa de sa main droite. Décontenancé, June tenta de lui faire lâcher prise, mais le colosse le tient fermement, et pour accroître sa prise sur le fouet, utilisa sa deuxième main et tenta d'attirer June vers lui. June ne pouvait rien faire; même si elle s'était entraîné durement de telle manière à dépasser sa condition de chevalier de Bronze pour atteindre un cosmos égal à ceux des chevaliers d'Argent, la puissant musculature de son adversaire ne faisait pas le poids face à son corps frêle.
Elle eut une idée et tenta le tout pour le tout: elle fit un bond majestueux et se trouva au-dessus du colosse. Ce dernier, déstabilisé par cette prise d'initiative, tenta de la suivre du regard, mais le soleil l'aveugla. Il mit sa main sur son visage comme une visière, et lorsqu'il se rendit compte ce qu'allait faire le chevalier du Caméléon, il réagit rapidement en s'écartant du point d'impact que provoqua June en atterrissant. L'impact fut tellement puissant qu'un énorme cratère se forma dans le sol. Voyant que son adversaire avait lâché son fouet, June réagit promptement, et lui enserra le coup. Le colosse tenta de retirer le fouet qui l'enserra, mais il était tellement bien serré qu'il ne pouvait rien faire, et la pression devenait de plus en plus forte.
Grimaçant de douleur, il fit tourner sa tête. June tentant de serrer plus fort pour éviter d'être entrainé par ce mouvement oscillatoire, ne pût tenir face à la puissance de son adversaire et fût entraîner à son tour. Le colosse continua à tournoyer sa tête, entrainant par la même occasion June, et le mouvement devint tellement rapide que son cou commençait à fumer. June ne pût tenir longtemps et lâcha son fouet et fût propulsé à plusieurs mètres, libérant le colosse de l'entrave provoqué par la lanière.
June se réceptionna correctement sur le flanc d'une montagne, et prit une impulsion pour se précipiter vers son adversaire. La puissance cumulée par la projection et l'impulsion provoqua l'affaissement de la montagne. Elle dirigea son poing vers son adversaire, quand celui-ci le bloqua avec la paume de sa main, mais le choc le fit reculer de quelques mètres. June tenta d'attaquer de son autre main, mais il le bloqua de la même manière.Elle concentra son cosmos sur ses deux poings pour le faire faiblir, et son adversaire fit de même pour soutenir cette puissance. Même si June était chétive par rapport au colosse, sa puissante cosmo-énergie commença à le faire faiblir, car celle de son adversaire était beaucoup moindre et seul sa puissante musculature lui permettait de tenir assez longtemps face à cette confrontation cosmique. Le sol commençait à s'affaisser sous leurs pieds, et June savait qu'elle sortirait vainqueur de cette confrontation si cela devait s'éterniser.
Soudain, le colosse lâcha prise et s'écarta tellement rapidement que June perdit l'équilibre. Même si il était très rapide, celle ne l'empêcha pas de subir une blessure sur le flanc droit. June se releva promptement et se remit en position d'attaque.

Il est, très fort; mais il est aussi rapide et agile pensa June. Cela ne va pas être aussi facile qu'il n'y paraît

Le colosse se concentra et augmenta sa cosmo-énergie et June fit de même. Un seul coup pouvait faire la différence, mais qui allait donner le coup décisif?

"Que les épées de la justice te transpercent! swords of justice!!"

June n'eut pas le temps de lancer son attaque, quand elle vit une multitude d'épées sortir de son poing et se diriger vers elle. Un nuage de poussière recouvrit l'endroit où se trouvait le chevalier du caméléon, et le colosse commença à se détendre tout en restant sur ses gardes. Il n'eut pas le temps d'attendre que la fumée se disperse qu'il reçut un coup de talon sur son visage: June avait sauté au dernier moment pour éviter son attaque et afin qu'elle puisse lancer la sienne. Le colosse ne tomba pas, il se retourna vers elle et lui lança un sourire narquois pour lui indiquer que son attaque n'avait autant d'effet qu'une piqûre de moustique. Rageuse, elle se précipita vers lui, le poing dirigé sur son torse. Il ne tenta même pas d'esquiver son attaque, bien au contraire, il le reçut de plein fouet. Il grimaça de douleur, mais se reprit vite pour attraper June et l'enserrer de toutes ses forces entre ses bras.
June n'arrivait pas à se dégager, et la pression devint de plus en plus forte. Elle tenta de frapper de ses poings les bras de son adversaire, mais vu sa position, elle ne pouvait déployer toute sa puissance. Elle tenta de le repousser, mais rien n'y fait, il continuait de la serrer de plus en plus fort; elle sentit les os de son dos qui commençait à craquer. Elle n'avait plus le choix, elle devait tenter cette attaque même si cela la dégoutait, car indigne de son rôle de chevalier: elle se mit en position d'attaque, et au lieu de son poing, c'était deux doigts qu'elle préparait. Devinant ce qu'elle allait faire, le colosse augmenta son étreinte. C'était maintenant ou jamais: c'était soit elle ou lui.

Elle lança ses deux doigts vers ses yeux...

Il les referma par réflexe...

"STOOOP!"

Le colosse et June soufflèrent: il desserra son étreinte tandis que June rabaissa son bras. Le colosse déposa délicatement June tandis que Shun, après leur avoir crié d'arrêter, parla à l'ensemble de ses élèves:

"Comme vous pouvez le constater, Golgoth et June ont très peu utilisé leurs attaques cosmiques. Et pourquoi me direz-vous? Tout simplement, parce qu'il ne faut pas lancer toutes ses attaques sur son adversaire, car si celui-ci survit, il pourra les contrer à la prochaine occasion. Une attaque ne marche qu'une fois sur un seul chevalier, ne l'oubliez pas. C'est pour cela qu'il faut varier vos attaques et trouver de nouvelles techniques de combats. Plus vous vous diversifiez dans vos attaques, moins vous laisserez de chance à votre adversaire."

Pendant que Shun continuait à analyser la prestation de June et Golgoth, June s'adressa à au colosse:

"Ca va allez?
_ Oui, maître June. J'ai quelques douleurs pas-ci, par-là; mais rien de sérieux. Vous n'y êtes pas allé de mains mortes.
_ Toi non-plus" dit-elle en se massant le dos "Grâce à toi, je risque de rester cambré"

Ils sourirent tout deux à cette phrase.

"J'espère que vous avez tout assimilé" dit Shun à ses élèves " Maintenant, veuillez reprendre votre entraînement habituel tout en tenant compte de ce combat."

Tous les élèves se retirèrent, sauf deux silhouettes féminines qui attendaient que Sun les prennent en main.

"Ca va vous deux?
_ Ca va de mon côté, mais regarde le cou de Golgoth. mon fouet lui a laissé une marque assez prononcé.
_ Fais moi voir..."

Golgoth arrêta de se masser, et laissa Shun l'examiner. Après avoir observé la cicatrice laissé par la marque du fouet, Shun appliqua la paume de ses mains sur le coup du colosse et se concentra.Une aura apparut alors de ses mains et la marque disparût, de même que la douleur provoqué par la brûlure du fouet.

"Fais-moi voir tes côtes du côté droit maintenant"

Golgoth subit le même traitement, et la douleur, ainsi que la blessure, disparût.

"Que pensez-vous de ma prestation maître Shun? J'ai encore du chemin à faire pour atteindre votre niveau et celui de maître June. Je me demande si j'arriverais à acquérir un jour l'armure.
_ Détrompe-toi Golgoth. Tu as été parfait: force, rapidité et agilité. En un combat, tu as accumulé ses trois qualités; sans oublier ta rapidité d'initiative. Tu n'as quasiment laissé aucune chance à June, même si la fin était risqué. Mais je pense que tu n'as pas utilisé toutes tes techniques, je me trompe? Les épées de la justice est une technique intéressante, mais je doute que ce soit la seule que tu possèdes. June ne m'a rien dit, mais je pense que tu dois avoir d'autres techniques en réserve.
_ Exacte, maître Shun. Je ne voulais pas griller toutes mes cartouches, sans compter que maître June connaît mes techniques de combat, vu que c'est elle qui m'entraîne personnellement.
_ Mais tu possèdes une technique que je ne connais pas. Tu m'en as parlé brièvement la dernière fois.
_ C'est vrai maître June. Mais cette technique est dangereuse, autant pour moi que pour mon adversaire. C'est une sorte de technique de la dernière chance, mon dernier atout.
_ Je comprends Golgoth. Bon, je pense que tu as bien mérité de te reposer, car demain est un jour spécial pour toi.
_ Un jour spécial?
_ Oui, c'est demain que tu obtiendras ton armure.
_ Suis-je vraiment digne d'un tel honneur?
_ Oh que oui! June m'a raconté que tu progressais très vite...
_ ... et je n'ai plus rien à t'apprendre" termina June.

Golgoth s'agenouilla pour les remercier de leur confiance et commença à se retirer.

"Un instant Golgoth.
_ Oui maître Shun.
_ Veux-tu vraiment passer ce test?
_ Oui, car comme vous, je veux passer l'épreuve pour savoir si l'armure veut m'accepter en tant que porteur.
_ Soit, mais tu connais les risques? Tu risques de ne pas en sortir vivant.
_ Alors cela voudra dire que je n'en serais pas digne"

Et d'un geste de la tête, il les salua et s'en alla.

"Dis-moi June..
_ Mmmm...
_ Pourquoi n'as-tu pas utilisé tes techniques de camouflage et de mimétisme? ces deux techniques t'auraient donné la victoire très rapidement.
_ Tu exagères un peu, Golgoth aurait pût avoir une chance même si je les utilisais. Mais je voulais tout de même lui laisser une chance; après tout, c'est à lui de faire ses preuves pour devenir un chevalier d'Athéna.
_ Tu as raison, et il a déjà fait ses preuves, inutile d'en rajouter plus. C'est sur un champs de bataille qu'il devra prouver sa valeur."

Golgoth est un ivoirien qui a vécu dans la pauvreté et la misère. En côte-d'Ivoire, il était considéré comme le "grand frère" par les orphelins. Il fût découvert par June qui lui demanda de le suivre pour l'entraîner et devenir ainsi un chevalier d'Athéna. Il fût réticent au début, car il ne voulait pas abandonner tout ces orphelins, mais ce furent ces derniers qui l'incitèrent à suivre June, car comme disait l'un d'eux: "si tu peux sortir de cette misère et devenir encore plus puissant; n'hésite pas, c'est une chance inespérée." Il leur fit la promesse qu'il reviendra les voir et qu'il les sortira lui aussi de cette misère. June demanda tout de même à la fondation Kido de s'occuper de ses enfants afin qu'ils aient une vie plus décente que celle de la rue.
June l'entraîna depuis que Shun était partie en Asgard, et les progrès du colosse fût considérable. Tout en s'entraînant à devenir chevalier, il prit des cours pour vaincre son illéttrisme et accroître ses connaissances. Sa volonté était telle qu'il fit des progrès tant dans l'éducation que dans le physique.
Revenir en haut Aller en bas
http://pocket-terreur.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fanfiction] Divinity   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfiction] Divinity
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fanfiction] Divinity
» La 1re fanfiction: Gravitation : le numéro d'hypnose
» Les fanfiction.
» A lire avant de poster toute fanfiction !!!
» [ Fanfiction à "chapitres" ] Kuroshitsuji

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Passion Vintage :: Divers :: Anime/Manga/Art book/Fanzines-
Sauter vers: